Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Le marché du jardinage en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Le marché du jardinage en France

FR
Infos complementaires
77 % des jardins ont une pelouse et 38 % un coin potager.

Le chiffre d'affaires du marché français du jardin atteint 7.5 milliards € en 2013, soit 238 euros par seconde. Le jardin est devenu la 5ème pièce de la maison. 89 % des foyers disposent aujourd'hui d'un espace de jardinage (jardin, terrasse, balcon...) lié à leur habitation principale Le phénomène s'est également généralisé dans les villes avec le jardinage urbain : près de 90% des Français se disent adeptes du jardinage... de préférence naturel et sans polluants.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Le marché du jardinage en France

 

le jardinage en france

.

.

.

Le jardinage en France

 

7 500 000 000 euros / an

Avec un marché national de plus de 7,5Md€ de Chiffre d’Affaires en 2013, 
le jardin s’est imposé comme la 5ème pièce de la maison. 


Le CA du marché français du jardin en France selon l'association Promojardin, était en 2009 de 7.256 milliards d’euro en chiffre d’affaires TTC. Le phénomène du jardinage s'est généralisé dans les villes avec le jardinage urbain : près de 90% des Français se disent adeptes du jardinage… de préférence naturel et sans polluants.

marché-du-jardinage-2013

source tableaux : outside living indutries

 

 

 

Micro-jardin : la tendance de demain ?
Micro-jardin : la tendance de demain ?


500 m2

En France, où 65,4 millions de personnes disposent d’une surface moyenne de jardin de 500 m2 , le marché représente en valeur 7,399 millions d’€. 

 

290 €

Le budget moyen consacré au jardinage est  bien inférieur à celui  consacré au bricolage avec 290 € de dépenses moyennes par an (source Willemse).  Selon le groupe Olin, les Français achètent 113 euros/an de produits de jardin.

 

 

Sur le marché européen, il est intéressant de constater non seulement que le panier moyen des Français est le plus bas des pays observés, alors que la surface d’espace vert est la plus grande. En 
revanche, les Néerlandais dépensent en moyenne 241 €/an pour leur jardin, une somme quasiment deux fois supérieure à leurs homologues de l’Hexagone : une somme qui s’explique
notamment par une attraction historique et très forte des Bataves pour l’aménagement extérieur.
 
En 2013, les produits et références du groupe OLIN bénéficient d’un spectre maximal de distributeurs : Jardineries, Grandes Surfaces de Bricolage, Libres Services Alimentaires, en passant 
par les Libres Services Agricoles et le e-business.
DISTRIBUTION & RESEAUX
France Allemagne Hollande Belgique
Jardineries 21 % 14 % 33 % 19 %
GSB 30 % 22 % 15 % 35 %
LSA 20 % 14 % 8 % 14 %
LISA 23 % 19 % 25 % 19 %
Autres canaux (dont e-business) 6 % 31 % 19 % 13 %
Total 100 % 100 % 100 % 100 %
En France, on constate un certain équilibre entre les différentes typologies de réseaux. Ainsi les Grandes Surfaces de Bricolage représentent 30 %, suivis par les LISA (23 %) les Jardineries (21 %) et 
la LSA (20%), loin devant le e-commerce (6 %).
Alors qu’en Allemagne la situation est inverse. En effet, outre-Rhin, les autres canaux représentent quasiment un tiers de ventes avec 31,1%, alors que la vente en Jardineries atteint seulement 14 %.
Ceci s’explique essentiellement par une distribution éclatée (traditionnel et les marchés).
Au Pays-Bas enfin, la disparité observée entre les Jardineries qui représentent 32,7 % des ventes versus seulement 15,2 % pour la GSB, s’explique notamment par le fait que la surface consacrée 
au rayon jardin y est traditionnellement bien supérieure aux superficies recensées en France.  

Sur le marché européen, il est intéressant de constater non seulement que le panier moyen des Français est le plus bas des pays observés, alors que la surface d’espace vert est la plus grande. En revanche, les Néerlandais dépensent en moyenne 241 €/an pour leur jardin, une somme quasiment deux fois supérieure à leurs homologues de l’Hexagone : une somme qui s’explique notamment par une attraction historique et très forte des Néerlandais pour l’aménagement extérieur.

 

DISTRIBUTION & RESEAUX

canaux-distribution-jardinage-2013

source tableaux : outside living indutries

 

 

En France, on constate un certain équilibre entre les différentes typologies de réseaux. Ainsi les Grandes Surfaces de Bricolage représentent 30 %, suivis par les LISA (23 %) les Jardineries (21 %) et la  LSA (20%), loin devant le e-commerce (6 %). 

 

Alors qu’en Allemagne la situation est inverse. En effet, outre-Rhin, les autres canaux représentent quasiment un tiers de ventes avec 31,1%, alors que la vente en Jardineries atteint seulement 14 %. Ceci s’explique essentiellement par une distribution éclatée (traditionnel et les marchés).

 

Au Pays-Bas enfin, la disparité observée entre les Jardineries qui représentent 32,7 % des ventes versus seulement 15,2 % pour la GSB, s’explique notamment par le fait que la surface consacrée  au rayon jardin y est traditionnellement bien supérieure aux superficies recensées en France.  

 

 

70 %

Les Français possèdent un jardin à plus de 70% mais la grande majorité préfère le considérer comme un lieu de détente (80%) plutôt qu'un lieu de jardinage (68%).  77 % des jardins ont une pelouse et 38 % un coin potager.

 

 

Le Jardin, un marché lucratif


Le chiffre d'affaires du marché français du jardin atteignait 7.256 milliards € en 2009, soit 230 euros par seconde. 89 % des foyers disposent aujourd'hui d'un espace de jardinage (jardin, terrasse, balcon...) lié à leur habitation principale. 77 % des jardins ont une pelouse et 38 % un coin potager.  Le marché du jardinage en France pesait 5.911 milliards d'euros en 2004.

 

Le marché du jardinage est un marché de biens d'équipement durables et non durables qui est international pour l'outillage, national ou même local pour les végétaux périssables.

 

La structure du marché du jardinage

 

Le marché du jardinage se décline en 4 familles de produits et articles :

 

Vivant : végétaux d'extérieur (ornement, potager), d'intérieur (plantes d'intérieur)

Produits de jardin (amendements, supports, engrais, phyto)

Manufacturé : outils (motoculture, outillage portatif à moteur, outils à main) et équipement (arrosage, pulvérisation, protection du jardin et du jardinier)

Aménagement décoration loisirs (contenant, mobilier barbecue, clôture, aménagement décoration, loisirs jardin, hors marché piscine)

 

 

 

COMPARER : Achats de plantes et végétaux par les Français

 

 

Les Français et le jardinage

 

 

Les ventes se font principalement en circuit spécialisé (Grande Surface de Bricolage, Jardineries, LISA...). Le jardinage urbain est un phénomène généraliéé. Les ménages accèdent aujourd'hui à la propriété, vers 35-40 ans, et n'ont souvent pas vu leurs parents jardiner. Ils sont donc peu experts. C'est une génération qui se documente beaucoup, dans les magasins spécialisés, les salons et sur internet.

 

 

 En France, c'est un très gros marché à maturité qui continue à augmenter d'environ 5,5% tous les ans (sauf en 2001).

 

  • 90% des foyers en France disposent d’un espace de jardinage lié à leur habitat principal, dont 59% ont un jardin, 47% une terrasse, 32% un balcon, et 50% un rebord de fenêtre fleurissable.
  • 77 % des jardins ont une pelouse et 38 % un coin potager.

 

« Comme en Italie, en Grande-Bretagne, ou aux Pays-Bas, l'augmentation du temps libre, la vague écolo et l'envie de manger bio amènent en masse les citadins dans les jardineries », confirme le consultant Georges Chetochine. Au cours de la dernière décennie, le phénomène n'a cessé de s'amplifier : la mise en culture de 13 millions de jardins,de 1987 à 1998, a fait les beaux jours des professionnels. Le marché est convoité par les spécialistes : un balcon sur deux est vide de fleurs" (source : L'Expansion 1998)

 

 

Les Français se mettent à jardiner quand il commence à faire beau. Il suffit donc d'un mois d'avril pourri pour déstabiliser le marché

5 plantes qui adorent pousser en intérieur

5 plantes qui adorent pousser en intérieur

 

 

Les engrais, en particulier, peuvent être « compliqués à utiliser » pour les jardiniers du dimanche. « Il faut porter des arrosoirs, c'est lourd, c'est contraignant », reconnaît le responsable de Scotts. Bien que le nombre de jardins individuels progresse en France, leur superficie est inférieure et ils sont moins plantés. Pour contrer cette tendance, les grandes marques misent sur l'innovation

 

*

 

Le Dossier Jardinage

 

 

La rubrique jardinage de consoGlobe

 

 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Message de : oceane

Cet intérêt et cet amour du jardin de la part des Français ne cesse d'augmenter chaque année. Ceci pourrait se traduire un désir de retrouver des produits naturels de qualité avec notamment la création de nombreux potagers bio.
Message de : emmanuel poirier

"En France, où 65,4 millions de personnes disposent d’une surface moyenne de jardin de 500 m2 , le marché représente en valeur 7,399 millions d’€." -> En France un peu plus d'un quart de la population à moins de 20 ans, ont ils déjà un jardin? Peu probable. Il y'a une erreur dans cette statistique non sourcée car tout bébé qui vient au monde en France ne dispose pas d'un jardin de 500 m2, ça se saurait. source: http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=ccc
Message de : Jeanne

C'est plutôt une bonne nouvelle que les français se passionnent pour le jardinage... Tout comme la mode du DIY, c'est un peu le retour aux sources. Où l'on prend conscience que ce que l'on fait par soit même à de l'importance pour soit et la planète !
Message de : Chris le serrurier

Statistique très surprenante. Les Français aiment de plus en plus le jardinage, mais cependant, la question qu’il faut réellement poser c’est : est-ce que l’on aime vraiment la biodiversité ? Du moins, c’est un grand effort que l’on fait pour le bien de la planète, un pas vers l’avant.
Repères

Satistiques mondiales
Habitat et urbanisme

 

Pollution. Les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des bâtiments ont progressé de 22% depuis 1990. En France, les logements et les bureaux sont à l’origine de 20 à 25% des émissions de CO2 et représente 43 % de l'énergie consommée. Découvrir toute l'actualité de l'habitat.

 

70%

  • La population de l’Europe, de l’Amérique et de l’Océanie est déjà urbaine à plus de 70%.
  • Celle de l’Afrique et de l’Asie l’est moins (environ 40% d’urbains), mais devrait l’être à plus de 50% d’ici 2030.

 

35 000 000

20 mégapoles représentent 9 % de la population mondiale. La plus importante d’entre elles est Tokyo, avec 35 millions d’habitants.

Les autres plus importantes mégapoles seront :

  • Mumbai (ou Bombay) et Mexico avec 21 millions d’habitants,
  • São Paulo (20 millions),
  • New York (19 millions),
  • Delhi (18 millions),
  • Shanghai (17 millions),
  • Calcutta, Dhaka et Jakarta avec 16 millions d’habitants.

 

 

Habitat écologique. Jardin écolo, lessive bio, économies d'énergie, cuisine bio... Tous les bons plans et conseils pour un habitat écologique et durable :

Boutique habitat écologique. Entretien, déco, jardin, bureau, éclairage... adoptons des produits plus respectueux de la planète et de notre santé pour un habitat sain et durable.

Eco pret. Le prêt à taux zéro sans condition de ressources, nommé "éco-PTZ", est destiné à financer des travaux améliorant les performances énergétiques des logements

.

 

© 2012 Planetoscope.com