Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Mégots de cigarettes jetés dans la rue

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Mégots de cigarettes jetés dans la rue

Infos complementaires
La fumée d'une cigarette pollue autant que 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes !

Dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues, chaque année soit 137 000 mégots par seconde. En moyenne, il faut 12 ans pour que ces mégots se dégradent complètement. Une vraie plaie pour l'environnement et les budgets municipaux.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Les mégots de cigarette

 

 

cigarette tabac

 

 

Combien de mégots de cigarette ?

 

53 690 000 000 

 

> En 2011, on a vendu 53,69 milliards de cigarettes en France dont une bonne moitié finit sur les trottoirs.

 

 


Les mégots de cigarette polluent aussi

 

Les milliards de filtres à cigarette jetés chaque année representent un danger pour l’environnement. Composés d’acetate de cellulose, ils peuvent mettre jusqu’a quinze ans pour se degrader dans la nature.

 

2 300 000 000

kilos de mégots 

 

Les mégots = 2,3 millions de tonnes de déchets


Les mégots = 209 000 tonnes de déchets chimiques rejetés dans la nature


.Un m3 de neige est pollué par 1 mégot. En s’enfonçant dans le sol, les mégots vont diffuser une partie de leurs composants toxiques

 

 

 

 

2 500

Les mégots = 2500 composants chimiques différents rejetés dans la nature


500 litres

Un mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau, la rendant impropre à la consommation.

 

 

12 ans

Un mégot met 12 ans à dispparaître dans la nature

.

 

 

 

 

La compostion d'un mégot de cigarette 

 

Un mégot de cigarette se compose  de trois parties :

 

 1 - le filtre (98% des cigarettes vendus sont avec filtre) : ce filtre, n'est pas en coton, mais fabriqué avec de l’acétate de cellulose. Ll’acétate de cellulos est un plastique conçu par modification chimique de la cellulose (un polymère naturel). Les fibres de l’acétate de cellulose sont traitées avec  un toxique, le dioxyde de titane, avant d'être densément compactées avec une substance irritante, la triacétine, pour former le filtre. Enfin, le filtre est enouré de'un papier qui contient également plusieurs substances chimiques. 

 

2 - le reliquat de tabac

 

3 - le papier qui entoure le filtre

 

 

 

Le mégot de cigarette est composé de trois éléments :
des restes de tabac
d’un filtre (98% des cigarettes vendus sont avec filtre)
de papier entourant le filtre
Ce filtre, contrairement aux apparences qui évoquent le coton, est fabriqué à partir d’acétate de cellulose. C’est une matière plastique obtenue par modification chimique de la cellulose (un polymère naturel). Les fibres de l’acétate de cellulose sont traitées avec du dioxyde de titane (toxique), puis elles sont compactées fermement avec de la triacétine (irritante) pour former le filtre. Puis, le filtre est alors couvert de papier qui contient lui aussi de nombreuses substances chimiqu

 

Les mégots de cigarettes en France

 

Ne serait-ce qu'en France, 54,4 milliards de cigarettes ont été vendues en France en 2008 selon le fabricant British American Tobacco, soit 1725 cigarettes vendues et grillées chaque seconde (sans compter le marché noir de cigarettes).

 

En 2009, lors de la seule Journée mondiale de nettoyage du littoral (organisée par Ocean Conservancy) on a ramassé  2 189 252  mégots !

 

 

Les mégots de cigarette à Paris 

 

315
 

A Paris, on ramasse chaque année 315 tonnes de mégot chaque année, sans que la Mairie de Paris ne précise quelle proportion est ramassée sur les trottoirs ou via les caniveaux et égoûts.

 


En juillet 2012, 100 éteignoirs  ont été installés sur des corbeilles dans les 1er, 11è, 18è et 19ème arrondissement. Ces petits palets de résine marqué de la signalétique d'une cigarette, sont censés inciter les fumeurs à y écraser leur mégot.


Entre septembre et décembre 2012, 10.000 poubelles seront équipées, d'un éteignoir soit un tiers des 30.000 poubelles de Paris . De plus, la Ville de Paris va ouvrir un appel d'offres pour remplacer toutes les corbeilles parisiennes à partir de mi-2013 par des poubelles à éteignoir intégré.

Toutes les étapes du cycle de vie d’une cigarette posent en effet problème. Les plantations de tabac, et plus précisément le séchage du tabac, sont une des causes de la déforestation. Les cigarettes parcourent ensuite des milliers de km avant d’arriver jusqu’à nous.


Comme le souligne l'association Les amis du vent :


 "La consommation de cigarettes en elle-même entraîne l’émanation de milliers de particules toxiques, sans parler des mégots, jetés en toute impunité sur les trottoirs et dans les espaces naturels, qui polluent l’eau et représentent un réel danger pour les animaux marins, qui, en ingérant les mégots, risquent de s’étouffer."


La fumée d'une cigarette pollue autant que 10 voitures diesel tournant au ralenti pendant 30 minutes !

 

 


Le mégot est toxique pour l'environnement

 

Les expériences ont été effectuées avec des mégots où il restait 1 à 2 cm de tabac, puis des mégots sans tabac restant et enfin, des filtres non utilisés. Ils ont été trempés séparément dans une eau de dilution (eau minérale diluée pour les poissons d’eau douce et eau de mer pour les poissons de mer) pendant 24h. Puis, des dilutions ont été effectuées et on a laissé les poissons y vivre ou plutôt survivre pendant 96h.


L’étude recherchait la concentration en mégots qui procure 50% de mortalité des poissons, que l’on nomme LC50 (lethal concentration 50.)


Les résultats ont montré que le LC50 pour les mégots contenant du tabac était atteint à 1,1 mégots/L pour les deux espèces de poissons. Le LC50 pour les mégots seuls a été atteint à 4,1 mégots/L pour le poisson d’eau de mer et à 5,5 mégots/L pour le poisson d’eau douce. Le LC50 pour les filtres propres a été atteint à 5,1 mégots/L pour le poisson d’eau de mer et à 13,5 mégots/L pour le poisson d’eau douce. Ce qui est assez surprenant car le filtre seul s’avère finalement assez toxique.


On remarque des différences assez flagrantes pour les mégots seuls entre les espèces marines et d’eau douce. Le poisson d’eau de mer (Atherinops affinis) s’avère beaucoup plus sensible à la toxicité des mégots. Selon l’étude, cela pourrait être dû à la dureté de l’eau de mer. Il est alors possible que toute nicotine non disponible devienne biodisponible* plus rapidement dans l’eau de mer, délivrant donc plus rapidement une concentration plus forte aux poissons.


D’autre part, concernant les mégots seuls, il est possible que le fait de fumer crée de nouveaux produits chimiques plus toxiques et change la solubilité des composés dans le mégot les rendant davantage biodisponibles.


Malgré la preuve de plus en plus forte de la toxicité des mégots qui a maintenant été faite sur deux espèces de poissons, il reste difficile d’évaluer l’impact réel des mégots sur le milieu aquatique (c’est-à-dire à une échelle plus large). Il faut donc encore étendre la recherche sur les composés qui entrent en jeu, le potentiel de bioaccumulation correspondant à la capacité des organismes à absorber et concentrer certaines substances chimiques. 

 

 

COMPARER Mortalité - Décès dus au tabac dans le monde


COMPARER Ce que coûte le tabac à la société française


 

 

 

Tabac : révélations sur l’holocauste planétaire

 

Cigarette et mégot, pollution non stop

 

3 astuces pour ne pas reprendre la cigarette

 

Le tabac biologique, une fumisterie ?

 

 

Sources : OMS 2011, Ocean Conservancy , « Analysis of Metals leached from smoked cigarette litter », J Moerman, Université du Tennessee à Chattanooga, Mars 2009  / .longwood.edu/cleanva/ciglitterarticle.htm  / « Toxicity of cigarette butts and their chemicals components to the marine and freshwater fishes Atherinops affinis and Pimephales promelas », Ellie Slaughter, Universigté de San Diego, USA.

 


Toutes les statistiques mondiales sur l'environnemnent

 


***

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales temps réel
Recyclage et Déchets

 

Bienvenue sur le Planetoscope, base de statistiques mondiales, de statistiques européennes ou françaises rapportées  la seconde.  

déchets et environnement

10 000 000 000

Environnement En France, 1 département sur 2 risque d'être débordé par les ordures et la gestion des déchets coûte de plus en plus cher : 10 milliards d'euros (contre 3,5 Mds € en 1990) ; près de 50% directement payée par les ménages sous la forme de taxes d'enlèvement.



350
Comme chaque personne produit 350 kilos de poubelle par an, dont 70 kilos de déchets organiques qui pourraient finir dans un compost individuel, 50 kilos de papier magazines ou journaux.

29 % de déchets putrescibles
25 % de papiers cartons
13 % de verre
11 % de plastique
4 % de métaux
18% de divers

 

dossier recyclage
Le grand dossier Recyclage


130 000
Chaque jour, les Américains jettent 130 000 ordinateurs et plus de 350 000 téléphones portables, soit plus de 100 millions par an. Ce type de déchets est celui qui croît le plus vite aux Etats-Unis.

Ces déchets contiennent du plomb, du cadnium, du mercure, du Chlorate polyvinyle, ... qui affectent la qualité les ressources en eau, l'agriculture, les sols et menacent indirectement l'alimentation.

 

 

La consommation collaborative
et le recyclage
Quand la conso collaborative restaure le lien social

 

549 000 000

 En 2008, 549 millions d’équipements ménagers ont été mis sur le marché français, soit environ 1,5 million de tonnes.(Insee)

machine à laver
Le recyclage de l'électroménager

Les gros appareils électroménagers représentent 58 % du tonnage mis sur le marché. Les lampes (21 %) et les équipements  informatiques et de télécommunication (19 %) représentent le plus grand nombre d’unités mises sur le marché.

 

283 500
En 2008, 283 500 tonnes de DEEE ménagers ont été collectées

*

 

Découvrez l'Encylo Ecolo

prix ethique
Grand Prix Ethique 2009
décerné par la Fevad

trophee economie responsable alliances

Trophée de L'Economie responsable
2009 du réseau Alliances

 

© 2012 Planetoscope.com