Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Chiffre d'affaires de la collecte et du traitement des déchets en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Chiffre d'affaires de la collecte et du traitement des déchets en France

FR
Infos complementaires
Le marché des services des déchets non dangereux se décompose en deux grandes branches d'activité : les ordures ménagères et assimilées et les déchets non dangereux des entreprises. Une hausse de 4,3% est prévue pour 2008.

Avec 5,3 milliards d'euros en 2007, le marché des services de collecte et de traitement de déchets non dangereux a connu une augmentation de son chiffre d'affaires de 4% par rapport à l'année 2006.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

 

Chiffre d'affaires de la collecte et du traitement

des déchets non dangereux en France

 

 

 

 

 

 

 

La collecte des déchets en France

 

Le secteur du traitement des déchets est en croissance et emploi plus de 23 000 personnes en France et représentait  5,3 milliards € en 2007.

 

 

Avec 1,4 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2007, le marché des services des déchets dangereux affiche une croissance de plus de 4%.

 

Globalement, l’organisation de la collecte dépend des capacités financières de la commune et du territoire concerné (rural ou urbain, habitat individuel ou collectif…).

 

Les collectes sélectives en porte-à-porte sont les plus onéreuses.

 

La fréquence de collecte des déchets en France : 38% de la population sont collectés 1 fois par semaine, 34% deux fois par semaine, 19% trois fois par semaine, 8% plus de trois fois par semaine et moins de 1% moins le sont une fois par semaine.

 

Alors qu’au niveau national le ratio de collecte d’ordures ménagères résiduelles s’élève à 327 kg/habitants, ce chiffre fluctue de moins de 300 kg/hab à plus de 400 kg/hab

 

 

 

Le traitement des déchets en France  

Comme l'explique le rapport annuel Cyclope, avant la crise, les principaux pays développés parvenaient tant bien que mal à ralentir la croissance de leurs déchets.  En France,  on commence à constater un découplage» entre les déchets municipaux collectés et les principaux indicateurs économiques : grâce aux changements progressifs dans les modes de consommation, les emballages ménagers ont tendance à reculer légèrement.,  

Le recyclage des déchets 

Le taux de recyclage des déchets s'élève à 60 % en 2008, tous déchets confondus. Le tiers des déchets est acheminé en centres de stockage, le reste est incinéré avec ou sans récupération d'énergie. Au sein des déchets non dangereux et non minéraux, les déchets ménagers et assimilés ont un taux de recyclage plus faible (34 %), néanmoins proche des objectifs fixés par le Grenelle de l'environnement. Le taux de recyclage des emballages, tous secteurs confondus, est en progression continue ; il atteint 86 % pour les papiers-cartons et 25 % pour les déchets plastiques. Globalement, 60 % des déchets sont recyclés. Le taux de recyclage des déchets minéraux est légèrement plus élevé et concerne près des deux tiers des déchets produits.

 

Les déchets non minéraux non dangereux ont un taux de recyclage plus faible de l'ordre de 43 % des quantités traitées ; cependant 15 % sont incinérées avec récupération d'énergie, portant le taux de valorisation global à près de 60 %. Ils regroupent des déchets de natures très différentes, déchets industriels non dangereux, déchets issus des activités de services (commerces et artisanat, administrations) ainsi que les déchets produits par les ménages. Le taux de recyclage des déchets ménagers et assimilés est de 34 %. Ceux-ci constituent plus du tiers des déchets non dangereux et comportent une part importante liée à la collecte sélective des déchets ménagers, notamment des déchets d'emballages.

 

D'autres filières de recyclage se développent selon le principe que le producteur ou le vendeur d'un produit est responsable de son élimination. Les filières réglementées par décret les plus importantes sont les huiles usées, les piles et accumulateurs, les pneus usagés, les véhicules hors d'usage, les déchets électriques et électroniques et les emballages. En 2008, ces filières ont capté plus de 12 millions de tonnes de déchets à recycler, dont plus des deux tiers provenant d'emballages des ménages.

  S'agissant des déchets d'emballages, les déchets de papier-carton sont ceux dont la part recyclée est la plus importante (86 %). Toutes provenances confondues, le taux de recyclage du verre est élevé (68  %). Il avoisine les 100 % pour le verre provenant de la collecte séparative des ménages, principalement par apports volontaires en conteneurs.  (source : Insee)

 

 

En 2007, la mise en décharge restait le mode principal d'élimination des déchets et concerne 37% du total en 2006, contre 43% en 2000. La part du compostage, de la méthanisation et du recyclage est passée de 25% en 2000 à 29% en 2006. L'incinération avec récupération d'énergie a progressé et représente 33% du total en 2006, contre 28% en 2000. La part de l'incinération sans récupération d'énergie est de 1,6% en 2006, contre 4,4% en 2000. (source : IFEN)

 

 

incinerations dechets
href="https://www.consoglobe.com/incinerations-dechets-pres-de-chez-vous-cg"> Les incinérations de déchets près de chez vous...

 

 

 

 

 

Déchets : un trio de lingettes dans nos poubelles

 

C'est la conclusion que l'on peut tirer du rapport 2009 de l'Ademe sur nos ordures.et déchets.


A la demande du Ministere de l'ecologie, de l'energie, du developpement durable et de l'amenagement du territoire, l'ADEME a procede a une deuxieme enquete sur la composition des dechets menagers et ceux provenant des activites economiques.

Les resultats de la premiere etude realisee en 1993 n'ont que peu evolué  à l'exception de l'augmentation des textiles sanitaires (couches, lingettes, mouchoirs en papier...).

En effet, il y a un accroissement de ces produits dans nos poubelles depuis 15 ans. En moyenne, cela represente 34 kg par habitant et par an sur les 391 kg que nous creons.

Ce contrecoup parait logique depuis l'arrivee des lingettes et la mode de celles-ci pour des usages varies allant du menage aux soins de beaute. Leur emploi augmente les frais et multiplie les d?chets, alors que les nettoyants classiques engendrent moins d'ordures.

Une autre difference est la baisse des empaquetages dans nos ordures. Les dechets d'un habitant moyen etaient composes de 39% d'emballages en 1993 alors que 15 ans plus tard, seul 32% les constituent.

Une consequence directe du changement de comportement de la plupart de la population face au tri.

 

 

COMPARER :  

 

 

 

Le dossier Recyclage

 

 

 

Statistiques déchets, statistiques recyclage et DEEE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les statistiques mondiales sur les déchets et le recyclage des déchets

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales temps réel
Recyclage

 

Le dossier Recyclage de consoGlobe

Recyclage


Le passage mondial à l’utilisation de lampes basse conso éviterait 470 millions t. de CO2 en 2010, soit env. 1/2 des objectifs de Kyoto

 

Que contiennent nos poubelles ?. Un océan de détritus ! On comprend mieux l'impérative nécessité du recyclage.

 

  • 29 % de déchets putrescibles
  • 25 % de papiers cartons
  • 13 % de verre
  • 11 % de plastique
  • 4 % de métaux
  • 18% de divers

 

  • Chaque jour, les Américains jettent 130 000 ordinateurs et plus de 350 000 téléphones portables, soit plus de 100 millions par an. Ce type de déchets est celui qui croît le plus vite aux Etats-Unis.

    Ces déchets contiennent du plomb, du cadnium, du mercure, du Chlorate polyvinyle, ... qui affectent la qualité les ressources en eau, l'agriculture, les sols et menancent indirectement l'alimentation.


poubelle ovetto

113 000

Selon Eco-systèmes, 113 000 tonnes de CO2 ont été évitées grâce au recyclage de 193.000 tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) recyclées entre janvier et septembre 2009 par Eco-systèmes, l'un des 4 éco-organismes de la filière DEEE.

La production de fer à partir de ferraille a permis d'éviter l'émission de 83.000 tonnes de CO2 par rapport à la production de la même quantité à partir de minerai. 30 000 t. ont été économisées par rapport à la production de métaux non ferreux.

Le verre des tubes cathodiques recyclés a permis de fabriquer 1,6 millions de nouveaux tubes. Le plastique recyclé par la filière DEEE a évité l'utilisation de 23 millions de litres de pétrole brut.

 

Les déchets électriques et électroniques dans le monde en 2014

déchets électriques

Selon Pike Research, nous produirons 74 millions de tonnes de déchets et d'équipements électriques et électroniques par an en 2014 soit 2346 kilos par secondes!

Pike Research a fait des estimations en conséquence de l'essor de la consommation en matériels électriques et électroniques.Le verdict est alarmant, notamment pour les pays émergents qui n'ont pas encore les moyens de les traiter.

Ces déchets sont hautement toxiques et pourtant ne sont pas encore collectés et retraités, malgré la législation et le financement par les consommateurs (écotaxes).

De plus dès 2018 les pays émergents produiront plus de déchets que les pays développés, ce qui est assez déroutant puisqu'ils ne sont pas encore équipés pour les traiter.

L'enfouissement n'étant pas une solution (il ne fera que contribuer à polluer les sols et les eaux souterraines), il est conseillé d'éviter la surconsommation, le gaspillage, favoriser la collecte et le recyclage et s'intéresser à des produits écoconçus.

les Déchets électriques sur consoGlobe

les DEEE en détail

 

 

prix ethique
Grand Prix Ethique 2009
décerné à consoGlobe par la Fevad

trophee economie responsable alliances

consoGlobe, Trophée de L'Economie responsable
2009 du réseau Alliances

 

 

 

 

 

 

© 2012 Planetoscope.com