Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Consommation de viande de cheval en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Consommation de viande de cheval en France

FR
Infos complementaires
Il existe un millier de boucheries chevalines en France

30 000 tonnes de viande cheval sont consommées en France chaque année, ce qui représente près d'un kilo par seconde. 20 000 chevaux abattus par an.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

 

La Consommation de viande de cheval en France

 

 

 

 

Combien de viande de cheval consommée en France ?

 

 

La viande de cheval consommée en France vient en grande partie d'Europe avec 5500 animaux exportés (Pologne, Belgique, Espagne, Allemagne et Suisse). L'Argentine quant à elle exporte en France moins de 1000 chevaux.

 

 

Il existe un millier de boucherie chevaline en France

 

La France exporte également des chevaux pour la viande. L'Italie, l'Espagne et la Suisse sont les principaux destinataires avec près de 15 000 chevaux.

 

Les éleveurs de chevaux de trait représentent 26 % des 43 530 éleveurs d'équidés : 5 régions (Auvergne, Midi-Pyrénées, Bretagne, Franche-Comté,Aquitaine) ont vu naître près de 60 % des chevaux de trait français).

La France connaît un déséquilibre production/consommation de viande de cheval. Les Français, amateurs de viande rouge, préfèrent la viande de cheval de réforme à la viande de poulain, contrairement aux Italiens et Espagnols.

Plus de 27 000 tonnes de viande chevaline ont ainsi été importées, principalement du Canada. L'importation de cheptel vif, avec 7 130 têtes en 2006, en provenance essentiellement de Pologne, a tendance à disparaître. Les deux tiers de la viande consommée en France proviennent donc de chevaux de réforme et seulement un tiers de ceux-ci, dans l'hexagone, sont dirigés vers l'abattoir. Il serait souhaitable,pour l'économie française,de développer l'élevage de chevaux pour la consommation de viande.**

 

COMPARER : la consommation de viande de boeuf dans le monde

 

 

Quels chevaux pour la viande de cheval ?

 

Les 9 races de chevaux de trait (*) ont été classées par l’Unioneuropéenne comme menacées d’extinction.


La faiblesse du cheptel de certaines races ne permet pas une diversité génétique suffisante à leur maintien durable. Dès lors, le développement du débouché viande chevaline devient une nécessité pressante. En effet, l’élevage des chevaux de trait est à 98 % destiné à la consommation. Sans la filière viande
chevaline, l’absence de débouché pour les chevaux de trait ne permettrait pas la pérennité de leur élevage.

 

voici un extrait du dossier de presse du CIV :

 

LE BIEN-ÊTRE ANIMAL, UNE PRIORITÉ  pour les producteurs de viande de cheval


La durée du transport est particulièrement règlementée. Elle ne doit pas excéder 8 heures d’affilée pour les chevaux adultes. Si la durée dépasse 8 heures (ce qui est exceptionnel), les camions doivent être aménagés pour abreuver et nourrir les bêtes toutes les 8 heures. Si la durée dépasse 24 heures, celles-ci doivent être déchargées dans un point agréé, où elles se reposeront pendant 24 heures, seront nourries et abreuvées, avant de reprendre le trajet.

 

Tout transporteur doit, par ailleurs, être agréé. Le transport d’animaux malades ou blessés et de femelles gestantes à des fins d’abattage est, pour sa part, interdit.

 

À l’abattoir, les chevaux sont regroupés en parcs ou logettes individuelles où ils sont abreuvés et conservés au calme et au repos. La maltraitance n’a pas et ne peut pas avoir sa place dans l’élevage des chevaux à vocation bouchère. À son arrivée à l’abattoir, chaque animal est systématiquement inspecté sous le contrôle des services vétérinaires.


Un cheval ne pourra être abattu pour la consommation humaine s’il est malade, dans un mauvais état d’hygiène ou non accompagné de ses documents sanitaires.

 

> Aux États-Unis, l’interdiction des abattoirs chevalins a eu les effets contraires à ceux attendus en termes de bien-être animal. En effet, on recense de nombreux actes d’abandon et d’absence de soin, alors que le cheval est un animal fragile. L’enfer du cheval est souvent pavé de bonnes intentions humaines !

 

 

 

 

sources : CIV, Centre d'information sur la viande

 

 

 

                                                                                                                         Statistiques mondiales alimentation 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Satistiques mondiales
Elevage et viande

220
Viande et GES. La production d'un kilo de viande de veau rejette autant de GES qu'un trajet automobile de 220 km. Celle d'un kilo de bœuf équivaut, elle, à un trajet de 70 km

156 kg

 C’est la quantité moyenne de lait consommée dans les pays développés. 38 kg seulement dans les pays en développement.


> Choisir : lait standard ou lait bio ?
lait milk

 

16
La consommation en viande d’un Français cause la déforestation de 16 m2 en Amazonie. En effet, l’alimentation animale est fortement dépendante du soja, et, 74% du soja, dont une partie est OGM, provient du Brésil

145,9
Consommation
de viande. 145,9 kg C'est le record mondial de consommation de viande par personne par an. Ce sont les Danois qui mangent le plus de viande au monde et non les Américains, également gros mangeurs.




30 %
Elevage intensif
. L'élevage intensif de bovins occupe 30 % des surfaces émergée de la terre, les animaux laitiers et de boucherie représentent 20 % de toute la biomasse animale. Ce secteur est responsable de 18 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.



 

9,7%
Consommation
de viande. Entre 2007 et 2016, selon la FAO et l'OCDE, la production mondiale de viande devrait augmenter de 9,7 % pour le boeuf, de 18,5 % pour le porc et de 15,3 % pour le poulet. D'ici à 2050, la production de viande pourrait ainsi doubler !




Viande bio. Toute l'actualité de la viande bio dans le dossier Alimentation bio de consoGlobe.

Annuaire des AMAP
Les Amap sont très recherchés, d'où l'annuaire des amap de consoGlobe, le seul annuaire à couvrir tout le territoire avec une recherche des Amap par département.

 

amap annuaire

 

© 2012 Planetoscope.com