Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Kilos de déchets produits par l'Union Européenne

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Kilos de déchets produits par l'Union Européenne

EU
Infos complementaires
Un habitant du tiers monde ne produit que 150 kg de déchets par an soit 6 fois moins qu'un Américain et 3 fois moins qu'un Européen

Un citoyen européen produit une moyenne de 475 kilos de déchets par an. Dans le total de l'Union Européenne, on produit presque 80000 kilos par seconde de déchets, c'est à plus de 2,5 milliards de tonnes de déchets par an.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Kilos de déchets produits par l'Union Européenne


 

Déchets : on va finir par se noyer

 

 

Combien de kilos de déchets sont produits par l'Union Européénné ?


2.514.220.000.0000 kilos de déchets par an

En 2012, la quantité totale de déchets produits par les 28 pays de l'Union Européénne était de 2,5 milliards de tonnes, selon l'étude biannuel d'Eurostat.

 

La quantité de déchets est legèrement supérieure à celle de 2010 et 2008 (2460 millions dde tonnes et 2427 millions de tonnes respectivement), mais inférieur aux chiffres de 2004 (2565 millions de tonnes).

 


Tonnes de déchets produits par chaque pays de l'UE :


Kilogrammes de déchets par habitant (Eurostat)

 


Le recyclage des déchets en Europe

 

Le taux de recyclage des déchets municipaux s’établit à 28 % en 2014 dans l’Union européenne, selon les derniers chiffres d’Eurostat correspondants à l'année 2014. Si on inclut le compostage, la chiffre s'élève à 44%.

La mise en décharge, à 28 %, recule de trois points, quand l’incinération passe de 26 à 27 %. De plus, la définition des « assimilés » ménagers varie d’un pays à l’autre.

 

 

475 kg par personne


Globalement, la production par an et par habitant est en légère baisse. Elle s’élève à 475 kg en 2014, contre 481 kg en 2013. La France enregistre 511 kg par personne en moyenne, recyclés à 22 % et compostés à 17 %. L’incinération y domine (35 %), suivie par l’enfouissement (26 %). Si l’on se fie au bilan d’Eurostat, la Slovénie affiche un insolent taux de recyclage (49 %), mais avec 39 % allant en décharge. Comme l’année précédente, l’Allemagne recycle à 47 %.


L’Allemagne et l’Autriche affichent les taux de recyclage les plus élevés, mais c’est au Royaume-Uni et en Irlande que ce taux augmente le plus rapidement

 

L’Autriche, l’Allemagne et la Belgique sont les pays européens qui ont recyclé la plus grande proportion de leurs déchets municipaux en 2010. Bien que dans certains pays, le taux de recyclage ait augmenté à un rythme élevé, l’Europe continue de gâcher des volumes importants de ressources précieuses en les envoyant en décharge et de nombreux pays risquent de ne pas atteindre les objectifs de recyclage auxquels la législation les contraint.

L’information émane d’un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) consacré à la gestion des déchets municipaux solidesen, constitués en grande partie des déchets ménagers, dans les 27 États membres de l’UE, en Croatie, en Islande, en Norvège, en Suisse et en Turquie.

Bien que cinq pays aient d’ores et déjà atteint cet objectif, la plupart des autres pays devront faire des efforts de grande ampleur pour atteindre également cet objectif à la date prévue. Par exemple, à l’heure actuelle, la Bulgarie et la Roumanie semblent ne recycler qu’une faible proportion de leurs déchets municipaux. Ainsi, pour atteindre l’objectif fixé à l’horizon 2020, ces pays doivent-ils augmenter leur taux de recyclage de plus de 4 % chaque année au cours de la prochaine décennie, ce qu’aucun autre pays n’est parvenu à réaliser entre 2001 et 2010.

La proportion des déchets municipaux recyclés est passée de 12 à 39 % au Royaume-Uni entre 2001 et 2010, et de 11 à 36 % en Irlande au cours de la même période. La Slovénie, la Pologne et la Hongrie ont également augmenté très fortement leur taux de recyclage depuis leur adhésion à l’UE.

L’Autriche affiche le taux de recyclage le plus élevé (63 %), suivie de l’Allemagne (62 %), de la Belgique (58%), des Pays-Bas et de la Suisse (51 %). Outre le rapport global, l’AEE a également publié des rapports individuels pour chaque paysen.

«Au cours d’une période relativement brève, certains pays sont parvenus à promouvoir une culture du recyclage, grâce à des infrastructures, des mesures incitatives et des campagnes de sensibilisation. D’autres sont toujours à la traîne et gâchent d’énormes volumes de déchets. La très forte demande actuelle pour certains matériaux devrait sensibiliser ces pays aux opportunités économiques incontestables que représente le recyclage», a indiqué Jacqueline McGlade, directrice générale de l’AEE.

Le rapport de l’AEE est particulièrement pertinent puisque les déchets municipaux relèvent, dans la majeure partie des cas, de la responsabilité du secteur public et que la situation économique actuelle dans de nombreux États membres de l’UE incite à porter une attention renforcée aux moyens les plus rentables d’atteindre les objectifs en matière de politique de l’environnement.

Le rapport soutient les efforts de la Commission européenne d'aider les États membres de l'UE à améliorer leurs performances en matière de gestion des déchets. Le rapport sera publié aujourd'hui lors d'un séminaire à Bruxelles portant sur les instruments politiques et les infrastructures requis de façon à améliorer la gestion des déchets municipaux.


Autres conclusions

  • Selon le rapport, l’Europe parvient à progresser vers le haut de la «hiérarchie en matière de gestion des déchets», même si cette progression est moins rapide que ne le préconise la législation. La quantité de déchets mis en décharge a diminué depuis 2001, tandis que la proportion des déchets incinérés, compostés ou recyclés a augmenté en Europe.


  • Le rapport indique que le recyclage peut contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à économiser des ressources précieuses. En effet, les matériaux recyclés se substituent à des matériaux vierges. Du point de vue du cycle de vie, l’évolution du traitement des déchets municipaux entre 2001 et 2010 a permis de réduire avec succès les émissions de gaz à effet de serre causées par les déchets municipaux de 56 %, soit une réduction de 38 millions de tonnes d’équivalent CO2 dans l’UE, en incluantla Norvège et la Suisse.


  • La prévention du volume des déchets est la première priorité de la législation de l’UE en matière de déchets. Le volume de déchets municipaux généré par chaque citoyen européen a diminué de 3,6 % entre 2001 et 2010. Cependant, cette diminution pourrait s’expliquer par le ralentissement économique, la production de déchets par habitant étant resté relativement stable entre 2001 et 2007.


  • Le volume de déchets municipaux produits en moyenne par chaque Slovaque a augmenté de 39 % entre 2001 et 2010. Dans le cas de la Norvège et de la Croatie, l’augmentation annuelle des déchets municipaux per capita s’élève à 30 et 25 % respectivement. À l’opposé, plusieurs pays ont réduit leur production de déchets, au rang desquels la Bulgarie (18 % de réduction), l’Estonie (17 %), la Slovénie (12 %) et le Royaume-Uni (12 %).


  • La Norvège, l’Irlande et la Pologne sont les pays qui ont le plus réduit la proportion de déchets municipaux envoyés en décharge entre 2001 et 2010.


  • L’amélioration des taux de recyclage est principalement due à une augmentation du recyclage des matériaux, alors que le recyclage des déchets organiques progresse moins rapidement.


  • Les pays qui ont réussi à réduire la part de leurs déchets envoyés en décharge et à augmenter le recyclage ont en général eu recours à un éventail d’instruments nationaux et régionaux. Parmi ceux-ci, on peut citer l’interdiction de mettre en décharge des déchets biodégradables ou des déchets municipaux qui n’ont pas été pré-traités, l’obligation d’assurer la collecte sélective des déchets municipaux, des instruments économiques comme des taxes sur la mise en décharge et sur l’incinération, ainsi que des frais de collecte des déchets destinés à encourager le recyclage.

 

Le recyclage comprend le recyclage des matériaux (par exemple verre, papier, métaux et plastiques) ainsi que le compostage.

L’objectif de recyclage de 50 % des déchets concerne les États membres de l’UE, la Norvège et l’Islande. Les pays ont le choix entre quatre méthodes de calcul différentes pour rendre compte du respect de cet objectif. L’AEE a choisi une méthode pour son analyse, et il convient de souligner que l’application d’une autre méthode pourrait conduire à des résultats différents.

On notera en outre que, pour un petit nombre de pays, le taux réel de recyclage pourrait être plus élevé que ne le suggèrent les données du rapport, étant donné que dans leurs déclarations ces pays ne prennent pas en compte le recyclage des déchets d’emballage provenant des ménages. Précisons enfin que les pays dont les taux de recyclage sont très faibles peuvent demander l’octroi période de dérogation pour le respect de cet objectif.

 

 

COMPARER : Production de déchets dans le monde

COMPARER : Production de déchets en France



La durée de vie des déchets dans la nature

Zéro déchet : pas simple, mais possible!

 


 

Source : AEE et Eurostat

 

  

Statistiques du recyclage et des déchets

 

***

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales temps réel
 Déchets

Recyclage

 

 

1,4 million de tonnes

C'est la quantité de bouteilles PET collectée en Europe en 2009, + 8% par rapport à 2008, ce qui porte à 48,4% le taux de collecte de ces bouteilles.

L’Europe devrait pouvoir porter à 1,6 million de tonnes/an sa capacité de collecte et de recyclage des bouteilles PET ce qui devrait contribuer à accroitre le taux moyen de recyclage des plastiques (objectif européen : 22,5 %). Sources : Petcore

 

Dans l'Encyclo écolo : Le dossier RECYCLAGE

 

 

 

 

  • Chaque jour, les Américains jettent 130 000 ordinateurs et plus de 350 000 téléphones portables, soit plus de 100 millions par an. Ce type de déchets est celui qui croît le plus vite aux Etats-Unis.

    Ces déchets contiennent du plomb, du cadnium, du mercure, du Chlorate polyvinyle, ... qui affectent la qualité les ressources en eau, l'agriculture, les sols et menancent indirectement l'alimentation.



113 000

Selon Eco-systèmes, 113 000 tonnes de CO2 ont été évitées grâce au recyclage de 193.000 tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) recyclées entre janvier et septembre 2009 par Eco-systèmes, l'un des 4 éco-organismes de la filière DEEE.

poubelle ovetto

déchets électriques

Selon Pike Research, nous produirons 74 millions de tonnes de déchets et d'équipements électriques et électroniques par an en 2014 soit 2346 kilos par secondes!

 

 

Le dossier Recyclage de consoGlobe

© 2012 Planetoscope.com