Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Evaporation de l'eau des continents dans l'atmosphère (evapotranspiration)

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Evaporation de l'eau des continents dans l'atmosphère (evapotranspiration)

Infos complementaires
60% des précipitations retournent dans l'atmosphère sous forme d'évapotranspiration

Chaque seconde ce sont plus de 2 milliards de litres d'eau (ou 2 millions de m3) qui s'évaporent dans l'atmosphère depuis les terres émergées des continents, transpirant des sols, de la végétation. Cela représente une évaporation de 65 000 km3 d'eau par an. Cette évapotranspiration a baissé régulièrement de 1998 à 2008 jusqu'à plafonner depuis à 65 000 km3 par an. Il semble que le manque de disponibilité en eau des terres limite l'évapotranspiration.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

L'évaporation naturelle de l'eau des continents

 

 

 

 


Combien d'eau s'évapore depuis les sols ?

 

 

L'évapotranspiration de l'eau des continents plafonne par manque d'eau dans les sols

 

 

Une étude internationale  a permis l'observation par satellite de l'évaporation de l'eau dans l'atmosphère : sa conclusion est que l'évapotranspiration a augmenté pendant 15 ans des sols dans l'air, sous forme de vapeur d'eau.


L'évaporation d'eau au niveau des terres émergées représente 65 000 km3 chaque année.

 

 

Chaque seconde, plus de 2 milliards de litres d’eau s’évaporent dans l’atmosphère depuis les terres émergées du globe. 

 

 

Puis l'évapotranspiration a diminué depuis 1998 sans doute surtout dans les zones qui ont connu la plus forte réducton de l'humidité des sols pendant cette période. Cette diminution de l'humidité accentue les sécheresses et les difficultés des agriculteurs.

 

> à comparer à l'évapotranspiration depuis la surface des océans

 

1400 mm d'eau s'évaporent chaque année dans les zones tropicales contre "seulement" 400 mm d'eau dans les zones tempérées.

 

Au global, il y a autant d'eau dans l'atmosphère que sur la planète (à la surface et dans les sous-sols)

 


 

A quelle vitesse se produit l'évapotranspiration ?

 

Il faut environ 600 calories d'énergie thermique pour convertir un gramme d'eau liquide en vapeur d'eau. La quantité d'énergie reçue du soleil compte pour 80 % des variations dans l'évapotranspiration.

 

Un vent de 8 kilomètres à l'heure (5 m/h) peut augmenter l'évapotranspiration de 20 % dans l'air calme. Un vent de 24 kilomètres à l'heure (15 m/h) peut augmenter l'évapotranspiration de 50 % dans l'air calme (selon Chow, Handbook of Applied Hydrology, 1964, tel que cité par le Geological Survey américain [USGS]).

 

L'unité de mesure de l'évapotranspiration est le mm de hauteur d'eau (comme pour la mesure des précipitations) : 1 mm correpond à 1 litre par mètre carré ou à 10 mètres cube par hectare. L'ETp peut atteindre 4-6 mm/jour en plein été en zone tempérée européenne et 6-8 mm/jour en zone méditerranéenne.

 

Les caractéristiques de réflectivité de la surface du sol influent sur le taux d'évapotranspiration. Par exemple, les champs de luzerne ne reflètent qu'environ 25 % de l'énergie solaire. Le reste de cette énergie solaire est absorbée et contribue à l'évapotranspiration. (source : omafra.gov.on.ca)

 

 

evapotranspiration dans le monde

 

Voici une autre estimation de ce phénomène d'évapotranspiration des terres dans l'atmosphère, un peu supérieure :

 

 

 

Évaporation sur les continents

71 000 km3

 

 

Précipitations sur les continents

111 000 km3

 

 

 

 

 

 

 

Exemple de l'évaporation au-dessus des Etats-Unis


Dans la couche d' atmosphère transporte de 8 kilomètre au-dessus du territoire américain, circulent chaque jour environ 40.000 milliards de litres de vapeur d'eauSeuelement 10 p% environ de cette humidité retombe  sous forme de pluie, neige, grésil, ou grêle .


E environ 67 % retournent dans  l'atmosphère par évapotranspiration.

Environ 29 pour cent sont rejetés via les eaux de surface (fleuves) dans les océans Pacifique et Atlantique ou coulent vers    le Canada et le Mexique.

 

Environ 2 % sont intégrés par les réserves d'eaux souterraines.

 

E nviron 2 % seulement servent à la consommation humaine, industrielle, animale ou végétale.  

 

 


L'évapotranspiration, affectée par la pollution 

 

Selon une nouvelle étude du Centre national de recherches météorologiques, les émissions humaines de gaz à effet de serre et d’aérosols pourraient avoir gêné le process d'évapotranspiration au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

Ce phénomène, appelé évapotranspiration, joue un rôle fondamental dans lerecyclage des précipitations, la disponibilité en eau du sol et, de ce fait, dans la production alimentaire et la préservation des écosystèmes. Anticiper les évolutions futures de l’évapotranspiration continentale apparaît donc crucial, il est important de comprendre ce qui a gouverné ses variations récentes.

Or, celles-ci restent mal comprises. Les mesures in situ sont rares et les quelques bases de donnéesreconstruites à l’échelle du globe sur la base de ces observations ne remontent pas avant le début des années 1980. Elles montrent notamment que l’évapotranspiration globale a augmenté jusqu’en 1998 avant de se stabiliser. Aucune étude n’avait jusqu’à présent tenté de déceler dans ces variations récentes les prémices du changement climatique d’origine anthropique. C’est l’objectif que se sont donné les chercheurs du Centre national de recherches météorologiques (CNRM-Game).

Ils ont reconstruit les variations spatiotemporelles de l’évapotranspiration entre 1950 et 2005 à l’aide de deux modèles hydrologiques globaux (ISBA, développé par Météo-France et VIC, développé par l’université de Princeton), comme précisé dans l’article publié dans Nature Climate Change. Ces modèles, qui simulent les interactions sol-biosphère-atmosphère, ont été alimentés par des observations de différents paramètres : précipitations, rayonnements solaire et infrarouge reçus par la surface de la terre et principales variables météorologiques gouvernant les bilans d’énergie et d’eau en surface.

En région méditerranéenne, la quantité d’eau évapotranspirée (voir sur le schéma du cycle de l’eau) par jour peut atteindre 6 à 8 litres par m² (si tous les stomates sont ouverts). © Toony, Wikimedia common, CC by 3.0 (source : futura-sciences.com)

 

 




Signez la pétition contre la pêche en eau profonde
 

vignette_eauProfonde.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chiffres de l'eau et des océans

Statistiques mondiales Eau et Océans

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Satistiques mondiales
Sols et terres agricoles

 

78% des sols dégradés se situent dans des zones humides. Leur dégradation est rarement due à l'humidité. Les forêts représentent la majeure partie des terres dégradées.

les sols agricoles


Les sols sont un élément essentiel de la biodiversité. De leur qualité et de leur préservation dépend aussi notre propre survie. Pourquoi ? Tout d’abord parce que 80% de la biomasse vivante vivent dans le sol. Il y a toute une vie souterraine sous nos pieds. Lire la suite

erosion des sols

35 Millions de km2, soit le 1/4 des terres émergées sont soumis à un phénomène de dégradation. Lors de la dernière mesure, en 1991, ce taux n'était que de 15% ...

les sols dégradés


Labourage Quand on laboure à plus de 10 cm de profondeur, on perturbe fortement l’équilibre de la vie souterraine. Le labourage contribue à tasser les sols, ce qui a pour conséquence que le sol sera moins aéré, l’oxygène ayant plus de mal à pénétrer. L’humus s’appauvrit.

Plusieurs civilisations ont déjà disparu pour avoir épuisé leur terre. C'est le cas des Mésopotamiens, dont les cultures ont fini stérilisées par leur irrigation trop chargée en sels minéraux. Les peuples de la vallée de l'Indus, située dans l'actuel Pakistan, ont disparu pour la même raison.

les sols agricoles

En 2002, la Commission européenne a lancé une politique de protection des sols. En effet, environ 16 % de la superficie de l'Union (à 12), soit plus de 50 millions d'hectares, souffrent de dégradation, tandis que, dans les nouveaux Etats membres, elle atteint environ 35 %. Les atteintes sont variées :

  • érosion,
  • atteinte à la biodiversité,
  • chute de la teneur en matières organiques,
  • contaminations, salinisation, urbanisation



4 Millions d'hectares 

C'est la superficie des terres africaines qu'ont acheté des pays européens pour atteindre leur objectif d'atteindre 10% d'agrocarburants dans les transports d'ici à 2020. Cette mainmise sur les terres est une menace pour la biodiversité, favorise la déforestation et concurrence l'agriculture africaine.

 

 

5
Etalement urbain
: La surface occupée par l’habitat a augmenté environ 5 fois plus vite que la population et environ 2 fois plus vite que le nombre de ménages sur la période 1992-2004

 

urbanisation

61%
61 % des logements construits en moyenne annuelle entre 2000 et 2007 sont des maisons individuelles, contre 25 % en 1960 et 50 % au début des années quatre-vingt-dix.



    1,3 kg.
    C'est la quantité de mercure que les orpailleurs illégaux utilisent pour extraire 1 kg d'or, selon le WWF.
© 2012 Planetoscope.com