Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production mondiale d'acier

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production mondiale d'acier

Infos complementaires
La Chine est le premier producteur mondial d'acier depuis 2008 avec un demi milliard de tonnes produites par an. La Chine est le premier producteur mondial d'acier.

Plus de 44 700 kilos d'acier sont produits dans le monde chaque seconde (compteur), soit environ 3,8 milliards de kilos par jour ou encore 1,62 milliard de tonnes d'acier par an (2015). Chaque année, on consomme dans le monde autant d'acier que durant la première décennie suivant la seconde guerre mondiale !

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

La production d'acier dans le monde

 

 


La production d'acier dans le monde  

 

Chaque année, on consomme dans le monde autant d'acier que durant la première décennie suivant la seconde guerre mondiale !

 

La consommation d'acier, un produit très énergétivore, lors, pendant les deux premières décennies du XXIe siècle a été équivalente à la consommation mondiale sur tout le XXe siècle.

 


La production d'acier dans le monde en 2015


1 620 000 000 000 kg

En 2015, la production mondiale d'acier a représenté 1 620 000 000 tonnes d'acier.

 

 

La production d'acier dans le monde en 2014


En 2014, la production mondiale d'acier a représenté 1 662 000 000 tonnes d'acier.

 

En 2011, la production mondiale d'acier a représenté 1 486 932 000 tonnes d'acier.

  

En 2011, la production mondiale d'acier a représenté 123 911 000 tonnes par mois, dont 67 122 000 tonnes sans la Chine, qui est le premier producteur mondial d'acier.

 

 
L'Association mondiale de l'acier, qui regroupe la quasi-totalité des producteurs mondiaux d'acier, a encore revu à la baisse ses prévisions de croissance de la consommation mondiale : elle ne sera que de 2% en 2012, de 3,2% en 2013, contre plus de 6% l'an dernier.
Ce qui frappe d'abord, c'est le coup de frein dans les pays émergents : 3% d'acier supplémentaire consommé en 2012, un peu plus l'an prochain. On est très loin des 10% par an qu'on observait depuis dix ans. Parmi ces pays, c'est la Chine qui calme le plus sa boulimie (+3% seulement cette année contre +6,5% en 2011). Le pays n'a certes pas encore atteint son pic de consommation - il est prévu en 2028 ! - mais Pékin a tout de même voulu calmer l'inflation et la frénésie immobilière. Les aciéries chinoises en font les frais, après s'être considérablement endettées dans ce secteur pendant les années fastes. L'Inde au contraire continue à voir sa demande d'acier progresser fortement (de 5% en 2013), pour le bâtiment et la construction automobile.
Dans les pays industrialisés non plus la situation n'est pas uniforme : l'Amérique du Nord devrait consommer 7,5% de plus d'acier cette année, encore 4% de plus l'an prochain. Il n'y a finalement qu'en Europe que la consommation chute et beaucoup plus violemment que prévu (-6%). Un quart à un tiers de la demande a disparu par rapport à 2007. L'industrie européenne de l'acier est donc en surcapacité, cette situation pourrait durer cinq ans, jusqu'à dix ans en Espagne où la bulle immobilière a éclaté avec violence et où des aciéries sont arrêtées, comme en Italie et en France. L'Allemagne s'en sort mieux mais ses aciéries se battent pour écouler chaque tonne d'acier auprès d'acheteurs très timides. Les surcapacités européennes se retrouvent sur le marché mondial, avec l'acier turc, mais là non plus les acheteurs ne se bousculent p

 

L'Association mondiale de l'acier, qui regroupe la quasi-totalité des producteurs mondiaux d'acier, a encore revu à la baisse ses prévisions de croissance de la consommation mondiale : elle ne sera que de 2% en 2012, de 3,2% en 2013, contre plus de 6% l'an dernier.

 

Ce qui frappe d'abord, c'est le coup de frein dans les pays émergents : 3% d'acier supplémentaire consommé en 2012, un peu plus l'an prochain. On est très loin des 10% par an qu'on observait depuis dix ans. Parmi ces pays, c'est la Chine qui calme le plus sa boulimie (+3% seulement cette année contre +6,5% en 2011). Le pays n'a certes pas encore atteint son pic de consommation - il est prévu en 2028 ! - mais Pékin a tout de même voulu calmer l'inflation et la frénésie immobilière. Les aciéries chinoises en font les frais, après s'être considérablement endettées dans ce secteur pendant les années fastes. L'Inde au contraire continue à voir sa demande d'acier progresser fortement (de 5% en 2013), pour le bâtiment et la construction automobile.

 

Dans les pays industrialisés non plus la situation n'est pas uniforme : l'Amérique du Nord devrait consommer 7,5% de plus d'acier cette année, encore 4% de plus l'an prochain. Il n'y a finalement qu'en Europe que la consommation chute et beaucoup plus violemment que prévu (-6%). Un quart à un tiers de la demande a disparu par rapport à 2007. L'industrie européenne de l'acier est donc en surcapacité, cette situation pourrait durer cinq ans, jusqu'à dix ans en Espagne où la bulle immobilière a éclaté avec violence et où des aciéries sont arrêtées, comme en Italie et en France. L'Allemagne s'en sort mieux mais ses aciéries se battent pour écouler chaque tonne d'acier auprès d'acheteurs très timides. Les surcapacités européennes se retrouvent sur le marché mondial, avec l'acier turc, mais là non plus les acheteurs ne se bousculent pas

 

 

 

La production mondiale d'acier brut a atteint un record mondial historique de 1,41 milliard de tonnes en 2010, 15% de plus qu'en 2009.  (source RFI)


 

production mondiale acier

 

 

Avec une production de 626,7 millions de tonnes, la Chine est de très loin le premier producteur mondial avec (+9,3% sur 2009)

 

 

Deuxième producteur d'acier, le Japon (+25,2% à 109,6 millions de tonnes, grâce à une hausse des exportations contrebalançant la faiblesse de la demande locale, selon la Fédération japonaise du Fer et de l’Acier.)

 

 

production mondiale acier

 

 

Troisième producteur d'acier,  les Etats-Unis (+38,5% à 80,6 millions de tonnes)

 

 

 L’Europe des Vingt-Sept a une production en hause, avec une production d'acier de 172,9 millions de tonnes en 2010. La France = + 20%, avec une production d'acier qui reste en 2010 en dessous du niveau de 2007.

 

 

La part de production d'acier issue du recyclage de ferrailles avoisine, selon les années, 40 % de la production mondiale d'acier.

 

 

 

La production d'acier en 2009

 

 

Selon la World Steel Association, la production mondiale d’acier en 2009 a baissé de 8 % à cause de la conjoncture économique défavorable en 2009, suite à une baisse de 1,4 % en 2008 et des croissances de 7,9 % et 9 % respectivement en 2007 et 2006.
La  production mondiale d’acier étaiit donc de de 1,22 milliard de tonnes en 2009.
La répartition géographique de la production d'acier a pris un tournant en 2009. La Chine, premier producteur d’acier dans le monde, a produit presque 568 millions de tonnes ; de plus la Chine connaît la plus forte augmentation de production en un an (13,5 %) jamais enregistré dans le monde.
Les  autres principaux producteurs mondiaux ont ralenti leur production d'acier dans l’ensemble. Dans l’Union Européenne, la production s’établit à 139,1 millions de tonnes avec une baisse de près de 30 % par rapport à 2008. Le deuxième producteur mondial, le Japon, a produit près de 6,5 fois moins que la Chine à hauteur de 87,5 millions de tonnes (-26,3 %), la production de la Russie s’élève à 59,9 (-12,5 %) et celle des Etats-Unis à 58,1 millions de tonnes (-36,4 %). L’Inde se rapproche ainsi de ces pays car sa production a progressé de 2,7 % à 56,6 millions de tonnes et conforte sa cinquième place dans la sidérurgie mondiale.
La Chine représente 47 % de la production mondiale d'acier contre 38 % en 2008 et c’est la part totale des pays émergents (BRIC) qui en bénéficie puisqu’elle est de 58,3 % dorénavant contre 49,6 % l’an dernier. L’Union Européenne ne représente plus que 11,4 % alors que sa part était proche de 15 % en 2008.

 

 

La production mondiale d'acier brut avait augmenté d'environ 90 millions de tonnes en 2006, en hausse de 8 %, pour s'établir à 1.22 milliard de tonnes, sous l'effet d'accroissements synchronisés des capacités de production dans la plupart des régions du monde.

 

 

 

 

  COMPARER  

Production de minerai de fer dans le monde    

Production de Fer dans le monde

 

 

 

 

sources : unctad.org, World Steel Association

 

 


 

La production de MINERAI fer dans le monde
 
Sur l'extinction des ressources naturelles 

 

 

 

 

Statistiques mondiales environnement

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
© 2012 Planetoscope.com