Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production de déchets nucléaires en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production de déchets nucléaires en France

FR

La production électronucléaire génère des déchets radioactifs : en 2003, la consommation par le secteur résidentiel (134,6 M KWh) a été à l'origine de 121 tonnes de déchets radioactifs à vie longue (durée de vie supérieure à 10 000 ans).

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

La production de déchets radioactifs en France

 

 

 

 

Production de déchets radioactifs à vie longue par le secteur nucléaire résidentiel

 

 

La production de déchets radioactifs en France représente environ 2 kg par an et par habitant.

 

La production de 1 MWh d’électricité d’origine nucléaire en France (soit la consommation mensuelle de 2 foyers) produit environ 11 g de déchets radioactifs

 

La part la plus importante de la production de déchets radioactifs en France provient de l'industrie nucléaire : en moyenne 12 000 à 15 000 m3/an.

 

Environ 85 % du volume des déchets radioactifs prouits annuellement ont pour origine la production d’électricité. Les 15 % restants proviennent des industries non nucléaires, des hôpitaux, des universités ou de la recherche, ainsi que de la production et de l’entretien de l’armement nucléaire.

Il est parfois reproché à l’industrie nucléaire la masse des déchets radioactifs engendrés. Il s’agit d’un effet de loupe. Si la production française annuelle est de l’ordre de 50 000 t (toutes espèces confondues, soit 20 à 25 000 m3), la production des déchets hospitaliers est de l’ordre de 700 000 t, celle des déchets industriels spéciaux de 18 millions de tonnes, celle des déchets ménagers (nos « poubelles domestiques ») de 30 millions de tonnes, celle des déchets industriels et banals de 130 millions de tonnes et celle, enfin, des déchets agricoles de 600 millions de tonnes. (1)

 

Les deux sortes de déchets radioactifs

 

  • Les déchets « à vie courte » perdent la moitié de leur radioactivité tous les 30 ans. Ces déchets radioactifs proviennent de l’exploitation, de la maintenance et la déconstruction des centrales nucléaires. Ils représentent 90% du stock total de déchets radioactifs selon l'inventaire de l'ANDRA et contiennent 0,1% de la radioactivité totale. Il s'agit de filtres, résines, vannes, vinyles, tissus... Les déchets « à vie courte » sont triés selon leur niveau de radioactivité et leur nature, conditionnés et stockés dans les centres de l'ANDRA

 

  • Les déchets « à vie longue » perdent leur radioactivité sur des durées supérieures à 30 ans. Ces déchets radioactifs sont surtout produits par le retraitement du combustible nucléaire usé. Ils représentent 10% du stock total de déchets radioactifs et concentrent 99,9 % de la radioactivité totale. Les déchets « à vie longue » issus du traitement du combustible usé sont transformés en blocs de verre inaltérable et entreposés dans l'usine Areva NC de La Hague dans l'attente du stockage géologique qui constituera une solution définitive de gestion pour ces déchets.

 

 

 

Les stocks de déchets nucléaires

 

De 1,320 million de m3 fin 2010, ce volume devrait atteindre 2,7 millions de m3 en 2030, selon les nouvelles prévisions.

 

 

 

dechets radioactifs nucléaires

 

(1) par Michel Jorda (Directeur du Programme "Sûreté de ma gestion des déchets" à l'IRSN) et Xavier Dumont (Ingénieur en physique nucléaire à l'AREVA/Framatome Anp). édité par Nicolas Lévy, responsable éditorial du site CultureSciences-Chimie.

Autres Sources : EDF, Andra

 

 

 

D'ici 2030, plus de 200 réacteurs dans le monde, dont 150 en Europe, vont être arrêtés. Rien qu'en France, le parc des installations nucléaires compte 125 installations de base, dont 26 sont déjà à l'arrêt en 2013. Parmi ses 126 installations de base, 58 réacteurs de puissance sont en activité et déjà 9 sont en cours de démantèlement. A lui seul, le marché européen représente 74% du marché et pèse plus de 80 milliards de dollars.

 

 

 

 

 

 


statistiques mondiale énergie

 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Satistiques mondiales
Energie nucléaire

 

 

2,4 mSv

En 1 année, chaque Français est exposé en moyenne à une radioactivité naturelle de 2,4 mSv.

 

Energies renouvelables. Pour produire une puissance équivalente au nucléaire, les énergies renouvelables consomment beaucoup plus d'espace. La surface nécessaire pour produire l'électricité que consomme la ville de Paris est de 0,2km2 pour une centrale nucléaire alors qu'il faudrait un champ de panneaux solaires de 91,125km2 ou d'éoliennes de 454km2.

 

Kola. Au nord-ouest de la Russie, la presqu’île de Kola est connue pour être une poubelle nucléaire en servant de cimetière à une dizaine de sous-marins nucléaires mis à la casse et d’une quarantaine encore en service. Le tout dans des conditions effrayantes.

24 000

Déchets. Les déchets radioactifs constituent l’un des aspects les plus délicats de la gestion de la filière de production d’énergie nucléaire. Le plutonium qui sort des 58 centrales nucléaires françaises met 24 000 ans à perdre la moitié de sa radioactivité : il est recyclé à La Hague où uranium et plutonium sont mélangés pour former le MOX (mixed oxide).

 

78 %
Electricité.
L’électricité d’origine nucléaire représente 78 % de la consommation électrique française et 15 % de la consommation finale d’énergie française. Elle ne fournit que 2,5 % de la demande d’énergie finale mondiale.

 

7,2%

7,2 %de déchets de faible activité à vie longue dans le volume total des déchets radioactifs produits en France, fin 2007.

68,8 %

68,8%, c'est la part des déchets faible & moyenne activité à vie courte dans le total des déchets radioactifs en France, contre 0,2% pour les déchets de haute activité, fin 2007 

 

*

TWh : Terawattheure. Le watt-heure est l'unité de mesure d'énergie correspondant à la quantité produite en 1 heure par une machine d'1 watt.


1 kilowattheure (kWh) = 1 000 Wh

1 Mégawattheure (MWh) = 1 000 kWh 

1 Gigawattheure (GWh) = 1 000 MWh 

1 TWh = 1 000 GWh

 

© 2012 Planetoscope.com