Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production de déchets ménagers en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production de déchets ménagers en France

FR
Infos complementaires
On estime que ces déchets représentent 519 kg par habitant en 2014. C'est presque une tonne de déchets par seconde.

Les déchets des ménages sont estimés à presque 30 millions de tonnes par an, 8,7% du total de déchets générés en France (345 millions de tonnes).

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Les déchets ménagers en France


 

Déchets : on va finir par se noyer

 

 

Combien de déchets sont produits par les ménages français ?


29.996.000.000 kilos

 

Le dernier rapport d'Eurostat affirme que les ménages français ont produit un total de presque 30 millions de tonnes de déchets. C'est à dire un 8,7% du total de déchets générés en France (345 millions de tonnes).

 

 

Combien de déchets produit chaque français ?

 

511 kilos

 

Selon les chiffres d'Eurostat, chaque français produit une moyenne de 511 kilos de déchets par an. Le rapport corrspondant à l'année 2014 montre que les français font partie des plus gros producteurs de déchets de l'UE ; la France occupe le 10ème rang du classement leaderé par la Danemark (759 kg par habitant), la Suisse (730 kg par habitant) et le Chipre (626 kg par habitant). 

La production de déchets ménagers en France est largement au-dessus de la moyenne européénne de 475 kg par personne.

 


Le recyclage des déchets ménagers en France : le retard

 

Un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement sur la gestion des déchets ménagers en Union européenne montre de grandes différences entre les pays.


En tête, on trouve l’Allemagne et l’Autriche, qui affichent respectivement des taux de recyclage de 63 % et 62 %. Autrement dit, plus de 60 % du contenu des poubelles évite l’incinération et la mise en décharge, il est pour une part transformé en matériaux réemployés par l’industrie à la place des matières premières, et pour l’autre composté pour être réutilisé en engrais. La Belgique, les Pays-Bas et la Suisse affichent également des taux de recyclage élevés (plus de 50 %).


En matière de recyclage des déchets ménagers, la France fait plutôt partie des mauvais élèves.

 


37 %

 

La France se situe loin derrière, avec 37 % de déchets ménagers recyclés, en dessous de la moyenne européenne qui est de 40 %. Cela s’explique entre autres par le mode de financement des ordures ménagères.


La taxe d’enlèvement des ordures ménagères à la française est en effet un impôt local qui n’a rien à voir avec la quantité de déchets produits.


Comme l'explique Que Choisir, "Qu’on trie, qu’on achète en vrac ou qu’on jette à tout va, le comportement n’a aucun impact sur la facture, on paie le même montant. La taxe dépend de la surface cadastrale du logement ! Les pays vertueux en termes de recyclage ont en revanche adopté la redevance incitative, un dispositif dans lequel on paie en fonction de ce qu’on jette. Plus on composte et plus on trie, moins c’est cher. Mais en France, les élus locaux apprécient l’impôt local, la taxe leur est reversée par les services fiscaux, leurs administrés ne leur en tiennent pas rigueur. Avec la redevance, il faut tenir les comptes, les justifier, faire face à des administrés qui découvrent que leurs déchets coûtent cher alors qu’avec l’impôt local, personne ne sait à combien ça revient. La taxe représente un tel confort pour les maires que la France risque de rester à la traîne encore un certain temps"

 

 

Les déchets ménagers en France : le bilan 2011

 

> une réduction de la production d’ordures ménagères et assimilés par habitant (374 kg/habitant en 2009 contre 390 en 2008 pour une cible de 362 en 2013) ;


> Les déchets domestiques à Paris : la collecte et recyclage des déchets parisiens


> une augmentation du taux de recyclage des emballages ménagers (63,3 % en 2009 contre 62,6 % en 2008 pour une cible de 75 % en 2012) ;


Ces ressources ont pu être mobilisées grâce à l’affectation intégrale à cette politique de l’augmentation de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP) sur la mise en décharge et l’incinération.

>  une réduction du volume des déchets ménagers et assimilés partant à l’incinération et au stockage (33,7 millions de tonnes en 2009 contre 34,4 Mt en 2008 pour une cible de 29,3 Mt en 2012) et une augmentation de la part orientée vers le recyclage (35,6 % en 2009 contre 33,9 % en 2007 pour une cible de 35 %  en 2012 et 45 % en 2015 ;


> une meilleure information des citoyens : la seconde campagne nationale de sensibilisation sur la prévention des déchets a été lancée en octobre 2009, pour une durée de trois ans. Cinq gestes ont été mis en avant : acheter des produits avec moins d’emballages, faire du compost, limiter ses impressions-papiers, éviter le gaspillage alimentaire, prolonger la durée de vie des produits.


En 2007, le contenu de notre poubelle ordinaire représentait 16,6 millions de tonnes soit 62% du total. Les collectes sélectives progressent régulièrement, que ce soient les apports en déchèteries ou la collecte des emballages recyclables (verre, papier-carton, métaux ou plastique). Les quantités de déchets verts collectées ont été multipliées par 4 entre 1995 et 2006.

 


La mise en décharge reste le mode principal d'élimination des déchets et concerne 37% du total en 2006, contre 43% en 2000. La part du compostage, de la méthanisation et du recyclage est passée de 25% en 2000 à 29% en 2006. L'incinération avec récupération d'énergie a progressé et représente 33% du total en 2006, contre 28% en 2000. La part de l'incinération sans récupération d'énergie est de 1,6% en 2006, contre 4,4% en 2000. (source : IFEN)

 

En 2009 un francais génère 20 à 28 kilos de Déchets électroniques et électriques par an, seuls 20% sont traités, le reste est exporté en Asie ou en Afrique ou encore enfoui.L'enfouissement n'etant pas une solution durable puisqu'il contribue à contaminer les sols et les eaux souterraines par lessivage.

 

 

Plus un pays est riche, plus il produit de déchets

 

 

production dechets richesse

 

 

 

 

COMPARER : Production de déchets dans le monde

COMPARER : Production de déchets en France



La durée de vie des déchets dans la nature

Zéro déchet : pas simple, mais possible!

 


 

Source : AEE et Eurostat

 

 

 

 

 

Toutes les statistiques mondiales sur les déchets et le recyclage des déchets

 

***

 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales temps réel
 Déchets

Recyclage

 

 

1,4 million de tonnes

C'est la quantité de bouteilles PET collectée en Europe en 2009, + 8% par rapport à 2008, ce qui porte à 48,4% le taux de collecte de ces bouteilles.

L’Europe devrait pouvoir porter à 1,6 million de tonnes/an sa capacité de collecte et de recyclage des bouteilles PET ce qui devrait contribuer à accroitre le taux moyen de recyclage des plastiques (objectif européen : 22,5 %). Sources : Petcore

 

Dans l'Encyclo écolo : Le dossier RECYCLAGE

 

 

 

 

  • Chaque jour, les Américains jettent 130 000 ordinateurs et plus de 350 000 téléphones portables, soit plus de 100 millions par an. Ce type de déchets est celui qui croît le plus vite aux Etats-Unis.

    Ces déchets contiennent du plomb, du cadnium, du mercure, du Chlorate polyvinyle, ... qui affectent la qualité les ressources en eau, l'agriculture, les sols et menancent indirectement l'alimentation.



113 000

Selon Eco-systèmes, 113 000 tonnes de CO2 ont été évitées grâce au recyclage de 193.000 tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) recyclées entre janvier et septembre 2009 par Eco-systèmes, l'un des 4 éco-organismes de la filière DEEE.

poubelle ovetto

déchets électriques

Selon Pike Research, nous produirons 74 millions de tonnes de déchets et d'équipements électriques et électroniques par an en 2014 soit 2346 kilos par secondes!

 

 

Le dossier Recyclage de consoGlobe

© 2012 Planetoscope.com