Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Location de terres agricoles par des pays riches aux pays en développement

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Location de terres agricoles par des pays riches aux pays en développement

1 hectare de terre agricole est louée toutes les 4 secondes à un pays riche par un pays pauvre. 15 à 20 millions d'hectares ont fait l'objet de transactions entre pays riches et pays pauvres pour louer leurs terres agricoles et les exploiter à partir de capitaux étrangers (ActionAid, Grain et d'autres ONG dénoncent une "ruée vers l'or vert" qui réunit fonds d'investissement et multinationales, pas toujours au bénéfice des pays qui louent leurs terres.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

La location de terres des pays en développement

 

 

Les terres du Sud bradées

 

 

Le phénomène des terres agricoles louées par des pays riches aux pays en développement est devenu très important : la Corée du Sud occupe le premier rang mondial de ce nouveau marché très lucratif, qui a conduit la FAO à pointer les risques d’un "néocolonialisme agraire".

 

En effet, ces terres servent souvent à cultiver des céréales pour produire du bioéthanol ou des produits alimentaires qui ne sont pas destinés au marché local.



Un exemple de locaction de terres agricoles



La société Addax Bioenergy suisse exploitera 10 000 ha en Sierra Leone pour produire 100 000 tonnes de bioethanol exportées vers l'Union européenne.  Addax a fait bien attention à l'aspect social et humain de son investissement, a mené de nombreuses études d'impact environnemental, ce qui n'empêche pas certains de critiquer le fait que sa production ne servira pas la Sierra Leone.

 

La Corée du Sud est suivie par la Chine (2,09 millions d’hectares), l’Arabie Saoudite (1,61 millions d’hectares), les Emirats arabes unis (1,28 million d’hectares) et le Japon (324.000 hectares), soit près de 8 millions d’hectares de terres agricoles consenties aux pays riches.

Selon les Nations unies, 30 millions d'hectares de terres auraient été achetés ou loués par des capitaux de pays riches.

 

 Le plus gros contrat de location de terres agricoles a été conclu par Daewoo Logistics, filiale agroalimentaire de Daewoo,  dans l’ouest et le nord-est de Madagascar au deuxième semestre 2008,

 

La Chine a acheté des terres à l’Australie, au Cameroun, à Cuba, au Kazakhstan, au Laos, au Mexique, à l’Ouganda, à la Tanzanie.

 

sols desertiques

 

Aucun continent n'échappe à cette forme de colonisation agricole.


Les loueurs ou vendeurs de terres arables sont principalement les Etats du Tiers Monde, ou bien despays riches peu peuplés par rapport à l’étendue de leurs sols agricoles. En plus de Madagascar, l’Argentine, les Philippines, l’Indonésie, la Mongolie et le Soudanlouent des terres agricoles à la Corée du Sud.

Les Etats-Unis et le Brésil, eux aussi, louent des terres tandis qu'en Afrique, l’Algérie, l’Angola et l
’Egypte égalment, tout comme, en Asie et en Océanie, le Pakistan et la Nouvelle-Zélande.

 

Le dossier Développement durable

 Les sols, fondements de la biodiversité

 Tous les articles sur les sols 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Satistiques mondiales
Sols et terres agricoles

 

78% des sols dégradés se situent dans des zones humides. Leur dégradation est rarement due à l'humidité. Les forêts représentent la majeure partie des terres dégradées.

les sols agricoles


Les sols sont un élément essentiel de la biodiversité. De leur qualité et de leur préservation dépend aussi notre propre survie. Pourquoi ? Tout d’abord parce que 80% de la biomasse vivante vivent dans le sol. Il y a toute une vie souterraine sous nos pieds. Lire la suite

erosion des sols

35 Millions de km2, soit le 1/4 des terres émergées sont soumis à un phénomène de dégradation. Lors de la dernière mesure, en 1991, ce taux n'était que de 15% ...

les sols dégradés


Labourage Quand on laboure à plus de 10 cm de profondeur, on perturbe fortement l’équilibre de la vie souterraine. Le labourage contribue à tasser les sols, ce qui a pour conséquence que le sol sera moins aéré, l’oxygène ayant plus de mal à pénétrer. L’humus s’appauvrit.

Plusieurs civilisations ont déjà disparu pour avoir épuisé leur terre. C'est le cas des Mésopotamiens, dont les cultures ont fini stérilisées par leur irrigation trop chargée en sels minéraux. Les peuples de la vallée de l'Indus, située dans l'actuel Pakistan, ont disparu pour la même raison.

les sols agricoles

En 2002, la Commission européenne a lancé une politique de protection des sols. En effet, environ 16 % de la superficie de l'Union (à 12), soit plus de 50 millions d'hectares, souffrent de dégradation, tandis que, dans les nouveaux Etats membres, elle atteint environ 35 %. Les atteintes sont variées :

  • érosion,
  • atteinte à la biodiversité,
  • chute de la teneur en matières organiques,
  • contaminations, salinisation, urbanisation



4 Millions d'hectares 

C'est la superficie des terres africaines qu'ont acheté des pays européens pour atteindre leur objectif d'atteindre 10% d'agrocarburants dans les transports d'ici à 2020. Cette mainmise sur les terres est une menace pour la biodiversité, favorise la déforestation et concurrence l'agriculture africaine.

 

 

5
Etalement urbain
: La surface occupée par l’habitat a augmenté environ 5 fois plus vite que la population et environ 2 fois plus vite que le nombre de ménages sur la période 1992-2004

 

urbanisation

61%
61 % des logements construits en moyenne annuelle entre 2000 et 2007 sont des maisons individuelles, contre 25 % en 1960 et 50 % au début des années quatre-vingt-dix.



    1,3 kg.
    C'est la quantité de mercure que les orpailleurs illégaux utilisent pour extraire 1 kg d'or, selon le WWF.
© 2012 Planetoscope.com