Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Consommation de matières non renouvelables par Français

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Consommation de matières non renouvelables par Français

FR

La consommation de matière pour satisfaire les besoins économiques de la population française a tendance à diminuer : chaque Français a besoin de 12.1 t/habitant et par an soit l'équivalent de 33 kilos par jour. Cette la consommation de matière pour satisfaire les besoins économiques de la population a tendance à diminuer et est en France bien en-dessous de la moyenne européenne (17 tonnes).

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Consommation de matière par Français

 

 

Consommation de matière par Français

 

 

 

 

e adapte ses objectifs 
et les moyens d’y parvenir au contexte imprimé par la révolution industrielle du numérique. 
De fait, la consommation de matière pour satisfaire les besoins 
économiques de la population a tendance à diminuer : chaque habitant, 
dans sa vie de tous les jours, mobilise aujourd’hui moins de matière (12,1 
tonnes par an) qu’il y a 20 ans (14,3 tonnes). La France se situe en dessous de 
la moyenne européenne (17 t/hab). L’intensité moyenne en matière de 
l’économie française par rapport au PIB (tonnage consommé/PIB) a diminué de 
20% 10 . De multiples facteurs peuvent expliquer cela : la tertiarisation de 
l’économie, l’amélioration de l’efficacité de l’appareil productif. Cependant par 
rapport à 2010 relativement à 1990 l’essentiel de la diminution provient de la 

contraction de l’économie en particulier dans la construction

 

 

Combien de matière consomme un Français chaque année ? 

 

12.100 kilos / an

 

De fait, la consommation de matière pour satisfaire les besoins économiques de la population a tendance à diminuer :  en France, chaque habitant consommer 17 tonnes de matières pour sa vie de tous les jours.

isolation extérieure

 

Chaque Français mobilise en 2014 moins de matière (12,1 tonnes par an) qu’il y a 20 ans (14,3 tonnes).

 

La France se situe en dessous de la moyenne européenne : chaque Européen a besoin pour vivre de 17 t/hab. en moyenne. L’empreinte écologique de l’humanité a triplé depuis 40 ans. En 2003, l’Empreinte Écologique globale était de 14,1 milliards giga hectares / hab., soit  2,2 gha par personne (14,1 x 109 gha / 6,4 x 109 habitants en 2003).

 

16.000.000 kilos / an

Cela représente 16 tonnes de ressources naturelles par chaque habitant de la Terre chaque année.

 

 


 L’intensité moyenne en matière de l’économie française

-20%

L’intensité moyenne en matière de l’économie française par rapport au PIB (tonnage consommé/PIB) a diminué de 20% 10 . De multiples facteurs peuvent expliquer cela : la tertiarisation de l’économie, l’amélioration de l’efficacité de l’appareil productif. Cependant par rapport à 2010 relativement à 1990 l’essentiel de la diminution provient de la contraction de l’économie en particulier dans la construction

 

-2 tonnes 

La consommation de matière par habitant a baissé de 2 tonnes par rapport à il y a 20 ans, soit une baisse de 15%. 

 

 

 

A voir : Et si on vivait comme… Ou l’empreinte écologique illustrée

 

 

Les enjeux de l’économie circulaire en quelques chiffres 

x 8

« Entre 1900 et 2005, l’extraction de matières a été multipliée par huit au niveau mondial (…). Nous devenons de plus en plus dépendants à l’égard de matières non renouvelables. En un siècle, la consommation de matières est passée de 7 à 60 milliards de tonnes (…). Si rien ne change, la consommation mondiale de matières atteindra 150 milliards de tonnes à l’horizon 2050.

 

Selon ce scénario, la quantité de CO2 émis par personne se verra multiplié par 4, en prenant en compte l’accroissement de la population. L’économie circulaire constitue une solution pour sortir de ce cercle vicieux » Par Doris NICKLAUS (CGDD), intervention au colloque  Filière et recyclage du 23-24 octobre 2012. 

 

 

*

 

Matières premières : un Français consomme autant qu'un Chinois

 

 

Empreinte écologique- l'humanité toujours plus gloutonne...

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Les matières premières

 

Aluminium. Plus de 80 % des pièces de voitures en aluminium sont recyclées. Les emballages constituent, du fait des difficultés de collecte, un gisement d’aluminium usagé plus difficile à atteindre que dans le transport ou le bâtiment : le taux de recyclage dans l'emballage se situe autour de 30%.
 


Plomb.   Il existe encore trop de plomb dans les canalisations. Or le plomb est très dangereux en raison de sa toxicité pour le système nerveux (qui déclenche le saturnisme entre autres). Le danger survient quand le plomb ou certains de ses composés sont inhalés ou ingérés, sous forme de vapeur ou de poussière, et qu’ils sont assimilés par l'organisme.



En 2013, selon une directive européenne, le taux maximum de plomb que doit comporter l'eau potable à la sortie du robinet sera de 10 microgrammes par litre (µg/l).

Uranium
  L'uranium enrichi
sert à fabriquer du combustible pour les centrales nucléaires. La demande en uranium s’est envolé ces dernières années, tandis que les stocks diminuent. Les prix de l’uranium sont ainsi passés de moins de 10 dollars la livre au début de la décennie à plus de 90 dollars la livre.




Zinc. L'excès de production et de raffinage de zinc a déstabilisé le marché de ce métal  non ferreux qui affiche désormais un surplus, malgré la demande soutenue des pays émergents.



© 2012 Planetoscope.com