Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Chiffre d'affaires de l'industrie de la culture en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Chiffre d'affaires de l'industrie de la culture en France

Infos complementaires
L'impact total de la culture compte pour près de 6% de la valeur ajoutée de la France

La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l'industrie automobile avec 57,8 milliards d'euros de valeur ajoutée par an, soit 1.833 € par seconde (compteur). Son coût total pour la collectivité approche 21,5 milliards d'euros. Cela représnete 3,2% du PIB et 670.000 emplois directs en 2013.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...


Chiffre d'affaires de l'industrie de la culture en France

 

 

culture en france

 

 

 

La culture en France

 

57.800.000.000 d'euros

 

commerce équitable en musiqueLa culture est-elle un atout économique pour la France ?

 

Oui selon le rapport conjoint des ministères de l'Economie et de la Culture de fin 2013, selon lequel la culture contribue à hauteur de 57,8 milliards d'euros au PIB (valeur ajoutée).

 

3.2 %

Il s'agit de la valeur ajoutée directe, c'est à dire du seul fait des activités culturelles. Ce qui équivaut à 3,2% du PIB, soit sept fois la valeur ajoutée de  l'industrie automobile. Ces chiffres sont basés sur les calculs de l'Insee.

 

Une autre étude du cabinet privé Ernst & Young parue en novembre avait évalué le chiffre d'affaires direct des industries culturelles et créatives à 61,4 milliards d'euros.

 

6 %

 

L'impact total de la culture compte pour près de 6% de la valeur ajoutée de la France

 

Un enjeu d'autant plus important que les activités culturelles ont aussi un effet d'entraînement sur le reste de l'économie de l'ordre de 46,7 milliards d'euros grâce aux activités induites comme les matériaux utilisés, les loyers, l'électricité etc... Au total, l'apport de la culture à l'économie, y compris ces effets d'entraînement, atteint donc les 104,5 milliards d'euros, selon l'étude. Soit 5,8% de la somme de toutes les valeurs ajoutées (ce qu'est, par définition, le PIB).

Le rapport établit en outre "une corrélation positive" entre la présence d'une implantation culturelle et le développement socio-économique d'un territoire.

 

 

 

670.000

La culture = 670.000 emplois  directs en 2013

 

Les choses sont dites : la culture rapporte au pays. Et pas seulement de l'argent mais aussi des emplois. Les seules entreprises culturelles emploient quelque 670.000 personnes, que leur profession soit culturelle ou non, soit 2,5% de l'emploi dans le pays.

A cela s'ajoutent les 870.000 professionnels de la culture qu'emploient les entreprises non culturelles.

 

chiffres cinema culture france

Circuit court : la culture s’y met aussi !

 

 

L'économie et  la culture

 

Le but d'une telle étude inédite était de calculer une sorte de "PIB culturel",  afin d'évaluer le poids économique de la culture.

 

Pour obtenir une bonne compréhension de l'impact économique des activités de la culture, il faut définir ce que sont les   activités culturelles.  Pour cela, on a utilisé les  méthodologies de l'Union européenne et de l'Unesco. Résultat, l'étude prend en compte les valeurs ajoutées du spectacle vivant, du patrimoine, des arts visuels, de la presse, du livre, de l'audiovisuel, de la publicité, de l'architecture, du cinéma, des industries de l'image et du son ainsi que l'accès au savoir et à la culture, c'est à dire les bibliothèques et les archives par exemple.

 

13.900.000.000 euros

L'intervention de l'Etat compte pour 13,9 milliards sur les 57,8 milliards

 

Les dépenes de l'Etat et des collectivités territoriales dans la culture  :  l'intervention de l'Etat représente un total de 13,9 milliards d'euros par an, et celle des collectivités territoriales 7,6 milliards d'euros dont une part en dotations de l'Etat. Des dépenses justifiées par l'intérêt que représente les activités culturelles pour l'économie.

 

"On parle beaucoup du poids nouveau des collectivités dans la culture mais l'Etat reste l'acteur principal", souligne le cabinet. 

 

L'audiovisuel est le secteur qui capte le plus de soutien de l'Etat (5,5 milliards), notamment grâce à  un impôt (la redevance). Les secteurs les moins aidés sont les industries de l'image et du son, l'architecture, le livre, les arts visuels.

 

 

La numérisation de la culture

 

La part de la culture dans la valeur ajoutée a régulièrement augmenté entre 1995 et 2005, date à laquelle elle atteignait 3,5%. Mais depuis, elle a reculé de 0,3 point.

 

Cette érosion, en pleine transition numérique, a diverses origines: évolution des marges, effondrement du marché du disque, mutations des lectorats, crise économique. Mais aussi la "captation" d'une part de la valeur ajoutée par les plate-formes numériques (Apple, Google, Amazon...) chargées de l'intermédiation entre les créateurs et les consommateurs.

 

"Elles se retrouvent en position de force pour attirer les ressources publicitaires et pour imposer leurs conditions aux créateurs", souligne l'étude.

 

 

 

 

COMPARER : Ventes de livres en France

 

Le disque est mort, vive les concerts privés !

Le téléchargement est meilleur pour la planète…

Le commerce équitable se met en musique

Comment recycler les cordes de guitare de façon solidaire ?…

Talacatak, quand les déchets jouent de la musique

*

 

 

 

 

Toutes les statistiques sur la culture

 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
© 2012 Planetoscope.com