Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

L'épargne solidaire en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

L'épargne solidaire en France

FR
Infos complementaires
Plus de 82 000 entreprises ont été soutenues par la finance solidaire en 10 ans, dont 12 500 en 2011.

Chaque seconde l'épargne investie dans des placements solidaires représente près de 15 euros soit 466 millions d'euros par an (2011), ce qui ne représente que 1/1000ème de l'épargne financière des Français. Mais l'épargne solidaire progresse vite : en 2013, l'encours de l'épargne solidaire a atteint 6.02 milliards d'euros détenus par 900 000 Français. C'est surtout l'épargne salariale solidaire qui progresse.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

L'épargne solidaire en France

 

epargne solidaire

 

 

Que représente l'épargne solidaire en France ?


 

Lépargne solidaire en 2013

 

6.020.000.000 euros

En 2013, l’encours enregistré a atteint le record de 6,02 milliards d’euros, en hausse de 28% sur un an. 

 

0.001 %

Gloablement, l'épargne solidaire ne ne représente que 1/1000ème de l'épargne financière des Français


 

Le marché de l'épargne solidaire en 2012

 

4.710.000.000 euros

L’intérêt des Français pour les produits d’épargne solidaire ne diminue pas, bien au contraire. En 2012, l’encours enregistré a atteint le record de 4,71 milliards d’euros, en hausse de 32,9 % en un an

 

 1.024.000.000 
euros collectés en 2012

 

 L’encours du ?nancement solidaire collecté en 2012 a dépassé pour  la première fois le cap du milliard d’euros atteignant 1,024 milliard d’euros (+ 16,5 %).

Paris, le 16 novembre 2012 – Dans le cadre de la Semaine de la finance solidaire, Finansol a présenté hier les chiffres issus du 5e Baromètre professionnel de la finance solidaire. L’occasion de faire le point sur l’évolution du secteur, et de mettre en lumière la forte croissance de l’épargne solidaire. Une progression tirée en grande partie par le dynamisme de l’épargne salariale solidaire, dont l’encours a plus que quadruplé en 4 ans, et se chiffre aujourd’hui à 2,6 milliards d’euros (chiffre AFG arrêté au 30 juin 2012).
 
En 2012, 700 000 le nombre de Français  seraient détenteurs d’un produit d’épargne solidaire.
Au 31 décembre 2011, près de 900 000 Français avaient choisi un produit d’épargne solidaire. Parmi eux :
* Plus de 3 épargnants solidaires sur 4 le sont via la sélection du fonds solidaire dans leur dispositif d’épargne d’entreprise (PEE, PEI, PERCO et PERCOI), soit plus de 700 000 salariés.
* Entre 30 000 et 40 000 personnes sont des épargnants solidaires par le biais d’un contrat d’assurance-vie ou d’un OPCVM commercialisé dans les réseaux bancaires et mutualistes.
* Plus de 70 000 épargnants solidaires ont choisi d’investir au capital d’entreprises solidaires.
 

L’épargne salariale solidaire : une locomotive en plein essor

* L’épargne salariale solidaire se taille la part du lion, avec un encours qui a plus que quadruplé en 4 ans ! En 4 ans, l’encours de l’épargne salariale solidaire a été multiplié par plus de 4, passant de 600 millions d’euros en 2009 à 2,6 milliards d’euros, au 30 juin 2012. Cette progression est particulièrement spectaculaire sur le 1er semestre 2012 puisqu’on constate une augmentation de 53% de l’encours (de 1.7M€ au 31/12/11 à 2.6M€ au 30/06/2012).
Ces excellents résultats s’expliquent par la souscription de nouveaux épargnants et la mise en place de nouveaux versements, mais aussi par une meilleure tenue des marchés financiers.    
 
"L'épargne solidaire convainc toujours davantage de Français. La preuve ? L’épargne salariale solidaire a progressé de plus de 50% sur le 1er semestre 2012 grâce aux 700 000 salariés qui ont déjà choisi un fonds solidaire pour investir leur épargne d'entreprise. Nous nous félicitons de cette très belle performance qui montre bien que de plus en plus d’épargnant souhaitent donner du sens à leur argent", déclare Sophie des Mazery, directrice de Finansol.
 
Tous les indicateurs confirment les très bonnes performances de l’épargne solidaire
 

L’épargne solidaire : une réponse concrète aux enjeux de société

 
* 82 700 entreprises ont été soutenues depuis 2002, notamment dans les domaines du service à la personne et du handicap, ou des commerces de proximité et TPE. Plus de 12 500 entreprises ont ainsi été financées en 2011.
* En une décennie, la finance solidaire a permis de loger ou de reloger 33 500 personnes aux ressources financières limitées, soit l’équivalent de la population d’une ville moyenne française comme Dieppe ou Epinal**.  
* En 10 ans, plus de 1 000 organismes de microcrédit, coopératives agricoles ou petites entreprises ont été soutenus dans plus de 70 pays. Le nombre de bénéficiaires finaux de ces investissements se compte en dizaines de milliers. 
* En 2011, la finance solidaire a contribué au financement d’installations d’énergie renouvelable pour une puissance totale de 3 600 kilowatts crête, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 1 000 ménages.  
 
- L’encours de l’épargne solidaire franchit la barre des 3,5 milliards d’euros : nouveau record !
En 2011, l’encours de l’épargne solidaire a franchi la barre des 3,5 milliards d’euros, soit une augmentation de 15,1% en 1 an. L’encours est en effet passé de 3,082 milliards d’euros en 2010 à 3,548 milliards d’euros en 2011.
 
- L’encours du financement solidaire s’envole, à 879 millions d’euros 
Au 31 décembre 2011, le montant du financement solidaire atteignait un total de 879 millions d’euros, soit une hausse de 28,3 % par rapport à 2010 et une croissance de 132 % en 3 ans ! 
Plus de 82 000 entreprises ont également été soutenues par la finance solidaire en 10 ans, dont 12 500 en 2011. En 10 ans, l'épargne solidaire des français a été multipliée par plus de dix. Selon le baromètre de la finance solidaire, elle a permis de financer plus de 82 000 entreprises et d'aider 33 500 personnes à se loger ou à se reloger.

5e Baromètre professionnel de la finance solidaire :  forte croissance de l’épargne solidaire avec une progression tirée en grande partie par le dynamisme de l’épargne salariale solidaire, dont l’encours a plus que quadruplé en 4 ans, et se chiffre aujourd’hui à 2,6 milliards d’euros (chiffre AFG arrêté au 30 juin 2012).

 

 En 2012, l’intérêt des Français pour les produits d’épargne solidaire ne s’est pas démenti avec un encours record de 4,71 milliards d’euros, en hausse de 32,9 % sur un an. L’épargne salariale contribue grandement

à ces excellents résultats, son encours ayant progressé de plus de 50 % et s’élevant désormais à 2,6 milliards  d’euros (source A.F.G.).

 

L’épargne bancaire a connu une croissance de 16 %, portée par des conditions de marché favorables, tandis que la souscription d’actions au capital d’entreprises solidaires poursuit son développement en cumulant près de 400 millions d’euros d’encours (+ 14,1 %). 

 

 

 Les associations bénéciaires de produits de partage ont reçu plus de 7,02 millions d’euros de dons, en 2012. 

 

Ce montant, le plus haut jamais atteint, a progressé pour la seconde année consécutive (+ 16,2 %). La hausse  des taux d’intérêt a pleinement béné? cié aux livrets de partage qui ont permis de verser via ce support plus 

de 4,6 millions d’euros de dons aux di érents béné?ciaires, dont 3,3 millions d’euros pour le seul Livret Agir du Crédit Coopératif.

 

Habitat et Humanisme, le CCFD–Terre Solidaire et Terre et Humanisme ont été les trois premières associations béné?ciaires, avec 39 % des dons reçus. 

 

 Si les projets qui ont pu s’appuyer sur ces ressources pour se créer ou se développer sont de nature très diverse, ils défendent tous une vision de la solidarité via l’activité économique. Cette solidarité s’exprime vis-à-vis de personnes vulnérables en France (insertion par l’emploi, logement très social…) et à l’étranger (soutien à l’entrepreneuriat dans les pays en développement). Elle s’exprime également vis-à-vis des générations futures, la ? nance solidaire soutenant une part importante d’activités écologiques.

 

Le marché de l'épargne solidaire en 2011

 

879.000.000
euros collectés en 2011

 

- Le financement solidaire s’envole, à 879 millions d’euros en 2011 : au 31 décembre 2011, le montant du financement solidaire atteignait un total de 879 millions d’euros, soit une hausse de 28,3 % par rapport à 2010 et une croissance de 132 % en 3 ans !  En 2011, l'encours de l'épargne solidaire a atteint 3,55 milliards d'euros détenus par 900 000 Français.

 

Ce sont les livrets d’investissement solidaires et les livrets de partage qui ont le plus progressé avec un taux de croissance respectif de 65,80 % et 25,80 %. L’épargne salariale représente toujours près de la moitié de l’encours total d’épargne solidaire et continue de progresser entre 2010 et 2011 (+17,90 %)

 


Collecte et encours de l'épargne solidaire

 

L’encours de l’épargne solidaire franchit la barre des 3,5 milliards d’euros : nouveau record !  Mais l’épargne solidaire ne représentait toujrous qu’1/1000ème de l’épargne financière des Français.

En 2011, l'encours de l’épargne solidaire a franchi la barre des 3,5 milliards d’euros, soit une augmentation de 15,1% en 1 an. L'encours est en effet passé de 3,082 milliards d’euros en 2010 à 3,548 milliards d’euros en 2011 soit une collecte d'épargne solidaire de 466 millions d'euros sur an en 2011.

 

Au 31 décembre 2011, le montant du financement solidaire atteignait un total de 879 millions d’euros, soit une hausse de 28,3 % par rapport à 2010 et une croissance de 132 % en 3 ans !

 

  • En 2011, les épargnants ont misé 3,5 milliards d'euros sur les produits de placement solidaires.

 

  • En 2011, l'épargne solidaire a connu une nette croissance : par l'intermédiaire de l'épargne salariale (+18%), de l'épargne bancaire (+11%), ou de la souscription au capital de financeurs solidaires (+18,7%), les comportements généreux ont été plus fréquents chez les épargnants. A la fin 2011, 900 millions d'euros étaient investis dans des activités à forte utilité sociale et environnementale.

 

Au 31 décembre 2011, près de 900 000 Français avaient choisi un produit d’épargne solidaire, dont : 

 

* Plus de 3 épargnants solidaires sur 4 le sont via la sélection du fonds solidaire dans leur dispositif d’épargne d’entreprise (PEE, PEI, PERCO et PERCOI), soit plus de 700 000 salariés. 700 000 Français  seraient détenteurs d’un produit d’épargne solidaire.

* Entre 30 000 et 40 000 personnes sont des épargnants solidaires par le biais d’un contrat d’assurance-vie ou d’un OPCVM commercialisé dans les réseaux bancaires et mutualistes.

* Plus de 70 000 épargnants solidaires ont choisi d’investir au capital d’entreprises solidaires.

 

 

L'épargne salariale solidaire est en plein essor

 

* L'épargne salariale solidaire se taille la part du lion, avec un encours qui a plus que quadruplé en 4 ans ! En 4 ans, l’encours de l’épargne salariale solidaire a été multiplié par plus de 4, passant de 600 millions d’euros en 2009 à 2,6 milliards d’euros, au 30 juin 2012. Cette progression est particulièrement spectaculaire sur le 1er semestre 2012 puisqu’on constate une augmentation de 53% de l’encours (de 1.7M€ au 31/12/11 à 2.6M€ au 30/06/2012).

 

Ces excellents résultats s’expliquent par la souscription de nouveaux épargnants et la mise en place de nouveaux versements, mais aussi par une meilleure tenue des marchés financiers.    

 

"L'épargne solidaire convainc toujours davantage de Français. La preuve ? L’épargne salariale solidaire a progressé de plus de 50% sur le 1er semestre 2012 grâce aux 700 000 salariés qui ont déjà choisi un fonds solidaire pour investir leur épargne d'entreprise. Nous nous félicitons de cette très belle performance qui montre bien que de plus en plus d’épargnant souhaitent donner du sens à leur argent", déclare Sophie des Mazery, directrice de Finansol.

 

epargne solidaire

 

L’épargne solidaire : un enjeu de société

 

* 82 700 entreprises ont été soutenues depuis 2002, notamment dans les domaines du service à la personne et du handicap, ou des commerces de proximité et TPE. Plus de 12 500 entreprises ont ainsi été financées en 2011. En 10 ans, l'épargne solidaire des français a été multipliée par plus de dix. Selon le baromètre de la finance solidaire, elle a permis de financer plus de 82 000 entreprises et d'aider 33 500 personnes à se loger ou à se reloger.

 

* En une décennie, la finance solidaire a permis de loger ou de reloger 33 500 personnes aux ressources financières limitées, soit l’équivalent de la population d’une ville moyenne française comme Dieppe ou Epinal**.  

 

* En 10 ans, plus de 1 000 organismes de microcrédit, coopératives agricoles ou petites entreprises ont été soutenus dans plus de 70 pays. Le nombre de bénéficiaires finaux de ces investissements se compte en dizaines de milliers. 

 

* En 2011, la finance solidaire a contribué au financement d’installations d’énergie renouvelable pour une puissance totale de 3 600 kilowatts crête, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 1 000 ménages.  

 

 

 

Le marché de l'épargne solidaire en 2010

 

 

  • En 2010, l’épargne solidaire avait vu son encours progresser de 31%, dépassant les trois milliards d’euros.

 

  • Les encours d'épargne solidaire avaient atteint à la fin 2011, 3,55 milliards d'euros, en hausse de 15% par rapport à 2010,

 

 

> Rappel : Le patrimoine économique national a progressé de 5 % en 2011, à 13.620 milliards. Le patrimoine net des ménages en représente les trois quarts.

 

10 produits d’épargne solidaire

 

 

2 sortes de produits d’épargne solidaire

Chacune permet d’accéder à des réductions d’impôts

  • Les produits de partage (livret, FCP, assurance-vie …)

Pour être solidaire, au moins 25% des revenus générés doivent être versé sous forme de dons, par l’épargnant, à une association.

 

 

Principales dispositions fiscales :

  • pour les particuliers : réduction d’impôts de 66% du montant des dons dans la limite de 20% du revenu imposable.
  • pour les entreprises : réduction d’impôts de 60% du montant des dons, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires HT.
  • Les produits d’investissement solidaire (livret, FCP, SICAV, actions non cotées de PME solidaires, assurance-vie …)

Ces placements sont désignés comme solidaires lorsque tout ou partie des sommes investies (l’encours) permet de financer des projets solidaires.

 

 

Principales dispositions fiscales :

  • dans le cadre de l’épargne salariale : exonération d’impôt sur le revenu (l’épargne doit être bloquée au moins 5 ans pour un PEE et jusqu’à la retraite pour un PERCO).
  • dans le cadre d’une prise de participation au capital d’une entreprise solidaire (actions non cotées) : réduction de l’impôt sur le revenu de 18 % du montant de la souscription, dans la limite d’un investissement de 50 000 € pour une personne seule, 100 000 € pour un couple et réduction de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) de 50 % du montant de la souscription*, dans la limite de 45 000 € .


Source : Finansol , baromètre de la finance solidaire.

 

 

 

 

 

 

 

Statistiques mondiales consommation

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques Entreprises

 

Bienvenue sur le Planetoscope, base de statistiques mondiales, de statistiques européennes ou françaises rapportées  la seconde. Découvrez la planète à travers les chiffres et son écologie.

 

3 107 000
Le nombre d'entreprises en France métropolitaine était de 3 107 578 au 1er janvier 2009 dont seulement  506 de plus de 2000 personnes et 2051 de plus 500 à 2000 personnes

 

664 millions

 C'est le nombre de tonnes de CO2 émis par le transport aérien en 2000.


Environnement 15 à 37% de la biodiversité disparaitraient d'ici 2050. Chaque année entre 13 et 15 millions d'hectares de forêts disparaissent ... la planète souffre ! Notre dossier biodiversité et environnement.

deforestation

Baromètre éthique et environnement.  Selon une enquête réalisée par Opinion Way pour LSA en octobre 2007, 83 % des Français sont prêts à boycotter une marque si celle-ci leur semble néfaste pour l'environnement. Notez les entreprises et leurs actions pour l'environnement : 

 


 

prix ethique
consoGlobe, Grand Prix Ethique 2009
décerné par la Fevad

trophee economie responsable alliances

consoGlobe, Trophée de L'Economie responsable
2009 du réseau Alliances

 

 

 

Découvrez l'Encylo Ecolo

 

 

 

© 2012 Planetoscope.com