Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production d'énergie hydraulique en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production d'énergie hydraulique en France

Infos complementaires
La production annuelle hydraulique française moyenne est de 67 TWh, avec des variations liées aux précipitations. Ces variations sont relativement amples, avec une production annuelle parfois supérieure de 15 % à cette moyenne (en 2001 ou 1994 par exemple)

La production d'énergie hydraulique ou hydroélectrique en France est de 2,1 millions de watts par seconde, soit 67 TWh (67 000 gigawatts) annuels, ce qui fait de l'hydraulique la 1ère énergie renouvelable en France, et de loin.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

L'énergie hydraulique en France

 

 

 

 

 

Combien d'électricité hydraulique en France ?

 

 

25 000 MW

 

La capacité d'énergie hydraulique installée en France est de plus de 25 000 MW.

 

67 TWh

 

Les équipements hydroélectriques en France produissent une moyenne de 67 TWh, sur les 550,9 TWh produits en France (dont 403,7 TWh nucléaires) 

Par comparaison, le barrage chinois des Trois-Gorges produit nettement plus que tous les barrages français réunis !

 

14 %

L'énergie hydraulique est l'énergie la moins chère de toutes les énergies et fournit 14 % de la production française d'électricité. L’hydroélectricité représentait en 2009 20 % des capacités électriques françaises avec 23 500 MW.


L’hydroélectricité constitue la première source d'énergie renouvelable au monde et la deuxième source d’énergie en France, derrière le nucléaire :  elle fournit plus de 11% de la consommation des Français.   > Le potentiel de nouveaux sites hydrauliques en France en 2013 s'élève à près de 10% de la capacité hydroélectrique.


En 2008, l'hydroélectricité représentait 11,1% de la consommation électrique française, soit une production de 60,9TWh. Cela représentait alors 86 % de l’électricité d’origine renouvelable


La production annuelle hydraulique française moyenne de 1994 à 2001 a été de 69,3 TWh, avec des variations liées aux précipitations. Ces variations sont relativement amples, avec une production annuelle parfois supérieure de 15 % à cette moyenne (en 2001 ou 1994 par exemple), parfois jusqu’à 30 % inférieure lors des années de très faible pluviométrie comme en 2005, par exemple.

 

 

La puissance hydroélectrique installée en France

 

En France, une centaine de centrales sont associées à des retenues d’eau créées par des barrages, et plus de 2000 installations sont installées « au fil de l’eau ».

La puissance hydraulique  installée des 399 barrages français est de 25 GW (25 000 MW) en 2015, soit environ 25 % de la puissance de l’ensemble des centrales électriques contribuant à l’alimentation des réseaux électriques publics.


 

640

En 2014, le groupe EDF possède 640 barrages et 439 centrales hydroélectriques.

 

En 2014, environ 80% des barrages français étaient exploités par EDF. La Société hydroélectrique du Midi (Shem), qui a été rachetée par le groupe belge Electrabel (Suez), exploite 50 usines hydroélectriques et 12 barrages des Pyrénées

 

 

 

Le parc hydroélectrique français c’est : 

 

La puissance installée est de 25 000 MW dont 12 000 MW de puissance de pointe (mobilisable en quelques minutes et indispensable à la sécurité du système électrique (la puissance électrique totale installée est de 100 000 MW). La France compte aussi un peu plus de 2 000 centrales au fil de l’eau, pour 2 000 MW installés, et 7 TWh produits en moyenne annuelle.

 

2.250

 

Autrement dit, il existe 2 250 centrales hydroélectriques en France, de tailles et de puissances très diverses. La plus grande se situe à Grand-Maison, dans l’Isère, avec une puissance installée de 1 800 MW, et plus de 2 000 petits ouvrages sont répartis sur tout le territoire. Ce parc d’une puissance de 25 400 mégawatts, soit 20 % des capacités électriques françaises, assure aujourd’hui 13 % de la production électrique nationale.


Le Grenelle de l’Environnement et la Programmation Pluriannuelle des Investissements ont fixé à la filière un objectif d’augmentation de sa puissance de pointe de 3 000 MW, et une production supplémentaire de 3 TWh, d’ici 2020. L’atteinte de ces objectifs, qui nécessitera simultanément la compensation des 2 à 4 TWh de pertes induites par la protection des milieux aquatiques, passera par l’optimisation du fonctionnement des centrales existantes mais surtout par la création de nouvelles centrales, dont de type STEP (Station de Transfert d’Energie par Pompage), qui constituent un outil performant d’équilibrage du réseau par leur capacité à stocker l’énergie.


Le développement de l’hydroélectricité aura un impact significatif sur l’économie. Selon une étude réalisée par le BIPE (Bureau d’Informations et de Prévisions Economiques) pour le SER en décembre 2012, près de 10 000 emplois directs, indirects et induits supplémentaires seront ainsi générés par les investissements et l’exploitation de la filière d’ici 2020.

 

Mais la production ne représente qu'environ 15% de l'énergie totale à cause d'un facteur de charge plus faible que celui de la source principale que représentent les centrales nucléaires.

 

 

 

La répartition de ces installations hydroélectriques sur l’ensemble du territoire et la petite puissance de chaque turbine permettent une production d’électricité souple et proche des lieux de consommation. 


  • 447 centrales construites entre 1896 et 1996, dont la puissance varie de 100 kW à 1 800 MW ;


  • 239 grands barrages dont 149 de plus de 20 mètres ;


  • autres types de parc en puissance : 20 GW de puissance installée, selon quatre types d’aménagements (lac : 8,5 MW ; pompage : 4,3 MW ; fil de l’eau : 3,7 MW ; éclusée : 3,4 MW) ;


L’âge moyen du parc hydroélectrique est d’environ 50 ans :
  • 75 % des aménagements ont plus de 24 ans ;
  • 50 % plus de 44 ans ;
  • 25 % plus de 74 ans.


Emplois : 4 500 hydrauliciens pour la maintenance, l’exploitation, la conduite et l’ingénierie.

 


Trois centrales hydroélectriques de la Drôme subissent, depuis le mois de juillet 2012, de lourds travaux de modernisation.

Il s’agit des changements de vannes géantes.


Les barrages concernés sont ceux de Beaumont-Monteux, Pizançon et La Vanelle, tous trois situés dans la vallée de l’Isère.

Pour changer une seule de ces vannes, les techniciens d’EDF et leurs sous-traitants ont besoin de 8 mois de travail. Il faut dire qu’il s’agit de matériel démesuré : ces vannes pèsent chacune plus de 10 tonnes, elles mesurent plus de 10 mètres et font entre 15 et 18 mètres de largeur.

Ainsi, les travaux entamés en juillet 2012 devraient se terminer en 2017.

Les équipes d’EDF vont procéder au changement de 15 vannes sur ces trois barrages qui produisent, chaque année, 655 GWh. Cette production annuelle est assurée avec l’aide de 29 agents salariés par EDF, qui vivent avec leurs familles dans la Drôme.


 

Rappel : TWh : Terawattheure. Le watt-heure est l'unité de mesure d'énergie correspondant à la quantité produite en 1 heure par une machine d'1 watt.
1 kilowattheure (kWh) = 1 000 Wh – 1 Mégawattheure (MWh) = 1 000 kWh – 1 Gigawattheure (GWh) = 1 000 MWh – 1 TWh = 1 000 GWh.

 

 

 

COMPARER : Production d'énergie hydraulique dans le monde

COMPARER : Production d'énergie hydraulique au barrage des Trois Gorges en Chine



Les dernières rivières sauvages d’Europe menacées par les barrages

8 graphiques qui montrent la progression fulgurante des énergies renouvelables

 


 

Source : SER Programme Mondial pour l’Évaluation des Ressources en Eau(WWAP), ademe, ministère écologie, EDF, http://www.enr.fr/docs/29204954_SERKitHydraulique200903LDRGB01Chiffres.pdf 

 

 

 


Toutes les statistiques sur l'énergie

 

 

***

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
© 2012 Planetoscope.com