Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Nombre de touristes à Paris

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Nombre de touristes à Paris

FR
Infos complementaires
La France compte porter ses recettes touristiques à 40 milliards d'euros en 2010, en incitant ses visiteurs à "multiplier leurs voyages" et promouvant "des produits à forte valeur ajoutée". Maison de la France, organisme chargé de la promotion de la destination France à l'étranger, cherche à "développer un tourisme toutes saisons" en "suscitant de nouvelles opportunités de courts séjours tout au long de l'année" et en faisant découvrir une "autre France", hors des sentiers battus.

Plus de 32.3 millions de personnes ont visité la capitale française en 2013, l'équivalent de plus d'un visiteur par seconde. Première destination mondiale en nombre de touristes, la France n'arrive qu'au troisième rang derrière les Etats-Unis et l'Espagne en termes de recettes, en hausse de 2,5% à 34,8 milliards d'euros en 2006. Paris reste la 1ère destination touristique mondiale avec 15,7 millions de nuitées en hotels en 2012.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Le tourisme à Paris

 

 

Que valent les monuments touristiques ?

 

 

 

Combien de touristes à Paris?

 

32.300.00

 Paris est restée la première destination touristique mondiale en 2013 avec 32,3 millions d'arrivées de touristes dans les hôtels de la capitale française.*

 

 

Un record de fréquentation touristique à Paris en 2012

 
 

En 2012, le taux d’occupation des hôtels parisiens a atteint 79,6 %, +0,1 point par rapport à 2011.

 

Les arrivées dans les hôtels parisiens ont progressé modérément de 0,2 % pour atteindre 15,7 millions. Pour mesurées qu’elles soient, ces hausses n’en permettent pas moins de dépasser les niveaux record de fréquentation de 2011 et la fréquentation globale - tous types d’hébergements confondus - de dépasser les 29 millions de touristes. Une fois de plus, la diversité de son mix clientèle a permis à Paris de résister aux aléas conjoncturels.

 

  Le succès touristique de Paris tient à la complémentarité de clientèles qui  sont différemment affectées par la conjoncture, économique, politique… météorologique.

 

 

COMPARER   : Nombre de touristes dans le monde

 

COMPARER  Nombre de touristes étrangers en France

 

 

 Les 7 tendances qui changent l'industrie du tourisme

 

 

Les 7 tendances qui changent l’industrie du tourisme


               
                Arrivées et nuitées hôtelières des touristes à Paris par nationalité en 2012 (source : Insee)
 
ARRIVEES 2012
Var 12/11
NUITEES 2012
Var 12/11
Ensemble
15 679 000
+0,2%
36 907 000
+0,1%
France
6 994 000
-2,7%
12 973 000
-4,6%
Etranger
8 685 000
+2,6%
23 934 000
+2,8%
Dont : Europe
4 576 000
-1,8 %
12 015 000
-2,3 %
Amériques
2 211 000
+8,0 %
6 583 000
+8,5 %
Asie/Océanie
1 664 000
+8,7 %
4 665 000
+9,0 %
Afrique
235 000
+4,0 %
671 000
+3,7 %
 
 
 
 
 
Etats-Unis
1 397 000
+11,2%
4 041 000
+11,7%
Royaume-Uni
1 037 000
+7,2%
2 554 000
+5,9%
Italie
631 000
-4,8%
1 746 000
-4,9%
Allemagne
574 000
+1,5%
1 503 000
+2,5%
Japon
542 000
+7,4%
1 451 000
+7,8%
Espagne
430 000
-21,9%
1 183 000
-22,9%
Proche et Moyen Orient
323 000
+6,3 %
1 020 000
+11,7 %
Suisse
313 000
+17,9%
795 000
+18,4%
Belgique
295 000
-2,6%
637 000
-3,9%
Russie
286 000
nc
883 000
nc
Pays-Bas
244 000
-3,5%
595 000
-4,9%
Australie
219 000
nc
648 000
nc
Canada
192 000
nc
578 000
nc
Chine
181 000
+14,8%
474 000
+15,4%
 
  
   Situation contrastée des nouveaux pays émetteurs de touristes

La baisse des arrivées françaises, de -2,7 %, s’est trouvée plus que compensée par l’augmentation des arrivées étrangères (+2,6 %). Mais l’hétérogénéité des situations économiques dans les différentes zones du monde recompose sans cesse le paysage de la fréquentation touristique à Paris.
C’est le cas pour les nouveaux pays touristiques émetteurs -Amérique Latine, Asie, Europe de l’Est ou Moyen Orient - qui soutiennent depuis cinq années la croissance touristique, mais pour qui 2012 est une année plus contrastée. Ainsi, la bonne tenue de la fréquentation en provenance du Proche et Moyen Orient, +6,3 % d’arrivées, et de l’Asie, + 8,7% (« boostée » par les arrivées Chinoises +14,8 % et japonaises +7,4 %) s’oppose-t-elle à la baisse des arrivées en provenance d’Europe de l’Est et du Nord (-3,9 % d’arrivées contre +9,9 % en 2011). En outre, la croissance des arrivées en provenance d’Amérique Latine marque le pas par rapport aux années précédentes : +2,8 % d’arrivées supplémentaires en 2012 contre+ 16,8 % en 2011.

 
·         Retour de marchés d’importance

Au sein des nationalités les plus actives, signalons le retour en force des clientèles venues des USA (+11,2 % d’arrivées) et de Grande-Bretagne (+ 7,2 %), qui dépassent toutes deux le million d’arrivées. Si le niveau de fréquentation n’atteint pas les records de la fin des années 1990, la croissance de ces marchés étrangers, les « principaux » pour Paris, est une excellente nouvelle pour la capitale.La progression spectaculaire de la clientèle suisse, avec des arrivées en hausse de 17,9 % dans les hôtels parisiens est l’exemple même de l’incidence d’un taux de change (très avantageux) conjugué avec l’importance d’une liaison à grande -vitesse entre Paris et le reste de l’Europe.

 
·         Le sud de l’Europe dans la tourmente

Au-delà du taux de change, le contexte économique en France et en Europe a aussi un impact sur la fréquentation. C’est le cas pour les pays du sud de l’Europe et plus particulièrement de l’Espagne dont la fréquentation chute depuis la 6ème année consécutive - et dans une proportion encore jamais atteinte : -21,9 % d’arrivées – et, dans une moindre mesure, de l’Italie (aussi en baisse depuis 6 ans,-4,9 %) et des Pays-Bas et de la Belgique, avec des baisses comprises entre -4,8 % et -2,6 %).

 
·         Tourisme d’affaires ralenti mais prévisions optimistes de croissance pour 2013


La variété du tourisme parisien tient également à l’équilibre maintenu entre fréquentation de loisirs et d’affaires. En 2012 est venu s’interrompre le cycle de croissance des nuitées hôtelières d’affaires qui durait depuis 2010 : ces dernières ont diminué de 3 % pour se fixer à 15,8 millions.
Néanmoins, les prévisions de croissance économique concernant 2013 et 2014 - en France mais surtout en Europe -et le dynamisme des années impaires pour Paris en matière d’accueil d’évènements professionnels (50ème salon aéronautique, Batimat, etc.) laissent présager
une bonne tenue du tourisme d’affaires à partir du second semestre.

 
Fort de l’analyse de la clientèle parisienne, PwC prévoit   une augmentation du taux d’occupation des hôtels parisiens pour 2013 de 0,4 % doublée d’une croissance des prix moyens de 4,6 %, ce qui induit une augmentation du RevPAR de 5 %. D’autres cabinets de consulting tels que Deloitte In Extenso ou MKG Hospitality tablent sur une croissance du même ordre du tourisme parisien en 2013, corroborant ainsi les analyses menées par l’Office.


La France compte porter ses recettes touristiques à 40 milliards d'euros en 2010, en incitant ses visiteurs à "multiplier leurs voyages" et promouvant "des produits à forte valeur ajoutée". Maison de la France, organisme chargé de la promotion de la destination France à l'étranger, cherche à "développer un tourisme toutes saisons" en "suscitant de nouvelles opportunités de courts séjours tout au long de l'année" et en faisant découvrir une "autre France", hors des sentiers battus.

 

 

Le dossier Tourisme

 

 

* source :  Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France

 

 

 

 


statistiques mondiales Tourisme temps réel

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales

Tourisme 

84%
Groenland.
Tandis que le réchauffement climatique s'accélère, la dernière destination à la mode est le Groenland constitué à 84% de glace et 2ème réserve de glace du monde !



1,5 millions de touristes se sont rendus pour voir les glaces avant disparition dans cet immense territoire rattaché au Danemark....

Plages  En 2007, 87 communes et 252 plages françaises ont obtenu le Pavillon bleu. Le Pavillon bleu est accordé par la Fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe pour récompenser la qualité de l'eau ainsi que la gestion des déchets.

Or, selon la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’agriculture, 7 des 10 plus importantes espèces de poisson sont au bord du dépeuplement total.


132
Aviation. 
L’avion émet entre 134 et 148 grammes de CO2 par voyageur.kilomètre (contre 2,6 grammes pour le train) et tout kilomètre de vol supplémentaire se traduit par du kérosène supplémentaire brûlé dans l’atmosphère.


Or pour chaque kilo de kérosène utilisé, ce sont 3 kilo de C02 qui sont émis.

 

500 000
Tourisme chinois. 
500 000 : c'est le nombre de touristes chinois attendus aux Etats-Unis en 2009, soit le double de 2006

Par ailleurs, le secteur du tourisme en Chine pourrait employer 100 millions de personnes à l'horizon 2015, soit un Chinois sur quatorze, selon la presse officielle chinoise !

82 000 000
Tourisme international.
En 2007, la France était en tête des destinations touristiques avec 82 millions d’arrivées de touristes.

© 2012 Planetoscope.com