Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production mondiale de Potasse

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production mondiale de Potasse

Infos complementaires
La potasse est principalement utilisée dans la culture des fruits et légumes (17%), le maïs (15%), le blé (15%), le riz (14%), la production de sucre (4%), le coton (4%), le soja (4%) et l'huile de palme (2%).

Chaque seconde, 950 kilos de potasse sont produits dans le monde, soit environ 30 millions de tonnes par an. 95% de la production de potasse sont utilisés par l'agriculture, qui s'en sert pour fabriquer des engrais. Les plus grands consommateurs de potasse sont la Chine, les États-Unis, le Brésil et l'Inde. Le Canada est le premier producteur mondial de potasse, un marché dominé par un oligopole.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Production et consommation de Potasse

 

potasse production mondiale

 

 


Quelle est la production mondiale de potasse ?


25.000.000.000 kilos de potasse par an

 

Le marché de la potasse, qui est très abondante est aux mains d'un oligopole mondial (contrairement à celui des phosphates qui est contrôlé par un tout petit nombre de pays aux réserves limitées). 

 

Le plus grand producteur mondial de potasse est le Canada :  la production de potasse représente 0.5% du PIB et 1.5% des exportations du Canada (source Avery Shenfeld). Les agriculteurs utilsent la potasse pour améliorer la fertilité de leurs sols, qui s’appauvrissent en potassium et en phosphore depuis quarante ans.

 

Les plus grands consommateurs de potasse sont la Chine, les États-Unis, le Brésil et l’Inde. Les 4 principaux pays consommateurs d’engrais sont la Chine (1,3 milliard d’habitants), les USA (exportateur agricole), l’Inde (1 milliard d’habitants) et le Brésil (exportateur agricole). Parmi ces 4 premiers consommateurs d'engrais, on trouve 3 pays en voie de développement (Brésil, Inde et Chine) qui ont une très forte croissance et dont la demande de l’agriculture est en en forte hausse.

 

production de potasse

La Chine doit nourrir 21% de la population mondiale avec 9% des terres arables de la planète. La Chine a perdu 80 milliards de m2 de terre agricole en 10 ans, terres grignotées par l'industrie et l'urbanisation galopante. Le monde compte chaque année 75 millions de nouvelles bouches à nourrir et la consommation de viande explose.

 

Les ENGRAIS comptent pour environ 95 % de la consommation mondiale de potasse, et de petites quantités servent à la fabrication de savons, de verre, de céramique, de colorants chimiques, de médicaments, de caoutchouc synthétique, d'agents de déglaçage, d'adoucisseurs d'eau et d'explosifs.

 

95 %

potasse-engrais

 

La potasse est un fertilisant qui a une importance majeure dans la chaîne alimentaire mondiale. Les engrais comportent 3 éléments de base nommés NPK : l’azote (N) pour le développement de la plante, le phosphore (P) pour la résistance et le potassium (K) pour le rendement, la qualité et la résistance au stress (maladie et sécheresse). La potasse permet de diminuer la transpiration de la plante, ainsi sa consommation d’eau diminue et la plante résiste mieux à la sécheresse. Vous remarquerez que les propriétés de la potasse sur la plante (fruit plus gros, résistance et sécheresse) correspondent aux problèmes actuels et futurs de l’agriculture (rendement, manque d’eau, maladie).

 

La potasse est utilisée à 95% par l’agriculture, le reste est consommé pour les détergents, les savons et le verre. La potasse est principalement utilisée dans la culture des fruits et légumes (17%), le maïs (15%), le blé (15%), le riz (14%), la production de sucre (4%), le coton (4%), le soja (4%) et l’huile de palme (2%).

 

La potasse représente un nutriment important pour l'agriculture car il permet d'améliorer la capacité de rétention d’eau du sol. La potasse améliore également le rendement, la valeur nutritive, le goût, la couleur, la texture et la résistance aux maladies des récoltes.  

 

 

 

La potasse, un marché en oligopole

 

En effet, la vente est très concentrée car le Canada, la Russie et la Biélorussie maîtrisent 80% des ventes mondiales par l'intermédiaire de société de commercialisation de la potasse.  Deux cartels maîtrisent le marché de la potasse : Canpotex en Amérique et Belarusian Potash Company (BPC) en Russie. A eux deux, ils contrôlent 90% des réserves et 70% de la production de potasse. En comparaison, l’OPEC contrôlait 70% des réserves et 40% de la production de pétrole (en 2011).

 

Le cartel Canpotex a été formé en 1970, alors que le plus grand producteur mondial, Potash Corporation of Saskatchewan, qui représente 54% du cartel, appartenait au gouvernement de la Saskatchewan. es deux cartels sont Canpotex en Amérique et Belarusian Potash Company (BPC) en Russie. Canpotex et BPC disposent de 90% des réserves et de 70% de la production de potasse. En comparaison, l’OPEC contrôlait 70% des réserves et 40% de la production de pétrole (en 2011).

 

Le cartel Canpotex a été formé en 1970, alors que le plus grand producteur mondial, Potash Corporation of Saskatchewan, qui représente 54% du cartel, appartenait au gouvernement de la Saskatchewan.

Du fait des tensions croissantes sur l'agriculture mondiale et donc sur le marché des engrais, la potasse est donc devenu une matière première stratégique très convoitée dont les clients craignent un renforcement de la concentration.

 

Les 2 grands cartels de la potasse négocient des contrats de 6 mois en 6 mois avec la Chine (qui produit de plus en plus elle-même). Inde et Chine paient le prix le plus bas,et le reste du monde plus cher.  (le prix payé par les Chinois est de $300/tonne pour 2013 et 2014, vs. $400 pour la première moitié de 2013) . 

 

Et comme les cours de la potasse avaient été multipliés par 5 entre 2007 et 2008, que la Chine commence à vraiment s'inquiéter de sa capacité de production agricole, que la course pour les sols agricoles est entamée, ... les grandes manoeuvres ont commencé pour acheter les grands producteurs de potasse.

 

Le premier producteur mondial de potasse est le groupe Potash Corp. Le géant minier anglo-australien BHP, qui produit déjà de la potasse, a essayé de racheter Potash corp pour 40 milliards $ avant que le gouvernement de la province canadienne du Saskatchewan n'y mette son veto le 14 novembre 2010.

 

 

Les réserves de potasse

potasse-reserves

 

 

 

 

*

 

>Statistiques mondiales 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Aluminium. Plus de 80 % des pièces de voitures en aluminium sont recyclées. Les emballages constituent, du fait des difficultés de collecte, un gisement d’aluminium usagé plus difficile à atteindre que dans le transport ou le bâtiment : le taux de recyclage dans l'emballage se situe autour de 30%.


Plomb.   Il existe encore trop de plomb dans les canalisations. Or le plomb est très dangereux en raison de sa toxicité pour le système nerveux (qui déclenche le saturnisme entre autres). Le danger survient quand le plomb ou certains de ses composés sont inhalés ou ingérés, sous forme de vapeur ou de poussière, et qu’ils sont assimilés par l'organisme.



En 2013, selon une directive européenne, le taux maximum de plomb que doit comporter l'eau potable à la sortie du robinet sera de 10 microgrammes par litre (µg/l).

Uranium
  L'uranium enrichi
sert à fabriquer du combustible pour les centrales nucléaires. La demande en uranium s’est envolé ces dernières années, tandis que les stocks diminuent. Les prix de l’uranium sont ainsi passés de moins de 10 dollars la livre au début de la décennie à plus de 90 dollars la livre.



Zinc. L'excès de production et de raffinage de zinc a déstabilisé le marché de ce métal  non ferreux qui affiche désormais un surplus, malgré la demande soutenue des pays émergents.



© 2012 Planetoscope.com