Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production mondiale de cacao équitable

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production mondiale de cacao équitable

Infos complementaires
Près de la moitié de ces ventes est issue de l'agriculture biologique.

Près de 58.300 tonnes de fèves de cacao certifiées Fair Trade Max Havelaar ont été vendues dans le monde en 2014, soit un peu moins de 2 kg de cacao équitable produit ou vendus chaque seconde (compteur).

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Le cacao équitable dans le monde

 

 cacao et chocolat bio

 

 

 

La production mondiale de cacao équitable en 2014

 

 

58 270 000 kg
soit 58.270 tonnes de cacao équitable vendus en 2014

 

Plus de 179.000 producteurs de cacao bénéficient du commerce équitable Fairtrade / Max Havelaar, regroupés au sein de 129 organisations dans 20 pays.

 

 


1,4 %

Seulement 1,4 % de la production mondiale a été vendue aux conditions du commerce équitable Fairtrade / Max Havelaar.

 

 

Developpement durable article

 

 

En 2014, les organisations de producteurs de cacao du système Fairtrade / Max Havelaar

ont perçu 10,8 millions d’euros en prime de développement.

 

 

 

La production de cacao équitable Fairtrade / Max Havelaar en 2013

  • 46 800 000 kilos soit 46 800 tonnes de cacao équitable vendus
  • Plus de 140 000 producteurs de cacao bénéficient du commerce équitable Fairtrade / Max Havelaar, regroupés au sein de 71 organisations dans 19 pays.
  • En 2011 les organisations de producteurs de cacao du système Fairtrade / Max Havelaar ont perçu 7,6 millions d’euros en prime de développement.

 

La production de cacao équitable Fairtrade / Max Havelaar en 2010

 


  • 62 organisations de producteurs de cacao dans 17 pays
  • 122 000 producteurs
  • 46 800 tonnes de cacao équitable vendues contre 35 000 tonnes  en 2010 et  10 000 tonnes en 2008

 

La culture du cacao reste, essentiellement le fait de petites exploitations familiales, ce qui explique que les exploitants locaux ne reçoivent que de 5 à 7% du prix final de la tablette de chocolat. Les exportateurs de cacao génèrent ainsi 30 fois moins de revenus que les confiseurs.



En revanche le chocolat équitable, permet donc de rémunérer 3 fois plus les cultivateurs et de maintenir une plus grande variété écologique.

 

 

Ce déséquilibre s’explique donc par le caractère morcelé de la production équitable face à la concentration de multinationales puissantes qui régulent l’achat des stocks de cacao et son prix mondial.

 

Un intérêt du chocolat de commerce équitable est donc de contourner cette concentration du négoce du chocolat et de sa vente qui déséquilibrent les termes de l’échange.

 

Les enjeux de la production de cacao

 

Malgré des prix élevés, la croissance de l'offre en cacao est bloquée. Des signes de baisse de production sont même observés. Les causes semblent multiples : le vieillissement des hommes et des vergers, la baisse de fertilité des sols, la faible productivité renforcent la concurrence avec d'autres cultures plus lucratives, y compris l'hévéa et le palmier à huile, qui exercent des pressions environnementales (monocultures) et sociales (main-d'œuvre, transfert de populations) beaucoup plus importantes. Face à ces phénomènes, les utilisateurs de fèves de cacao tentent de s'adapter, alors que la demande des consommateurs de chocolat s'accroît et se diversifie.

 

Du producteur au consommateur, les principaux enjeux pour une cacaoculture durable sont :

  • accroître la rémunération des producteurs et valoriser leur savoir-faire ;
  • maîtriser et intensifier la production pour la rendre plus compétitive tout en respectant durablement l’environnement ;
  • maîtriser l’impact des ravageurs et des maladies par des moyens de lutte et de contrôle intégrés ;
  • sécuriser les approvisionnements pour satisfaire les demandes, en préservant aussi la qualité sanitaire des produits à base de cacao.

 

A l’occasion de la 17ème édition du Salon du Chocolat,  l’association Max Havelaar France a présenté une étude sur l’impact du commerce équitable au sein de deux organisations de producteurs de cacao au Pérou.

 

Le système Fairtrade / Max Havelaar attache une importance particulière à la réalisation d’études d’impact auprès des organisations de petits producteurs. Ce type  d’outil vise à mieux comprendre et à montrer en quoi le commerce équitable participe au changement de la vie des communautés agricoles au sud. Ces études permettent également au système Fairtrade / Max Havelaar de mieux connaître les effets de l’action du commerce équitable, et d’améliorer son fonctionnement au service des producteurs.

 


 

 

Une mesure de l’impact du commerce équitable

L’étude a été réalisée entre les mois de juin et juillet 2011, auprès des producteurs de cacao de deux coopératives du nord du Pérou:

-         ACOPAGRO, 1 600 membres, certifiée depuis 2003, 2000T de cacao par an dont 66% vendues aux conditions Fairtrade / Max Havelaar.

-         ORO VERDE, 1 200 producteurs dont 325 produisent du cacao depuis 2007 (le café étant la production principale), certifiée depuis 2002, 320T de cacao par an dont 83% vendues aux conditions Fairtrade / Max Havelaar.

 

Les conclusions de cette étude révèlent 3 axes d’impact principaux :

 

1-    L’amélioration de la qualité 

Les organisations de producteurs certifiées Fairtrade / Max Havelaar on été pionnières dans l’amélioration de la qualité du cacao au Pérou et ont ainsi contribué à la reconnaissance du cacao péruvien à l’échelle internationale.

 

2-    Le renforcement des organisations de producteurs 

Le système Fairtrade / Max Havelaar vise à renforcer les capacités des organisations de producteurs. Les conclusions de l’étude démontrent  que cet objectif se reflète sur le terrain à travers :

  • une organisation interne transparente et efficace
  • un accès au marché facilité et une diversification des acheteurs
  • des relations de long terme avec les acheteurs

 

Le commerce équitable a contribué à assoir la crédibilité et l’attractivité des organisations de producteurs auprès des investisseurs leur permettant ainsi:

  • l’accès au crédit 
  • le financement par des fonds publics

 

3-    Les bonnes pratiques environnementales et l’émergence du bio 

Les exigences environnementales de la certification Fairtrade / Max Havelaar encouragent l’adoption de bonnes pratiques et favorisent la prise de conscience des producteurs sur l’importance de leur environnement.

Le différentiel de prix accordé à la production bio incite les producteurs et les organisations à une conversion à l’agriculture biologique.

 

Tout sur le cacao équitable

 

Kilos de cacao consommés dans le monde

 

Pour en savoir plus sur le cacao équitable : maxhavelaar.org

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales temps réel
Commerce équitable

 

 

3,5 milliards
C'est le chiffre d'affaires mondial du Commerce équitable en 2009

 

55 000 magasins

commercialisent des produits issus du commerce équitable en Europe

 

0,1%

Les ventes issues du commerce équitable représente moins de 0,1% du commerce mondial selon l'organisation américaine Fair Trade Federation

 

 

Les Français et le commerce équitable. D'après une enquête Ipsos , 57% des Français estiment qu'un manque de transparence pénalise le commerce équitable. Le foisonnement de labels et de marques explique sans doute ce résultat.

Les bénéficiaires. En 2007, les achats des Français ont eu un impact direct pour 168 organisations de producteurs et travailleurs réparties dans 44 pays d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie, soit plus de 250 000 personnes bénéficiaires.

 

Max Havelaar. Selon une étude de l’institut TNS Worldpanel, 23,6 % des ménages français ont acheté des produits labellisés Max Havelaar en 2007, pour un budget annuel de 17 €.


Entre 2005 et 2007, le nombre de foyers consommateurs de produits équitables a progressé de 1,6 millions.

© 2012 Planetoscope.com