Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Déchets toxiques rejetés dans les océans et rivières par l'industrie minière

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Déchets toxiques rejetés dans les océans et rivières par l'industrie minière

Infos complementaires
Les déchets miniers déversés dans les océans représentent 1,5 fois les déchets que rejettent toutes les villes américaines sur la terre ferme.

Chaque année les industries minières du monde entier déversent 180 000 millions de tonnes de déchets toxiques dans les rivières, les lacs et les océans. Cela représente plus de 5700 kilos de toxiques chaque seconde !

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

La pollution des océans par les produits toxiques de l'industrie minière

 

 

 


La pollution des océans par les produits toxiques issus des mines

 

 Les déchets miniers déversés dans les océans représentent 1,5 fois les déchets que rejettent toutes les villes américaines sur la terre ferme, soit 180 milliards de kilos de polluants ! 

 

 

Les déchets toxiques sont au nombre d'une trentaine de substances polluantes, dont l'arsenic, le mercure, le plomb, des produits de synthèse issue du pétrole, des acides, du cyanide, etc.

 

• Actuellement, 10 sociétés minières déversent leurs eaux usées et toxiques dans l'eau naturelle sur place et 27 ont proposé des solutions de retraitement des déchets

 

• Les 4 plus grosses mines qui jettent leurs déchets dans les eaux représent 86% des 180 millions de tonnes de toxiques rejetés chaque année dans la nature.  

 

Il s'agit de :

o des mines Freeport McMoRan et de Rio Tinto’s Grasberg en Papouasie occidentale, en Indonésie pour environ 80 millions de tonnes de rejets ; 

o des mines Newmont Sumitomo de Batu Hijau en Indonesia, pour environ 40 millions de tonnes; 

o des mines Ok Tedi Mining Ltd.’s Ok Tedi en Papouasie Nouvelle-Guinéee pour 22 millionss t.

o des mines de la Cliff’s Mining Company’s Wabush/Scully min

 

 

> source de cette statistique : troubledwaters.cfm 

 

COMPARER

Déchets toxiques industriels rejetés dans l'eau et les océans

 


L'origine  de la pollution chimique des océans est très souvent due aux activités industrielles ou agricoles. Des particules de pesticides utilisés dans l'agriculture, des rejets d'automobiles ou d'avions, sont transportées par les vents ou les eaux souterraines, les rivières. De nombreuses industries déversent dans les eaux de leurs villes de grandes quantités de métaux lourds extrêmement toxiques tels que le mercure, le chrome, le plomb et le cadmium.

 

 

Les eaux usées domestiques

 

Dans la cas des rejets domestiques, qui sont de l'ordre de 150 litres/jour/habitant, la pollution est de nature minérale et bactériologique. Mais elle est surtout due aux matières organiques qui provoquent l'eutrophisation du milieu récepteur: l'ammoniaque des détergents et les phosphates des lessives sont autant de nutriments pour les algues, qui prolifèrent et deviennent des substances organiques supplémentaires à décamper

 

 

Des composés organiques les accompagnent vers les océans, comme l'insecticide DDT (DichloroDiphénylTrichloréthane) et le PCB (PolyChloroBiphényl, liés aux transformateurs électriques et aux appareils hydrauliques industriels).

 

 

La pollution des océans par le pétrole 

 

Le dégazage ou la vidange des réservoirs des pétroliers entraînent une pollution volontaire considérable. A cela s'ajoute les marées noires où le pétrole reste en suspension sur de nombreux kilomètres, certains bateaux à moteur polluent l'eau à cause de leur essence.  Le pétrole déversé en mer constitue une pollution importante et préoccupante à l'échelle globale. Sachant que le cinquième de la production provient des gisements offshore (en mer), des accidents surviennent pendant l'extraction et le transport des hydrocarbures. On estime à six millions de tonnes par an la quantité d'hydrocarbures introduite dans les océans par l'activité humaine, ce qui constitue par conséquent une cause fondamentale de la pollution des océans. Sachant qu'une tonne peut recouvrir environ une surface de 12 kilomètres carrés, les océans sont donc contaminés de façon quasi permanente par un film d'hydrocarbures. Cette pollution a des effets pernicieux sur les ressources vivantes et on a démontré une baisse de l'activité photosynthétique des algues et du phytoplancton. (informations issues de  polmar.com/pollution/petrole.htm)

 

 

Le dégazage ou la vidange des réservoirs des pétroliers entraînent une pollution volontaire considérable. A cela s'ajoute les marées noires où le pétrole reste en suspension sur de nombreux kilomètres, certains bateaux à moteur polluent l'eau à cause de leur essence. 
Des substances toxiques présentes dans la peinture des bateaux se répandent très fréquemment dans l'environnement marin. Une vieille épave rouillée libère longtemps des polluants dans la mer. 
Le tourisme de masse, les touristes et les stations balnéaires déversent dans la mer de nombreux rejets.

 

Le dégazage ou la vidange des réservoirs des pétroliers entraînent une pollution volontaire considérable. A cela s'ajoute les marées noires où le pétrole reste en suspension sur de nombreux kilomètres, certains bateaux à moteur polluent l'eau à cause de leur essence. Des substances toxiques présentes dans la peinture des bateaux se répandent très fréquemment dans l'environnement marin. Une vieille épave rouillée libère longtemps des polluants dans la mer. 

Le tourisme de masse, les touristes et les stations balnéaires déversent dans la mer de nombreux rejets.

 

 

 

 

 

COMPARER : Dégazages dans les mers et océans de la planète

Eau de ballast déversées dans les océans

 

hydrocarbures rejetées dans la Méditerrannée

Kilos d'hydrocarbures dispersés dans les airs et qui retombent dans les océans

kilos d'hydrocarbures déversées dans les océans

 

 

Des substances toxiques présentes dans la peinture des bateaux se répandent très fréquemment dans l'environnement marin. Une vieille épave rouillée libère longtemps des polluants dans la mer. 

 

 

 

Le tourisme de masse, les touristes et les stations balnéaires déversent dans la mer de nombreux rejets : Litres de crème solaire diluée dans l'océan 

 

 

 

 

 sauver les océans,
rejoignez-nous dès le 3 avril et signez la pétition !

*

 

 

 

 

 

 

 

 

statistiques mondiales environnement

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
© 2012 Planetoscope.com