Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production de Cobalt dans le monde

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production de Cobalt dans le monde

Infos complementaires
Au rythme de consommation actuelle, il reste 112 années de réserves de cobalt qui est une ressource non renouvelable.

Chaque seconde, 2 kilos de cobalt sont produits dans le monde, soit 62 000 tonnes par an. Les réserves de cobalt devraient s'épuiser vers 2120. Il y a un stock de 7 milliards de kilos de cobalt sur Terre. Les réserves connues sont surtout en République du Congo (50%), en Australie (20%) et à Cuba (14%)

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Consommation mondiale de Cobalt 

 

 

La disparition prévisible du cobalt

 

 

 

La consommation mondiale de Cobalt 


 62.000.000 kilos de cobalt par an

Le cobalt


Le cobalt provient de l'explosion des étoiles dont les débris ont donné naissance au Soleil et à la Terre, il y a plus de cinq milliards d'années.

 

On ne peut pas synthétiser le cobalt et il n'existe aucun substitut. Le Cobalt est un élément chimique, de symbole Co et de numéro atomique 27 et de masse atomique 59. 

 

Le cobalt stable (moyenne de 23 ppm dans l’écorce terrestre. Sa concentration moyenne dans les eaux douces est de 1 ppb.

 

Le Cobalt et les sels de cobalt sont extrêmement répandus dans notre environnement. Le cobalt (symbole Co, numéro atomique 27) est un métal placé sur la première ligne de la colonne VIII a, entre le fer et le nickel.  Le cobalt est un élément présent naturellement dans l'environnement: dans l'air, l'eau, la terre, les roches, les plantes et les animaux. Les poussières soufflées par le vent peuvent se retrouver dans l'air et l'eau et se déposer sur le sol. Le ruissellement des eaux de pluies à travers la terre et les roches contenant du cobalt peut apporter de cobalt dans les eaux de surface.

 

Le cobalt est un métal gris, brillant et ferromagnétique. Il ne réagit ni avec l’eau, ni avec l’air à température ambiante. Les sels de cobalt forment des complexes et sont des oxydants.  Le cobalt est présent tout au fond des océans sous forme de boues métallifères dans une configuration très difficile à exploiter.

 

 

 

 Les principaux minerais du cobalt sont la linnéite (sulfures de cobalt) et la cobaltine (arséniosulfure de cobalt).


 

 


L'homme rejette de faible quantité de cobalt dans l'atmosphère lors de la combustion du charbon et de l'exploitation minière de minerais contenant du cobalt et, lors de la production et l'utilisation de produits chimiques à base de cobalt.

 

kilos de Cobalt produits dans le monde

 

Le cobalt métallique a été isolé dès 1735 par Georg Brandt dans un minerai que les mineurs de Saxe ne savaient pas traiter le croyant ensorcelé, ils l'avaient appelé Kobald signifiant « esprit mauvais ». Ce n'est qu'en 1739 qu'il fut identifié en tant qu'élément chimique.


Dès 1910,on a compris que le cobalt améliore les aciers à coupe rapide et les métallurgistes s'y intéressèrent.

  .

Il existe de très nombreux aciers spéciaux et superalliages contenant de 18 à 65 % de cobalt ; leur importance ne cesse de croître du fait de leurs propriétés très spéciales (caractère réfractaire, propriétés magnétiques spécifiques, bonne résistance à la corrosion, propriétés mécaniques exceptionnelles, pour n'en citer que quelques-unes).

 

pigment de cobalt

Au rythme de consommation actuelle, il reste 112 années de réserves de cobalt qui est une ressource non renouvelable. Il y a un stock de 7 milliards de kilos de cobalt sur Terre. Les réserves connues sont surtout en République du Congo (50%), en Australie (20%) et à Cuba (14%)

 

 

 La production mondiale de Cobalt :

 

 

La République démocratique du Congo -RDC, est le premier réservoir de cobalt mondial (réserves estimées selon différentes sources entre 60 et 70% de cobalt mondial).
 
 

 

Les réserves mondiales sont estimées en 2000 à 4,7 Mt (millions de tonnes), à 98 % localisées chez six pays producteurs, qui sont la RDC (2,0 Mt), Cuba (1,0 Mt), l'Australie (0,88 Mt), la Zambie (0,36 Mt), la Nelle Calédonie (0,23 Mt), et la Russie (0,14 Mt).

 

Les pays producteurs de cobalt

 

Les principaux producteurs de cobalt sont (cobalt raffiné) la Finlande, la Russie, le Canada et la RDC.

 

Le cobalt se trouve en quantités exploitables dans plusieurs pays dont 18 sont actuellement producteurs : Australie, Botswana, Brésil, Belgique, Canada, Chine, Cuba, France, Finlande, Japon, Maroc, Nouvelle Calédonie, Norvège, Russie, Afrique du sud, Ouganda, RDC et Zambie.

 

En 2000 la production minière mondiale de cobalt a été de 34 573 tonnes, concentrée à 91 % sur huit pays producteurs. Ce sont la Zambie (7 000 t), le Canada (5 281 t), la CEI (4 500 t, principalement de Russie), le Brésil (4 100 t), Cuba (3 095 t), la Rép. Démocratique du Congo ou RDC (3 000 t) (Katanga Mining est un gros producteur de cobalt.)  , la Nelle Calédonie (2 500 t) et l'Australie (2 000 t).

 

 En 2003 et début 2004, le prix du cobalt a connu des hausses spectaculaires pour atteindre les 30 $ la livre en janvier et février 2004, soit une hausse de 500 % par rapport au plus bas de 6 $ la livre d'octobre 2002, au lendemain des attentats du 11 septembre.

 

Cette envolée des prix est due semble-il à la forte demande chinoise, à la reprise dans le secteur des superalliages (environ 25 % du cobalt mondial est utilisé dans la fabrication de superalliages destinés en particulier, à la fabrication de réacteurs d'avion et autres types de turbines) et des batteries (environ 10 % du cobalt mondial sont utilisés dans la fabrication de batteries lithium-cobalt).

 

Les réserves mondiales de cobalt situées en RDC, sont évaluées entre 2,5 et 3,5 millions de tonnes et représenteraient 60 à 75% selon les nouvelles estimations.

 

La production de cobalt en RDC est en baisse depuis 2000. Elle avait chuté à 3 000 tonnes en 1997 et à 2 300 tonnes en 1999 avant de se relever à 3 000 tonnes en 2000. Depuis la publication du nouveau code minier et l'arrivée d'un nombre important de sociétés d'exploration et d'extraction de ce métal, la production du cobalt a dépassé la barre de 11 637 tonnes en 2001 avant de baisser légèrement à 11.361 tonnes en 2002 (sources Banque Centrale du Congo).

 

Même si, grâce à des technologies avancées, nous découvrions de nouveaux gisements au cours d'explorations plus poussées de la croûte terrestre, cela ne ferait que repousser l'échéance de quelques années et ne modifierait pas grand chose à la donne.

 

Il restera le recyclage, mais l'offre sera certainement bien inférieure à la demande, qui ne va cesser de croître avec le développement exponentiel des pays émergeants.

 (source : congovision.com/science/kitenda.html)

 

 

Les usages du cobalt

 

Environ 75% de la consommation du cobalt sont utilisés dans la production d'acier et d'alliages.


La consommation mondiale de cobalt a été estimée à 44 000 tonnes en 2000. Si les données sont généralement insuffisantes, on sait que la consommation intérieure des États-Unis, qui ne produisent plus de minerai de cobalt, s'est élevée à 10 900 tonnes (déstockage et recyclage compris).

 

Le cobalt est employé dans la composition de nombreux alliages spéciaux : ferrocobalt (alliage du fer et de cobalt), stellite (alliage chrome et cobalt), le carboloy (alliage carbure de tungstène et cobalt) matériaux durs destinés à la fabrication d'outils de coupe ultrarapide et à l'usinage de l'acier, de résistances électriques, d'aciers devant résister à la corrosion à haute température, de pièces polaires d'aimants permanents ou d'électroaimants. 

 

Le cobalt se trouve dans les secteurs économiques suivants

 

  • Ciments et industrie du ciment
  • Contaminant d'objets métalliques en nickel
  • Pigments bleus: crayons, émaux, encres, ombres ˆ paupière, peintures, plastiques, porcelaines, tatouages, teintures, textiles, verres...
  • Fabrications de peintures (peintures fluorescentes) et de pigments (bleus et jaunes).
  • Siccatifs des peintures et des vernis.
  • Industrie de la céramique, de la poterie, du verre (meulage) où le cobalt est utilisé comme pigment, du verre (meulage).
  • Colorant et catalyseur dans l'industrie du caoutchouc, dans l'industrie des matières plastiques, (résines, polyesters en particulier), dans l'industrie pharamaceutique et l'industrie textile.
  • Alliages divers: métaux résistants (en particulier vitallium des prothèses métalliques).
  • Fabrication de semi-conducteurs.
  • Industrie de la galvanisation (impureté du nickel)
  • Industrie de la fourrure
  • Imprimerie (offset) et photographie
  • (allergie.remede.org)

     

     

    COMPARER : Production mondiale de Nickel

     

    Le cobalt et l'alimentation

     

    Le cobalt est bénéfique à notre organisme : le cobalt est des composants de la vitamine B12. (Cyanocobalamine).
     
    Le cobalt sert pour combattre l'anémie des femmes enceintes car le cobalt stimule la production de globules rouges.
    Des concentrations trop importantes de cobalt peuvent être néfastes : . resprirer des concentrations trop fortes peut entraîner des problèmes pulmonaires(asthme, pneumonie). 

    En effet le métal autant que ses sels sont des sensibilisants. Bien qu'il n'existe pas d'allergie croisée avec le Nickel ou le chrome, il existe fréquemment une polysensibilisation à ces allergènes. L'allergie au cobalt seul reste donc rare


    sources : lenntech.fr/francais/data-perio/co.htm#ixzz1LYSuZf5L, terresacre.org, Encyclopedia Universalis,  allergie.remede.org, irsn.fr/FR/Larecherche/publications-documentation,

     

     

    La série sur la disparition des ressources naturelles et la fin des matières premières non renouvelables.

    Commentaires / Ajouts

    Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


    Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
    Repères

    Aluminium. Plus de 80 % des pièces de voitures en aluminium sont recyclées. Les emballages constituent, du fait des difficultés de collecte, un gisement d’aluminium usagé plus difficile à atteindre que dans le transport ou le bâtiment : le taux de recyclage dans l'emballage se situe autour de 30%.


    Plomb.   Il existe encore trop de plomb dans les canalisations. Or le plomb est très dangereux en raison de sa toxicité pour le système nerveux (qui déclenche le saturnisme entre autres). Le danger survient quand le plomb ou certains de ses composés sont inhalés ou ingérés, sous forme de vapeur ou de poussière, et qu’ils sont assimilés par l'organisme.



    En 2013, selon une directive européenne, le taux maximum de plomb que doit comporter l'eau potable à la sortie du robinet sera de 10 microgrammes par litre (µg/l).

    Uranium
      L'uranium enrichi
    sert à fabriquer du combustible pour les centrales nucléaires. La demande en uranium s’est envolé ces dernières années, tandis que les stocks diminuent. Les prix de l’uranium sont ainsi passés de moins de 10 dollars la livre au début de la décennie à plus de 90 dollars la livre.



    Zinc. L'excès de production et de raffinage de zinc a déstabilisé le marché de ce métal  non ferreux qui affiche désormais un surplus, malgré la demande soutenue des pays émergents.



    © 2012 Planetoscope.com