Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production mondiale de béton

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production mondiale de béton

Infos complementaires
La consommation moyenne de béton en Europe était en 2004 (source Cembureau) de 528 kg par habitant, avec des pics à 1221 kg pour le Luxembourg

Chaque seconde dans le monde, sont coulés 190 m3 de béton (compteur), soit 6 milliards de m3 par an ; ce qui en fait le matériau manufacturé le plus utilisé au monde.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

La production mondiale de béton 

 

production mondiale de béton

 

 

Combien utilise-t-on de béton dans le monde ?

 

6 000 000 000 m3 / an 

 

Chaque seconde dans le monde, sont coulés 190 m3 de béton (compteur), soit 6 milliards de m3 par an

 

Le poids du béton va de 300 à 1300 kg de béton par m3 selon le type de granulats utilisés.

 

CEMEX est le leader mondial des fournisseurs de béton.

 

  • le groupe français Lafarge, actuel leader mondial dans les matériaux de construction, affiche un chiffre d’affaire de 17,6 milliards d’euros en 2007 en croissance de 4 %

 

  • le suisse Holcim, deuxième plus grand producteur mondial de ciment a réalisé en 2007 un chiffre d’affaire de 27 milliards de francs suisses soit environ 16,9 milliards d’euro en croissance de 12,9 %.

 

Il faut mettre en relation cette bonne santé économique des cimenteries avec la croissance soutenue sur le marché de la construction :

 

  • le groupe français Vinci Construction est un des leaders sur ce secteur, avec Bouygues Construction.

 

Le marché du béton

 

Selon wikipédia, la production annuelle de 5 milliards de mètres cube, il est le matériau le plus consommé au monde

 

X 10

Selon les pays, 5 à 10 fois la consommation de métaux, 10 à 30 fois celle de carton ou plastique.

 

Selon cement.ca, la production mondiale de béton est de 3,8 mds de m3 et selon le site lebeton.free.fr, le béton est aujourd’hui à une production annuelle mondiale de plus de 6 milliards de mètres cubes soit un mètre cube de béton pour chaque habitant de la planète.

 

 

le béton en France

Selon les relevés d’enquête de FIB-UNICEM  pour 2005 :

 

  • le béton prêt à l’emploi représente  37,5 millions  m³ en 2009

 

  • la fabrication de produits en béton représentait en 2008 :
29 829 000 tonnes vendues, pour 3 146 757 000 euros. dans 708 entreprises ou sections d’entreprises, par 20 526 salariés (dont 6 077 cadres et ETAM), effectuant 23 003 000 heures de travail, pour une masse salariale brute (hors cotisations) de 535 769 000 euros.



  • la fabrication de supports en béton armé représente :
120 700 tonnes vendues, pour 34 045 000 euros.
dans 9 entreprises ou sections d’entreprises, par 260 salariés (dont 131 cadres & ETAM), effectuant 225 000 heures de travail, pour une masse salariale brute (hors cotisations) de 6 866 000 euros.

 

Le mprojet Recybéton

La France produit chaque année environ 260 millions de tonnes de déchets du BTP.

 

Le volume de déchets de béton est d'environ 20 millions de tonnes, dont 80 % finissent en techniques routières.

Lancé en 2012, Recybéton a reçu le soutien financier de l'Ademe, du ministère de l'Écologie et de l'ANR avec le projet Ecoreb (Eco-construction par le recyclage du béton). Il rassemble 47 partenaires pour un budget de 5 millions d'euros. Le projet se termine en 2016, et veut montrer que le déchet béton peut être recyclé en boucle grâce à des techniques de séparation et de préparation performantes mais aussi et surtout en faisant évoluer la législation française. le Beton recyclé ne peut remplacer à 100 % les besoins en matériaux, mais il peut contribuer à minimiser l'emploi de granulats naturels dans des ouvrages autres que les routes. À ce titre, le projet du Grand Paris devrait accroître de 5 millions de t/an, la consommation de granulats en Ile-de-France. 

 

production mondiale de béton

 

Les avantages et défauts du béton

 

La réaction chimique qui permet au béton de ciment de faire prise est assez lente : au bout de 7 jours, sa résistance mécanique est à peine de 75 % de la résistance finale.

Le béton a  nombreux avantages  :

 

  • Il est facile à fabriquer et nécessite peu d'entretien, il est donc assez peu coûteux (10 à 15 dollars la tonne pour le tout-venant).
  • Les ressources nécessaires pour sa fabrication existent dans de nombreux pays en grandes quantités.
  • Il devient solide comme de la pierre. Correctement utilisé, il dure très longtemps.
  • Il résiste bien au feu et aux actions mécaniques usuelles.
  • Il épouse toutes les formes qui lui sont données.
  • Associé à des armatures en acier, il acquiert des propriétés nouvelles qui en font un matériau de construction aux possibilités immenses (béton armé, béton précontraint).

 

Il possède néanmoins quelques inconvénients tels qu’un poids élevé (densité de 2,4 environ, mais qui peut être réduite), une mauvaise isolation thermique et sa fabrication nécessite beaucoup d’énergie par rapport à d’autres matériaux de construction : chaque tonne de ciment produite requiert près de 60 à 130 kg de fuel (ou son équivalent) et une moyenne de 110 kWh ce qui pose des problèmes environnementaux.

 

Cela ne l’a pas empêché de se développer considérablement au cours des 30 dernières années. En effet, la consommation en béton des pays industrialisés a été multipliée par un facteur allant de 6 à 8. Certains pays européens (Grèce, Portugal et Espagne, par exemple) ont doublé, voire triplé leur consommation en relation avec leur fort taux de croissance interne (PIB).

 

A la fin des années 80, l'arrivée du Béton à Hautes Performances (BHP), qui possède une résistance à la compression supérieure à 50 MPa, permet des utilisations de plus en plus poussées. Ce matériau révolutionne la construction des ouvrages d'art qui deviennent plus fins, plus élancés et plus durables. De nombreuses recherches durant les années 90 ont amenés Bouygues, Lafarge et Rhodia, à déposer en 1997 des brevets pour les Bétons Fibrés à Ultra-hautes Performances (BEFUP). Derniers progrès en date : les Bétons AutoPlaçants et AutoNivelants (BAP et BAN), mis en œuvre sans vibration, ils s'imposent progressivement sur tous les chantiers depuis 1998 et trouvent leurs applications aussi bien dans les fondations et dalles de maisons individuelles que dans les voiles d'ouvrages ou de bâtiments.

 

 

Le béton en Europe

 

 

Bien entendu, d’un pays à l’autre, la consommation de ciment par habitant varie fortement en fonction des profils géographiques (on construit plus de tunnels et de ponts dans les zones montagneuses par exemple), des contraintes sismiques (en Grèce ou Turquie par exemple) et atmosphériques (par exemple les autoroutes en béton dans les pays du nord souffrent des conditions climatiques), des habitudes locales, des densités de population et du cycle de croissance. La moyenne européenne était en 2004 (source Cembureau) de 528 kg par habitant, avec des pics à 1221 kg pour le Luxembourg, 1166 kg pour l’Espagne et 963 kg pour la Grèce et des plus bas pour la Suède (192 kg), la Lettonie (200 kg) et le Royaume Uni (216 kg).

 

 

Le béton, premier matériau de construction au monde

 

Le béton le produit manufacturé le plus consommé sur la planète après l’eau.

 

3 370 000 000 €

 

D’après une enquête de l’UNICEM, en France, en 2005, le béton près à l’emploi =  près de 40 millions de mètres cubes vendus, pour près de 3 370 000 000 € que se partage 542 entreprises ou sections d’entreprises. Le béton armé quand à lui s'était vendu à près de 120.000 tonnes pour 34 millions d’euros (répartis entre 9 entreprises).

 

Globalement, le béton est en quasi-monopole par rapport aux autres matériaux de construction (bois, acier, ...) et à encore de beaux jours devant lui bien qu'il soit très générateur de C02 et que pour les constructions individuelles de type maisons, on lui préfère parfois le bois pour être conforme aux normes HQE (Haute Qualité Environnemental) du bâtiment. Pour les grandes constructions, de type immeubles d'habitation, le béton est à peine menacé.

 

Le béton est donc aujourd’hui utilisé à l’échelle mondiale pour tous types de construction. Cela est dû notamment à un marché économique qui s’est fortement développé ces dernières années et à des particularités qui lui sont propres. Néanmoins, très récemment, pour certains types de construction (habitations individuelles, locaux publics tels que des bibliothèques, des lycées ...) l’utilisation de matériaux plus respectueux de l’environnement a été privilégié à celui du béton. De ce fait, une nouvelle économie se met progressivement en place.

 

 

sources : http://lebeton.free.fr, unicem

 

 

 

 

 

Statistiques mondiales temps réel

 

*

 

 


 


Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Message de : samuel masson

la fourchette de poids pour un m3 de béton n'est pas correcte. le m3 de béton usuel (BPE) tourne autour de 2400kg et certains bétons (éléments ferreux par exemple) peuvent monter encore bien au delà.
Message de : maurice

combien de litres d'eau faut il gaspiller pour produire des centaines de millions de tonnes de béton ? Combien de tonnes de sable et de prélèvement intensif sur l'environnement sont ils prélevés sur la planète ? Combien d'arbres, de forêts, de terres arables, d'animaux, a t-il fallu sacrifier pour que le monde soit aujourd'hui au bord du gouffre à cause du béton ? Combien de maladies sont elles dues au béton (ondes sonores toxiques) causant un stress continu avec morts d'hommes ? Combien de paysages fertiles et médicinaux ont ils été massacrés pour que quelques élites détournent au quotidien, à des fins de domination et de main mise totale sur l'espace (ainsi que le controle des citoyens par divers moyens) des centaines de milliards des caisses publiques ? combien d'eau potable est elle ainsi sacrifiée ?
Repères

Aluminium. Plus de 80 % des pièces de voitures en aluminium sont recyclées. Les emballages constituent, du fait des difficultés de collecte, un gisement d’aluminium usagé plus difficile à atteindre que dans le transport ou le bâtiment : le taux de recyclage dans l'emballage se situe autour de 30%.


Plomb.   Il existe encore trop de plomb dans les canalisations. Or le plomb est très dangereux en raison de sa toxicité pour le système nerveux (qui déclenche le saturnisme entre autres). Le danger survient quand le plomb ou certains de ses composés sont inhalés ou ingérés, sous forme de vapeur ou de poussière, et qu’ils sont assimilés par l'organisme.



En 2013, selon une directive européenne, le taux maximum de plomb que doit comporter l'eau potable à la sortie du robinet sera de 10 microgrammes par litre (µg/l).

Uranium
  L'uranium enrichi
sert à fabriquer du combustible pour les centrales nucléaires. La demande en uranium s’est envolé ces dernières années, tandis que les stocks diminuent. Les prix de l’uranium sont ainsi passés de moins de 10 dollars la livre au début de la décennie à plus de 90 dollars la livre.



Zinc. L'excès de production et de raffinage de zinc a déstabilisé le marché de ce métal  non ferreux qui affiche désormais un surplus, malgré la demande soutenue des pays émergents.



© 2012 Planetoscope.com