Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production mondiale de manioc

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production mondiale de manioc

Infos complementaires
La Thaïlande, avec 18 millions de tonnes par an est le premier producteur mondial de manioc. Près de 50% de sa production annuelle de racines de manioc est utlisé pour extraire 2 millions de tonnes d'amidon

La production de manioc représente 790 kilos par sec, soit une production annuelle de 250 millions de tonnes de manioc. La Thaïlande est le premier pays producteur de manioc, qui est la 4ème culture végétale au monde.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Production mondiale de manioc

 

 

Le manioc sert aussi à fabriquer du biocarburant
Le manioc, 4ème production végétale mondiale

 

 

 

250 000 000 t

La production mondiale de manioc est d'environ 250 millions de tonnes par an soit  792,7 kilo par sec.

 

Le manioc

 

Le manioc , aussi appelé cassava, yucca ou tapioca, est un arbuste avec des racines tubéreuses. Le manico est avant tout cultivé pour ses racines mais le bois peut être utilisé comme combustible, les feuilles et les épluchures pour l'alimentation animale et les tiges comme sel alimentaire.

 

Le manioc est utilisé pour l'alimentation humaine et animale et dans de nombreux secteurs industriels on emploie le manioc sous sa forme d'amidon et également pour la production de l'éthanol.

 

 

Combien de manioc produit dans le monde ?

 

La production mondiale de manioc est d'environ 250 millions de tonnes (Mt), 250 milliards de kilos par an (contre 160 Mt en 1999). Après 15 ans de croissance ininterrompue, la production mondiale de manioc tend à stagner.

 


La Thaïlande, avec 18 millions de tonnes par an est le premier producteur mondial de manioc.  La demande mondiale de produits dérivés du manioc est en croissance tendancielle mais seule la Thaïlande, premier pays producteur mondial d’amidon de manioc, est réellement engagée dans un processus de transformation pour des utilisations industrielles.

 


La production mondiale de manioc est d’environ 250 millions de tonnes (Mt) par an en 2009. Le manioc peut être considéré comme la quatrième production végétale au monde. Après 15 ans de croissance ininterrompue et une progression de 13% entre 2006 et 2009, elle chuterait à 249 Mt en 2010 suite à une mauvaise récolte en Thaïlande due à des maladies et à la sécheresse.

 

 

Les pays producteurs de manioc

 

La Thaïlande, avec 18 millions de tonnes par an est le premier producteur mondial de manioc.

Près de 50% de sa production annuelle de racines de manioc est utlisé pour extraire 2 millions de tonnes d'amidon.


Le reste sert aux industries alimentaires non alimentaires.

 

 

Le Nigeria est le plus gros producteur de manioc et tente tant  bien que mal de convertir la plus grande quantité possible de tubercules de manioc en amidon à valeur ajoutée.

D’autres pays d'Afrique Centrale manifestent également un intérêt croissant pour la transformation des tubercules de manioc en amidon.

 

Cette région produit plus de 40 millions de tonnes de tubercules par an ;

Entre 60% et 70% de cette production est destinée aux produits alimentaires traditionnels, et la région ne contribue qu'à hauteur de 4% environ à l'offre mondiale de fécule de manioc.

 

source : http://www.golden-trade.com

 

La production mondiale de manioc

La production mondiale de manioc est d'environ 250 millions de tonnes par an soit  792,7 kilo par sec.

 

Les pays producteurs de manioc

Continents Pays

Production

millions de tonnes par an

Afrique

47% production mondiale

Nigéria

République Démocratique du Congo

Angola/Ghana

Mozambique

 

45

15

12

9

 

Asie

33% production mondiale

Thaïlande

Indonésie

Inde

Chine/Vietnam

25

22

18

9

Amérique Latine/ Caraïbe

20% production mondiale

- 35

 

COMPARER  : Production mondiale de sorgho

 

 

L'Afrique

L'Afrique produit environ la moitié du manioc ; le Nigéria représente à lui seul plus du tiers de la production d'Afrique soit environ 45 millions de tonnes par an ,de loin le plus gros producteur mondial.

La République Démocratique du Congo (RDC) produit 15 millions de tonnes, l'Angola et le Ghana récolte 12 millions chacun et le Mozambique 9 millions.

 

Le manioc est l'aliment de base en Afrique, par conséquence le continent consomme la quasi totalité de sa production.

 

 

L'Asie  de manioc

Le continent Asiatique, en revanche, développe la culture du manioc au niveau industriel et énergétique.

Avec 1/3 de la production mondiale, dont 60 % produit par la Thaïlande (25Mt) et l'Indonésie (22Mt).

La Chine et le Vietnam produisent chacun entre 8 et 9 millions de tonnes par an depuis 2008.

L'Inde (3ème producteurs de manioc en Asie) connait également une croissance continue de sa production (comme la Chine et le Vietnam) avec une augmentation de plus de 30 % entre les années 2006-2010. 

 

 

L'Amérique Latine et Les Caraïbes producteurs de manioc

 

Amérique Latine et Caraïbes production stable autour de 35 Mt  qui représente 20 % offre mondiale.

Le Brésil est le producteur régional principale avec 70 %  de la production régionale soit 24 Mt par an, se raprochant de la production thaïlandaise. Cependant la production est destinée au produits alimentaires traditionnels et la production ne contribue qu'à 4% environ de l'offre mondiale de fécule de manioc.

 

La demande de dérivé de manioc est croissante. Cependant seule la Thaïlande (qui est le premier producteur mondiale d'amidon de manioc ) s'engage dans un processus de transformation pour des utilisations industrielles. 

 

L’Afrique contribue pour plus de la moitié à l’offre globale avec en tête le Nigeria qui représente à lui seul plus du tiers de la production d’Afrique (environ 45 Mt) ; il est aussi de loin le plus gros producteur mondial. Suivent la République démocratique du Congo (RDC) avec environ 15 Mt, l’Angola et le Ghana (quelque 12 Mt chacun) et le Mozambique (9 Mt). Denrée alimentaire de base et contribuant fortement à la sécurité alimentaire, le continent consomme quasiment l’intégralité de sa production.

 

Le manioc est attaqué en Afrique par un virus en expansion d'Est en ouest à travers le continent. La striure brune, disparue depuis 1935, est réapparue il y a une dizaine d'années en Afrique de l'Est. Depuis, elle progresse vers l'ouest du continent: après la Tanzanie, le Kenya, le Mozambique, ses premiers foyers, elle a été signalée en République démocratique du Congo (3e producteur mondial) et en Angola.

 

"FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation qui sera présente à Bellagio, se mobilise également avec un plan stratégique de cinq ans (2010-2015) pour lutter contre les maladies du manioc, qu'elle voit comme une "menace majeure pour la sécurité alimentaire", explique Jeune Afrique.

 

Contrairement à l’Afrique, l’Asie encourage le développement de la culture du manioc à des fins industrielles et énergétiques. Ce continent contribue à environ 1/3 de la production mondiale, avec 60% produit par la Thaïlande (environ 25 Mt) et l’Indonésie (22 Mt). Le Vietnam et la Chine montent en puissance et produisent chacun entre 8 et 9 millions de tonnes par an depuis 2008. L’Inde, désormais 3ème producteur de manioc en Asie, connaît aussi une croissance continue de sa production avec plus de 30% de hausse entre 2006 et 2010. En Amérique latine et aux Caraïbes, la production est relativement stable, autour de 35 Mt entre 2006 et 2009, ce qui représente près de 20% de l’offre mondiale.

 

Le Brésil domine avec quelque 70% de la production régionale et se dispute avec la Thaïlande, suivant les années, la place de deuxième producteur mondial ; le pays devrait accroître sa production à la suite d’une augmentation des superficies cultivées. Hors Brésil, les deux autres producteurs significatifs sont le Paraguay (environ 5 Mt) et la Colombie (1,5-1,7 Mt). source : nations unies

 

 

COMPARER : Kilos de maïs produits dans le monde

 

 

 

Les avantages du manioc

 

Les tubercules du manioc constituent une excellente source de calories peu coûteuses pour de nombreux pays. Selon des estimations, il constitue 40% de l’ensemble des calories consommées en Afrique.

Les produits dérivés du manioc ont une longue durée de conservation, des prix à la consommation plus faibles que celui d’autres produits alimentaires de base comme le riz, maïs, le sorgho ou le mil. Pour ces raisons, la demande pour ces produits dérivés ne cesse d’augmenter. A cela s’ajoute la demande croissante du continent Européen pour l’amidon, les cossettes et la farine de manioc. 

 

La farine est obtenue à partir du séchage des racines préalablement découpées en fragments : lavage des racines, épluchage, découpage en cossettes, séchage et mouture. Au Brésil, 70 à 80% de la production  de manioc est consacrée à la fabrication de farine.  Une fois récolté, le manioc se dégrade très vite, il faut donc le consommer ou le traiter rapidmeent. Certaines variétés de manioc peuvent être mangées crues ou cuisinées comme les pommes de terre, mais la plupart ont des teneurs élevées en glucosides cyanogéniques qu'il faut éliminer avant

 

Le manioc sert à la production d'éthanol. Avec une tonne de manioc, ayant une teneur en amidon de 30%, on peut produire environ 280 litres d’éthanol pur à 96%.


Le manioc

 

Les parties consommées du manioc sont les tubercules et les feuilles. C’est un aliment de base de plusieurs pays en Afrique, Amérique du Sud et Amérique centrale, Asie du Sud-est ainsi qu’en Inde. 

 

On peut grouper les nombreuses variétés de manioc en deux catégories principales :


  • le manioc doux: cultivé pour la consommation locale de ses tubercules;

 

  • le manioc amer: surtout utilisé pour la préparation de fécule et d'autres dérivés.

 

Le manioc, aussi connu sous les dénominations de cassava, yucca ou tapioca, est un arbuste avec des racines tubéreuses. Le manioc est cultivé essentiellement pour ses racines (tubercules), qui entre dans l'alimentation quotidienne de nombreuses populations, surtout africaines. On utilise aussi ses feuilles et accessoirement ses tiges qui servent parfois à préparer un sel alimentaire.

 

Le manioc représente la troisième ou quatrième source de calories dans les pays tropicaux après le riz et le maïs. Cette euphorbiacée aurait été produite dès l’époque précolombienne au Brésil, en Guyane et au Mexique puis emportée en Afrique par les navigateurs portugais. Le manioc est utilisé pour l’alimentation humaine et animale, dans de nombreux secteurs industriels, notamment sous la forme d’amidon, et plus récemment pour produire de l’éthanol. Le manioc est avant tout cultivé pour ses racines mais la totalité de la plante peut être utilisée : le bois comme combustible, les feuilles et les épluchures pour l’alimentation animale et même les tiges comme sel alimentaire.

*

 

 

 

 

Statistiques de l'Agriculture et alimentation

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Statistiques mondiales temps réel
sur les céréales

 

90 %
Riz
.
90% de la production de riz vient toujours d'Asie. Mais seule une très faible partie de cette production est négociée sur le marché mondial (environ 4%, soit 600 millions de tonne).

riz biologique

 

40 000 000
Soja
.
Les surfaces cultivées de soja ont plus que doublé en Amérique du Sud au cours des 10 dernières années , passant de 18 millions d'hectares en 1995 à 40 millions d'hectares en 2005. Mais près de 45% des surfaces cultivées se trouvent aux Etats-Unis.


Recettes bio. Manger mieux, c'est manger en pensant à sa santé et à l'environnement. Alors,  cuisinons équilibré et sain avec des produits bio ! Pour nous aider, notre chef a concocté des recettes bio faciles à faire, parfois surprenantes... et pour petit budget ! 

Actu Alimentation. Agriculture bio, pesticides, commerce équitable, consommation d'eau, pêche... où en est-on ? Retrouvez toute l'actualité de l'alimentation sur consoGlobe.


 

76 000
pesticides
76 000
tonnes de pesticides sont répandus en France chaque année



Commerce équitable. Les produits équitables sont un peu plus chers que leurs équivalents classiques. Ceci est lié au prix et primes supplémentaires versés aux producteurs mais aussi au fait que les filières d’approvisionnement ont souvent des volumes plus faibles. Voir notre dossier Commerce équitable

fruits et légumes commerce equitable



Boutique bio.
Manger bio ne veut pas forcément dire payer plus (voir notre enquête) ! Café, thés, chocolat, épicerie fine, goûter bio... initiez vous à des produits plus écolo et  éthiques sur la boutique consoGlobe.


 

fruits et légumes les plus pollués
Enquête :
les fruits et légumes les plus pollués


© 2012 Planetoscope.com