Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Consommation d'après shampoings en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Consommation d'après shampoings en France

Il se vend près de 6 bouteilles d'après-shampoings chaque seconde en France (compteur) soit 511 000 par jour ou 186,5 millions d'après-shampoings vendus en France chaque année pour un chiffre d'affaires de plus de 47 millions d'euros et une dépense de 2,87 euros par Français en moyenne par an. En 2011, le taux de pénétration des après-shampoings était seulement de 49,8% (dont 37,1% pour les démêlants et 19,2 % pour les masques). Ce sont pourtant les après-shampoings qui tirent le marché des produits capillaires, dominé par L'Oreal.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Consommation d'après-shampoings en France

 

 

Le shampoing Yves Rocher se fait mousser

 

 

 

Nombre de d'après-shampoings vendus dans le monde

 

186.500.000 d'après-shampoings

 

 Il se vend près de 6 shampoings chaque seconde en France soit 511 000 bouteilles par jour. 186,5 millions d'après-shampoings chaque année pour un chiffre d'affaires de plus d'un demi milliard d'euros et une dépense de 8,3 euros par Français en moyenne par an.

 

222.000.000

En 2013, le marché des shampoings et après-shampoings a représenté 222 millions d'euros, soit +5,1% par rapport à 2012 et + 3,3% en volume.

 

92%

 92% des Français utilisent un shampooing en moyenne 3 fois par semaine.selon L'Oreal.

 

Le marché des produits de soins capillaires comprend les shampoings, après-shampoings, crèmes et baumes)

 

En 2001, sur le marché des capillaires, les shampooings sont ultramajoritaires, avec 76% des parts de marché en volume et 69% du chiffre d'affaires des capillaires,  mais ce sont les produits de soins qui tirent la croissance, selon SymphonyIRI (CAM à début avril 2011).

 

49,8%

Selon Unilever alors que le taux de pénétration des shampooings atteignait 88,4% en 2010, celui des après-shampooings culminait à 49,8% (dont 37,1% pour les démêlants et 19,2 % pour les masques) (source : lsa-conso.fr/les-soins-nourrissent-les-capillaires,121012)


38,4% c'est le  taux de pénétration de la catégorie soins capillaires, en 2010 (contre 37,8% en 2009)

 

 

47.000.000 euros

 

Le soin capillaire en France représentait en 2008 un chiffre d'affaires de 650 millions d'euros (hors coloration) alors que l'ensemble du marché capillaire pèsait 1,9 milliard d'euros (soit 30 % du marché de l'hygiène beauté). 

 

Le volume du total du marché des après-shampooings (démêlants, masques et sans rinçage), était lui de 47 M €, soit 23,2% de part de marché en volume du hair-care (Source : SymphonyIRI, CAM à début avril 201)

 

2.87

En 2008, un consommateur français dépensait 2.87 euros par an en moyenne, pour l'achat dre produits de soins capillaires (crèmes et 'après-sahmpoings) Rappel du budget moyen pour les cosmétiques : 31 € selon L'Oreal Finance.

 

5,44 €

Le prix moyen d'un masque capillaire, était de 5,44 € contre 2,83 € vs. pour un shampooing, en 2010.(Source : SymphonyIRI, CAM à fin 2010 ;origine : fabricants)

 

 

L'après-shampoing, un marché encombré

15

Le marché français est l'un des plus encombrés avec une quinzaine de marques. en 2008.

 

Le groupe L'Oréal est de loin le leader en part de marché avec des   marques vedettes telles qu'Elsève (18,5 % du marché en 2008), Ultra doux ou encore Dop. Procter est bien placé avec Head & Shoulders. Sans oublier les marques de distributeur qui ont conquis 15 % du marché. Nivéa a également investi le marché avec une offre large.

 

 

Rappel : le marché cosmétique se partage en 5 grands métiers : le soin de la peau, les produits capillaires, le maquillage, les parfumset les produits de toilette.

 

Les après-shampooings  facilitent le démêlage et le coiffage des cheveux.

 

Il vaut mieux  choisir un après-shampoing sans parabens ni phenoxyethanol et sans silicones. IL existe des après-shampoings bio (chez Melvita par exemple).

 

 

COMPARER : Nombre de déodorants vendus en France

 


Tous les articles sur les shampoings

 



sources : insee, febea, marketing magazine, Panels distributeurs Nielsen, Nielsen Gfk

 

 

 

 

A lire sur les  après-shampoings et les shampoings :

 

 

Trucs et astuces. avoir de beaux cheveux…


Beauté. un après-shampoing naturel fait maison


Aromatiser son gel douche ou son shampoing

 

Un après-shampoing naturel fait maison

 

Comment bien chosir un shampoing bio ?

 

 

 

*

 

 

Statistiques mondiales hygiène - beauté

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Message de : Marie-laure

C'est exaspérant de voir comment les femmes et même les hommes sont obnubilés par leur beauté physique. Ces statistiques sont impressionnantes, mais la plupart du temps, le gaspillage joue aussi un rôle majeur dans la consommation d'un quelconque produit. Pour celles qui sont des inconditionnelles des crèmes en tout genre, il existe le Silisponge France qui permet de faire beaucoup d'économies.

Cela va de soi
Repères

Statistiques hygiène - beauté

 

136
136 jours, c'est le temps que passe une femme à se préparer avant de sortir, au cours de sa vie ;  contre 46 jours pour un homme

Dossier cosmétiques bio :

La réglementation européenne autorise 56 produits conservateurs dans les cosmétiques, dont les parabens, le phénoxyéthanol, les chlorophényles, etc.

Les couches jetables représentent plus d’une tonne de déchets par enfant (environ 6000 couches jetables). Les couches lavables sont une alternative qui reviennent en force.

Selon The Guardian, quelques 9000 produits chimiques sont régulièrement utilisés dans l’industrie cosmétique : les plus étant les parabens, les phtalates, le bisphenol A (BPA).

© 2012 Planetoscope.com