Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production mondiale de Cuivre

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production mondiale de Cuivre

La production mondiale de cuivre a atteint 20,9 millions de tonnes en 2018 soit l'équivalent de 665,5 kg par seconde (compteur), avec le Chili en tête de la production, suivi par le Pérou et la Chine. Au rythme de consommation actuelle, il reste une trentaine d'années avant l'épuisement des réserves de cuivre, qui est une ressource non renouvelable.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Production et consommation mondiales de cuivre

 

 

La production mondiale de cuivre en 2018

 

20.984.000.000 de kilos / an

 

En 2018, 410 000 tonnes de cuivre supplémentaires ont été extraites par rapport à 2017, ce qui s'explique par l'augmentation de la production minière dans des pays comme le Chili, l'Indonésie ou la République Démocratique du Congo. Le taux de croissance annuelle moyen est de 3%, et dans les 8 premiers mois de l'année 2018, la production mondiale de cuivre avait déjà augmtenté de 3%.


Les principaux pays producteurs de cuivre sont :


- le Chili : 5 800 tonnes

- le Pérou : 2 400 tonnes

- la Chine : 1 600 tonnes

- les États-Unis : 1 200 tonnes

- la RDC : 1 200 tonnes

- l'Australie : 950 tonnes

- la Zambie : 870 tonnes

- l'Indonésie : 780 tonnes

- le Mexique : 760 tonnes

- la Russie : 710 tonnes

- le Canada : 700 tonnes

 

 

[Source : ICSG, International Copper Study Group]

 

La production mondiale de cuivre en 2016

 

20 600 000 000 kilos / an

 

La production mondiale de cuivre a atteint 20,6 millions de tonnes en 2016, soit 5,3 % de plus qu’en 2015 selon les chiffres ICSG.

 

 

Les principaux producteurs de cuivre ont été en 2016 le Chili avec une production de 5,5 millions de tonnes de cuivre, le Pérou avec 2,3 millions de tonnes, la Chine (1,7 Mt), les États-Unis (1,36 Mt), la République Démocratique du Congo (1,03 Mt avec un objectif de 1,5 Mt pour 2018), l’Australie (0,99 Mt). 


La production minière mondiale avait fait un bond de 8% en 2013 ; elle a ensuite augmenté de 5% en 2014, et de 7% en 2015, (ICSG).

 

La consommation mondiale de cuivre

 

La consommation mondiale de cuivre est poussée à la hausse par la croissance du marché des téléphones portables et des voitures électriques (batteries).

 

Le marché du cuivre : la folie du métal rouge

 

Selon l'International Copper Study Group, le prix du cuivre s'envole fortement de 2010 à 2012 et devrait atteindre 12 000$ la tonne (3115 $ le 4 janvier 2005 ; 10 050 $ le  4 février 2011) car le marché du cuivre est déséquilibré.

 

40%

La forte demande et consommation de cuivre explique la hausse des cours : la Chine représente 40% de la demande soit 45 milliards de dollars par an (2011).


Le cours du cuivre est négocié à Londres, à la bourse des métaux (LME, le London Metal Exchange fondé il y a  400 ans sous Elizabeth I) et supervise le stockage des lots de cuivre qui sont chaque jour échangés en bourse. Le LME organise et supervise l'équivalent de quelques semaines de consommation de cuivre dans quelque 600 zones de stockage réparties dans le monde entier.

 

 

Le classement mondial 2012 des pays producteurs de cuivre

 

Il est réalisé par l’ISCG dans son Rapport Copper Supply and Consumption. Il est élaboré en short tons (une short ton équivaut à 907 kilos). Les points importants de ce classement sont :


  1. Le Chili est le 1er producteur mondial de cuivre avec 32% du total mondial.
  2. La Chine est 2ème et progresse régulièrement, à un rythme soutenu : 780 000 short tons en 2002, 1 766 000 short tons en 2012
  3. Le Pérou est un troisième dynamique, qui croit régulièrement, mais moins vite que la Chine : 931 000 short tons en 2002, et 1 431 000 short tons en 2012.
  4. Les Etats Unis d’Amérique sont tombés au quatrième rang suite à une baisse régulière de leur production, depuis le sommet atteint en 1997 : 2 138 000 short tons à l’époque, pour 1 286 000 short tons en 2012.
  5. La production mondiale de cuivre augmente régulièrement : 10,4 millions de short tons en 1992, 15 millions en 2002 et 18,8 en 2012, soit l’équivalent de 17,1 millions de tonnes métriques, grâce à l’essor de production dans les Pays émergents. [Source : lasynthese.fr]

 

100%

Réutilisable à 100%, le cuivre peut quasiment être recyclé à l'infini.

 

 

 

La consommation de cuivre : la demande explose

 

 - 60% du cuivre sont utilisés pour l'électricité et, globalement, il manque sur le marché quelque 400 000 tonnes de cuivre. 

 

La production de cuivre


Au rythme de consommation actuelle, il reste 31 années de réserves de cuivre qui est une ressource non renouvelable. Il y a un stock de 490 milliards de kilos de cuivre sur Terre. Les réserves connues sont surtout au Chili (33%), en Indonésie et aux USA (7% chacun).


Depuis plusieurs années, les fonds des investisseurs se sont tournés vers l'industrie des hautes technlogies plutôt que vers l'industrie minière, contribuant ainsi au déséquilibre entre production et consommation de cuivre.


La spéculation alimentée par de grandes banques anglaises ou américaines comme JP Morgan, accentue la volatilité et la hausse des cours du cuivre.

 


41% de la consommation de cuivre de l'Union européene sont couverts par le recyclage, qui représente :

- 1,85 million de tonnes récupérés des déchets des consommateurs

- 0,65 million de tonnes récupérées de l'industrie

 

Voir aussi :

      >> La fin du cuivre

*

 

statistiques mondiales matières premières

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Aluminium. Plus de 80 % des pièces de voitures en aluminium sont recyclées. Les emballages constituent, du fait des difficultés de collecte, un gisement d’aluminium usagé plus difficile à atteindre que dans le transport ou le bâtiment : le taux de recyclage dans l'emballage se situe autour de 30%.


Plomb.   Il existe encore trop de plomb dans les canalisations. Or le plomb est très dangereux en raison de sa toxicité pour le système nerveux (qui déclenche le saturnisme entre autres). Le danger survient quand le plomb ou certains de ses composés sont inhalés ou ingérés, sous forme de vapeur ou de poussière, et qu’ils sont assimilés par l'organisme.



En 2013, selon une directive européenne, le taux maximum de plomb que doit comporter l'eau potable à la sortie du robinet sera de 10 microgrammes par litre (µg/l).

Uranium
  L'uranium enrichi
sert à fabriquer du combustible pour les centrales nucléaires. La demande en uranium s’est envolé ces dernières années, tandis que les stocks diminuent. Les prix de l’uranium sont ainsi passés de moins de 10 dollars la livre au début de la décennie à plus de 90 dollars la livre.



Zinc. L'excès de production et de raffinage de zinc a déstabilisé le marché de ce métal  non ferreux qui affiche désormais un surplus, malgré la demande soutenue des pays émergents.



© 2012 Planetoscope.com