Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Ventes de tablettes de chocolat équitable Alter Eco en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Ventes de tablettes de chocolat équitable Alter Eco en France

FR

344 000 kilos de chocolat Alter Eco sont vendus en France par an sous forme de tablettes. La marque propose en 2010 plus de 20 tablettes différentes, toutes labellisées Max Havelaar et bio.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

La consommation de chocolat équitable

 

 


La certification du chocolat équitable

 

La certification est le meilleur outil dont dispose l’industrie agroalimentaire pour soutenir le développement des 5 à 6 millions de petits producteurs de cacao, et ainsi leur fournir le support matériel et les pratiques agricoles durables dont ils ont besoin pour assurer la pérennité de leur activité.

 

 

La certification représente un potentiel considérable pour aider des centaines de milliers, voire des millions de petits producteurs de cacao, a affirmé Andy Harner, Vice Président global cacao pour Mars Chocolat monde. Néanmoins, pour avoir du sens, la certification doit rassembler l’ensemble des industriels pour faire passer les petits producteurs au premier plan, bien avant d’autres intérêts. Nous sommes sincèrement reconnaissants à nos partenaires Rainforest Alliance, UTZ Certified et Fairtrade International de partager cette vision avec nous, mais aussi des engagements qu’ils ont pris pour faire des producteurs de cacao une priorité. ”

Selon le groupe Mars, la demande mondiale en cacao sera supérieure d’un million de tonnes par rapport à l’offre d’ici 2020

 

 

Le cacao et le chocolat équitables et bio

 

 

Le cacaoyer ou Theobroma cacao, « la nourriture des dieux » nous vient d’Amérique :  les Aztèques considéraient le cacaoyer comme un arbre de paradis. Il fut introduit sur le continent africain au XIXème siècle.et l’Afrique aujourd’hui, représente les ¾ de la production mondiale !

 

 

 

La Côte d’Ivoire est le plus grand producteur tandis que le Brésil, premier pays producteur d’Amérique, ne représente que 5% de la production mondiale.

 

 

La « ceinture de cacao », comprend le 20, 21 et 22ième parallèles et couvre une zone entre 400 et 700 m d’altitude, en zone équatoriale et tropicale de l’Amérique du Sud à la Malaisie en passant par la Côte d’Ivoire, le Nigéria et le Cameroun.

 

Les cacaoyers sont de petits arbres de sous-bois dont le tronc est couvert d’une écorce orangée, avec de grandes et longues feuilles dont certaines, très tendres, évoquent des fleurs rose pâle qui tranche avec le fruit long, recourbé et jaunâtre.
Il existe trois grandes variétés de fèves: criollo, forastero et trinitario. Comme pour le café, il existe de bonnes ou moins bonnes variétés de fèves de cacao. Leur récolte se déroule de décembre à juillet.


Les fèves de cacao contiennent du fer et du magnésium, des vitamines A1, B1, C, D, E, qui seraient bénéfique notamment à la vision, la formation osseuse, l’équilibre nerveux, la fertilité.
Son fruit est sensé avoir des propriétés anti-oxydantes contre le vieillissement, ou anxiolytiques contre le stress et la fatigue.

Les importations de chocolat certifié de Mars chocolat

 

Mars Chocolat, l’un des premiers fabricants de chocolat dans le monde, est fier d’annoncer les progrès significatifs réalisés en seulement trois ans, à la suite de l’engagement pris en 2009, de n’utiliser que du cacao issu de sources certifiées et durables d’ici 2020. En effet, en 2011, l’entreprise a atteint son objectif  de s’approvisionner en cacao issu de sources durables à hauteur de 10 %. En 2012, Mars Chocolat dépassera son objectif initial de 20 %, devenant ainsi le plus gros utilisateur de cacao certifié dans le monde. Sur la base des contrats en cours avec ses fournisseurs, l’entreprise prévoit ainsi d’acheter près de 90 000 tonnes de cacao certifié.

 

En 2011, les approvisionnements en cacao réalisés par Mars ont été certifiés selon les normes des organismes Rainforest Alliance et UTZ Certified.  En 2011, Mars annonçait son partenariat avec Fairtrade International dont les approvisionnements ont commencé en 2012.

 

 

Le cacao, bon pour nos tables mais pas forcément pour l’environnement

 

 

Le succès planétaire du cacao a un peu les mêmes inconvénients que celui de l’huile de palme, du café, de la banane, etc.….celui d’éradiquer les forêts naturelles au profit de plantations en monoculture où la biodiversité est réduite.

 

 

tablettes de chocolat

 

En Côte d’Ivoire quasiment 13% de la surface de la forêt d’origine, soit entre 8 et 10 millions d’hectares, ont été rasés pour planter des cacaoyers pour la production de chocolat. Ce sont 170 000 hectares de forêt qui ont été transformés en plantation de cacao en Indonésie.

 


Que faire ? Promouvoir l’agriculture sous couvert forestier qui fonctionne bien car le cacaoyer peut tout à fait cohabiter avec la forêt : la culture du cacao se fait alors sous l’ombre des arbres conservés de la forêt.
Les grandes exploitations industrielles, beaucoup moins nombreuses que les petites en Afrique de l’Ouest (10%), utilisent des méthodes plus « intensives » : l’utilisation d’un insecticide apparenté au DDT, le lindane, a ainsi l’inconvénient d’exposer les nombreux enfants qui travaillent dans les plantations. (Ils seraient 150 000).

 

 

La culture du cacao reste, essentiellement le fait de petites exploitations familiales, ce qui explique que les exploitants locaux de cacao ne reçoivent que de 5 à 7% du prix final de la tablette de chocolat.

 

Les exportateurs de cacao génèrent ainsi 30 fois moins de revenus que les confiseurs. En revanche le chocolat équitable, permet donc de rémunérer 3 fois plus les cultivateurs et de maintenir une plus grande variété écologique.
Ce déséquilibre s’explique donc par l’aspect morcelé de la production face à la concentration de multinationales puissantes qui régulent l’achat des stocks de cacao et son prix mondial.

 

L’intérêt du chocolat de commerce équitable est donc de contourner cette concentration du négoce du chocolat et de sa vente qui déséquilibrent les termes de l’échange.

 

 

Le Chocolat et le chocolat bio

 


Les Etats-Unis, l’Angleterre, la France et l’Allemagne consomment à eux seuls la moitié du chocolat produit chaque année dans le monde. L’économie du chocolat qui repose sur celle du cacao, est très concentrée. Six multinationales contrôlent 80% de la distribution (notamment Nestlé, Mars, Ferrero). 

 

Le planteur empoche 4 % à 6 % du prix d’une tablette de chocolat.


La fabrication du chocolat n’est pas facile : les fèves de cacao sont couvertes d’une pulpe blanche gluante qui sert à une première fermentation au soleil afin de développer les premiers arômes de cacao.

 


Les fèves de cacao sont ensuite nettoyées, torréfiées, puis broyées. Réduites en poudre, les fèves de cacao sont enfin mélangées au beurre de cacao et à du sucre pour donner le chocolat.

 


Lors des différentes étapes, on obtient ainsi de la pâte de cacao, onctueuse et amère, encore composée de 45 à 65 % de beurre de cacao, qui, lui est la matière grasse naturelle du cacao. Le beurre de cacao s’obtient par pression et on l’ajoute à la poudre de cacao pour obtenir la pâte de cacao.



Pays producteurs de cacao en 2007 :

  • Côte d’Ivoire > 35,8 %
  • Ghana > 10,3 %
  • Cameroun > 4,0 %
  • Brésil > 10,9
  • Malaisie > 8,3 %
  • Equateur > 3,2 %
  • Indonesie > 10,5 %
  • Nigeria > 5,5 %
  • Colombie > 2,1%

 

 

 

 

statistiques mondiales environnement agriculture

 

*

 

 


 

“La certification représente un potentiel considérable pour aider des centaines de
milliers, voire des millions de petits producteurs de cacao, a affirmé Andy Harner,
Vice Président global cacao pour Mars Chocolat monde. Néanmoins, pour avoir du
sens, la certification doit rassembler l’ensemble des industriels pour faire passer les
petits producteurs au premier plan, bien avant d’autres intérêts. Nous sommes
sincèrement reconnaissants à nos partenaires Rainforest Alliance, UTZ Certified et
Fairtrade International de partager cette vision avec nous, mais aussi des
engagements qu’ils ont pris pour faire des producteurs de cacao une priorité. ”

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales temps réel
Commerce équitable

 

 

3,5 milliards
C'est le chiffre d'affaires mondial du Commerce équitable en 2009

 

55 000 magasins

commercialisent des produits issus du commerce équitable en Europe

 

0,1%

Les ventes issues du commerce équitable représente moins de 0,1% du commerce mondial selon l'organisation américaine Fair Trade Federation

 

 

Les Français et le commerce équitable. D'après une enquête Ipsos , 57% des Français estiment qu'un manque de transparence pénalise le commerce équitable. Le foisonnement de labels et de marques explique sans doute ce résultat.

Les bénéficiaires. En 2007, les achats des Français ont eu un impact direct pour 168 organisations de producteurs et travailleurs réparties dans 44 pays d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie, soit plus de 250 000 personnes bénéficiaires.

 

Max Havelaar. Selon une étude de l’institut TNS Worldpanel, 23,6 % des ménages français ont acheté des produits labellisés Max Havelaar en 2007, pour un budget annuel de 17 €.


Entre 2005 et 2007, le nombre de foyers consommateurs de produits équitables a progressé de 1,6 millions.

© 2012 Planetoscope.com