Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Consommation de viande en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Consommation de viande en France

En France, on mange 50 kilos de viande de boeuf chaque seconde, soit 1,55 million de tonnes de viande par an, dont 18% sont importés, malgré l'importance de l'élevage bovin en France. Cela représente 55 grammes de viande de boeuf par jour par personne en France. La consommation de produits carnés en France a néanmoins diminué de 12% en 10 ans.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

La consommation de viande en France

 

consommation de viande

 

 

La consommation de viande en France

 

-12% en 10 ans

 

Selon l'étude du CREDOC de septembre 2018 :

 

"Malgré une forte baisse de la consommation de viande en France (12 % en 10 ans), et en particulier de viande bovine, l’image de cette dernière demeure très positive : en 2015, 81 % des acheteurs déclaraient en avoir une « excellente » ou « bonne » image. Plus de 90 % la considèrent « nourrissante », « comme un aliment qui a du goût », « faisant partie des aliments qu’on a plaisir à manger », « facile à cuisiner ». Néanmoins, près de la moitié (47 %) sont d’accord avec le fait qu’il s’agit d’« un aliment que l’on mange en trop grande quantité aujourd’hui », 31 % pensent qu’« en produire est néfaste pour l’environnement », 25 % que cela « augmente le risque de certains cancers », 23 % que c’est « un aliment qui apporte de mauvais nutriments (trop gras, trop de protéines) »."

 

La consommation de viande en France en 2016

 

 + 0,9%

 

La consommation de viande est repartie à la hausse en France en 2016, selon les données du ministère de l'Agriculture. Si les Français semblent être toujours autant friands de viande, la consommation globale est en hausse de 0,9 % en 2016, ce ne sont pas tous les types de viande qui bénéficient de cette tendance. Les Français semblent surtout se tourner vers la viande de volaille : +4 % sur un an. La volaille confirme sa place de deuxième viande la plus consommée de France, devant la viande bovine, mais derrière la viande de porc.

 

Les ménages consomment moins de viande


Si la tendance de la consommation globale de viande est à la hausse, les Français en mangent de moins en moins à la maison : à part pour la viande hachée, (+ 1,8 % en 2016, + 4,5 % en 2015).  La viande de volaille est la seule à voir sa consommation augmenter : la viande bovine baisse de 0,7 %, celle de porc de 0,8 % et la viande ovine de 3,1 % en 2016.

 

Consommation de viande : moins mais meilleure


91% des Français déclarent consommer de la viande au moins une fois par semaine, MAIS près d'1 Français sur 2 (46%) affirme avoir diminué sa consommation (Ipsos, 21 novembre 17 pourINTERBEV). 9% en consomment moins d'1 fois par semaine ou jamais.


Devenus plus exigeants sur la qualité des produits dans leurs assiettes, 89% des Français pensent qu'il faut manger moins de viande, mais de meilleure qualité. Ce jugement est majoritairement féminin puisque 48% des femmes se disent préoccupées par le critère qualité ; 39% pour les hommes.


86% des sondés sont confiants vis-à-vis des éleveurs français qui, selon eux, produisent de la viande de qualité.

 

Selon une autre étude Ifop de la commission bio d'Interbev (avril 2016), 7 Français sur 10 consomment de la viande biologique, contre 59% en 2015. 


Selon l'étude Ipsos, la viande demeure un plaisir gustatif essentiellement masculin puisque 79% des hommes en sont friands et déclarent ne pas pouvoir pas s'en passer, contre 68% des femmes.


Plus de 50% des consommateurs considèrent la viande comme un produit bon pour la santé. L'argument est avancé par 1 homme sur 2 et près de 6 femmes sur 10 (59 %). Selon l'enquête, 3% des Français sont aujourd'hui végétariens et 1% végétaliens.

 

Méthodologie : l'étude a interrogé en ligne 1.000 personnes via le panel d'Ipsos du 14 au 18 juillet 2017 constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 16 à 75 ans selon la méthode des quotas : sexe, âge, profession, catégorie d'agglomération et région. Enquête menée du 14 au 18 juillet 2017.

 

332 m2 

Ce mode de vie n’épargne guère l’équilibre des écosystèmes puisque les écologistes déplorent des déforestations massives en Amérique Latine, des conflits d’usage des terres (selon le WWF, 1kg de viande nécessite 323m2 de terre) et de l’eau (produire 1kg de boeuf nécessite plus de 15 000 litres d'eau), des pollutions dues aux effluents d’élevages, ainsi que des émissions de gaz à effet de serre (1 kg de viande serait responsable de l’émission de 34,2kg d’équivalent CO2).

 

 

15 %

A cet égard, selon la FAO, l’élevage est responsable de 15% des émissions annuelles de GES dans le monde en 2013.

 

La forte chute de la consommation de viande de boeuf

 

Selon FranceAgriMer, les Français mangent en 2013, 66 kg de viande par an et par habitant, soit une baisse de près de 7% par rapport à 1998. Pour le bœuf, la diminution est encore plus accentuée. Il ne représente plus que 29% de la viande consommée en France contre 39% en 1970. Le porc l'a détrôné avec près de 40% de la consommation de viande et il est suivi de près par la volaille (28%).


«Le quart des 80.000 éleveurs français sont au bord du gouffre et il faudrait une augmentation de 20% de leur prix de vente pour qu'ils sortent la tête de l'eau», ajoute Pierre Chevalier, président de la Fédération nationale bovine.

 

- La viande de bœuf, la viande préférée des consommateurs : La bœuf reste la viande la plus consommée, toutes catégories de consommateurs confondues (devant la volaille par exemple)


La viande hachée, fraîche ou surgelée, est un débouché important pour la viande bovine. Le steak haché est LA viande des Français : elle est la plus vendue, 70% des ménages en consomment. Et qui dit consommation de viande, dit production. Le cheptel bovin représente 19 millions de têtes en France.


En 2010, un Français, à l’âge adulte, avait consommé en moyenne 390 g de viande par semaine, ou 55 g par jour, soit une diminution de 15 % par rapport à 2003. Pour des raisons socio-économiques (coût, produits industriels en hausse et tendance du snacking), cette baisse pourrait résulter de mécanismes de substitution entre la viande pure et les préparations à base de viande comme la pizzas ou les sandwichs.


- Les Français ne sont pas de gros consommateurs de viande par rapport à d'autres consommateurs étrangers : seulement 29 % des Français sont considérés comme des gros consommateurs de viande : ils consomment ainsi plus de 490 g par semaine. Tandis que 47 % consomment moins de 315 g de viande par semaine.


On observe de grandes disparités entre les consommations moyennes de viande des hommes : 435 g/semaine (62 g/jour) et celles des femmes : 330 g/ semaine (47 g/jour).


La consommation de viande évolue également selon l’âge : ce sont les 35-54 ans qui en consomment le plus avec 420 g/semaine (60 g/jour).


On observe ensuite une diminution chez les seniors : 384 g/semaine (55 g/jour) pour les 55-64 ans et 323 g/semaine (47 g/j) pour les plus de 65 ans.

 

Le saviez-vous ? La France possède le cheptel bovin le plus important d'Europe, avec 25 races bovines différentes : Charolaise, Blonde d'Aquitaine, Rouge des Prés, Normande, Limousine, Gasconne, Aubrac,..

 

 

    viande

    Consommation de viande par habitant dans le monde

     

     

  • Selon un des scénarios de prospective élaboré par le GIEC, l’humanité devrait atteindre, en 2050, une consommation moyenne de 500 g de viande et de 1 litre de lait par semaine et par personne. Or celle-ci est actuellement de 730 g et 1,5 litre rapportée à l’ensemble de la population de la planète, mais de 1,6 kg et de 4,2 litres au Royaume-Uni par exemple.

 

Les causes de la baisse de la consommation de viande


La consommation de viande baisse du fait de raisons budgétaires ; qu'il y a moins d'animaux sur le marché et surtout plus d'exportation de viande.


La raison principale, c'est la hausse du prix des matières premières : avec 40 % du maïs américain destiné à la production d'agrocarburants, le coût de l'alimentation animale a explosé, augmentant de fait le prix de la viande et poussant les consommateurs à trouver des alternatives. Avec une population mondiale croissante et des besoins de carburants substitutifs au pétrole, cette tendance n'est pas près de changer.

 

En France, le "pic viande" s'est produit plus tôt : la consommation individuelle de produits carnés, après avoir progressé chaque année de 1,6 % depuis 1970 jusqu'aux années 90, a baissé de 6,7 kg depuis 1998 pour atteindre 87,8 kg équivalent carcasse en 2009, selon FranceAgriMer.

 

[Sources : études CREDOC, septembre 2018 et autres années]


Voir aussi : 

>> manger végétarien ou vegan, comment faire ?  par une diététicienne spécialisée.

>> Consommation de viande dans le monde

>> Nombre d'animaux tués pour fournir de la viande dans le monde


*

 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Message de : Chagnon

Bonjour, vous dites en début d'article que la consommation française de viande /habitant/semaine est de 1,5kg, puis plus bas vous parlez d'autours de 300/400g/hab/semaine...?
Repères

Satistiques mondiales
Elevage et viande

220
Viande et GES. La production d'un kilo de viande de veau rejette autant de GES qu'un trajet automobile de 220 km. Celle d'un kilo de bœuf équivaut, elle, à un trajet de 70 km

156 kg

 C’est la quantité moyenne de lait consommée dans les pays développés. 38 kg seulement dans les pays en développement.


> Choisir : lait standard ou lait bio ?
lait milk

 

16
La consommation en viande d’un Français cause la déforestation de 16 m2 en Amazonie. En effet, l’alimentation animale est fortement dépendante du soja, et, 74% du soja, dont une partie est OGM, provient du Brésil

145,9
Consommation
de viande. 145,9 kg C'est le record mondial de consommation de viande par personne par an. Ce sont les Danois qui mangent le plus de viande au monde et non les Américains, également gros mangeurs.




30 %
Elevage intensif
. L'élevage intensif de bovins occupe 30 % des surfaces émergée de la terre, les animaux laitiers et de boucherie représentent 20 % de toute la biomasse animale. Ce secteur est responsable de 18 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.



 

9,7%
Consommation
de viande. Entre 2007 et 2016, selon la FAO et l'OCDE, la production mondiale de viande devrait augmenter de 9,7 % pour le boeuf, de 18,5 % pour le porc et de 15,3 % pour le poulet. D'ici à 2050, la production de viande pourrait ainsi doubler !




Viande bio. Toute l'actualité de la viande bio dans le dossier Alimentation bio de consoGlobe.

Annuaire des AMAP
Les Amap sont très recherchés, d'où l'annuaire des amap de consoGlobe, le seul annuaire à couvrir tout le territoire avec une recherche des Amap par département.

 

amap annuaire

 

© 2012 Planetoscope.com