Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production mondiale d'avions civils

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production mondiale d'avions civils

Infos complementaires
Airbus + Boing = 80% du marché mondial des avions civils

Selon les estimations de Boing, l'industrie aéronautique va livrer 5 avions neufs par jour soit 1675 avions chaque année, soit 33500 nouveaux avions civil en 20 ans pour 4 000 milliards de dollars ! 80% de ces avions sont fabriqués par Airbus et Boing

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Les ventes mondiales d'avions

 

 

 

 

 

 

Combien d'avions fabriqués et vendus dans le monde ?

 

 

 

Airbus + Boing = 80% du marché mondial des avions civils

 

En 2001, Boing a estimé que pour les vingt prochaines années, le marché des avionsn serait de 33 500 nouveaux avions commerciaux pour une valeur de 4 trillions de dollars

 

La commande de cent quatre-vingts A320 signée par la compagnie indienne IndiGo début 2011 a été historique pour Airuus :  Airbus de franchir le cap des dix mille avions vendus depuis sa création, voici quarante ans, en 1970. Surtout elle consacre le lancement de la nouvelle version de son moyen-courrier, l'A320 Neo (New Engine Option), qui sera disponible en 2016, et permettra avec sa nouvelle motorisation 15 % d'économies de carburant.

 

Airbus a fait exploser son carnet de commandes d'avions en 2011 en livrant 534 avions commerciaux à 88 clients dont 10 nouveaux et réservé 1419 commandes nettes, ce qui en fait l'année la plus réussie dans l'histoire de l'entreprise, et la 10e d'affilée avec une augmentation de la production.

 

Le carnet de commandes de Boeing s’élevait à 3 771 unités fin 2011. En effet, les consctructeurs aéronotiques ont des carnets de commande qui représentent plusieurs années de production :  Boeing et Airbus totalisaient en 2011 chacun plus de 6 années de production ce qui les met à l’abri d’un bas de cycle conjoncturel. L’aviation d’affaires est nettement plus sujette aux cycles et subit durement la crise. Il en est de même pour les constructeurs d’hélicoptères. (source Eurostaf)

 

L'aéronautique est une industrie à cycle long qui «lisse» les creux et les rebonds d'activité. Lorsque la crise éclate, les carnets de commandes sont biens garnis - ils représentent entre 6 et 7 ans d'activité chez Airbus et Boeing par exemple - le budget de la défense américain reste élevé à plus de 600 milliards de dollars et les entreprises réagissent vite en lançant des plans de réorganisation destinés à optimiser leur base de coûts. Mais la hausse générale de l'activité cache des disparités : l'aviation régionale ainsi que l'aviation d'affaires ont davantage souffert de la crise que l'aviation commerciale (avions de plus de 110 places) (source : Le Figaro)

 

 

Production d'avions : les prévisions de Boing

 

. »


Le transport de passagers devrait progresser à un taux annuel de 5,1 % sur le long terme, et la flotte mondiale doubler d’ici 2030. Le segment des appareils monocouloir va continuer à enregistrer une forte demande au plan mondial et devrait accroître sa part du marché. À l’horizon 2030, la composition des flottes va connaître une évolution significative, les appareils monocouloir représentant 70 % du total.


 

Composition de la flotte

2010

2030

Monocouloir

62 %

70 %

Bi-couloirs

19 %

22 %

Avions régionaux

15 %

5 %

Gros porteurs

4 %

3 %

 

 


La solide croissance de pays comme la Chine, l’Inde et d’autres marchés émergents se traduira par un rééquilibrage de la demande mondiale. La Chine, dont le PIB a enregistré une croissance à deux chiffres ces dernières années, devrait progresser au rythme annuel de 7 %, tandis que l’Asie du Sud, Inde comprise, devrait progresser à 7,1 % par an.

 


Selon les prévisions, c’est dans la région Asie-Pacifique que les besoins en avions neufs seront les plus élevés au cours des vingt prochaines années. À ce titre, cette région représentera le principal marché en valeur, soit plus de 1,5 trillion3 de dollars, et totalisera plus d’un tiers des livraisons d’avions neufs au plan mondial. Pour leur part, le Moyen-Orient et l’Amérique Latine continueront à afficher une très forte croissance.

 

Livraisons d’avions neufs : 2011-2030

Région

Nombre d’avions

Asie-Pacifique

11 450

Europe

7 550

Amérique du Nord

7 530

Amérique Latine

2 570

Moyen Orient

2 520

C.E.I

1 080

Afrique

800

Total monde

33 500

 

 

Les compagnies européennes et nord-américaines vont continuer à enregistrer une demande en avions de remplacement suite au retrait de leurs flottes d’appareils vieillissants moins économes en carburant. Ainsi, selon les prévisions de Boeing, 94 % de la flotte européenne qui sera en service en 2030 auront été livrés après 2011, avec des avions plus performants et meilleurs pour l’environnement, les passagers et les compagnies. 40 % de l’ensemble des avions neufs livrés au cours des deux prochaines décennies seront des avions de remplacement.

 


Avec un carnet de commandes comptant plus de 2 000 appareils, le segment des avions bi-couloirs fait preuve d’une belle vigueur. L’essor permanent des liaisons long-courrier va alimenter les besoins en nouveaux avions de ce type, en raison de l’augmentation du nombre de nouvelles liaisons sans escale. Avec 1 400 appareils, les bi-couloirs représenteront 19 % du total des livraisons européennes au cours de la période concernée. La libéralisation, ainsi que la fragmentation du marché et l’apparition d’avions de moyennes dimensions à long rayon d’action tels que le 787 Dreamliner, le 777-200LR (Long Range) et le 777-300ER (Extended Range) vont entraîner une augmentation des besoins en avions bi-couloirs de capacité intermédiaire. Si les passagers voient leurs exigences satisfaites (des vols plus fréquents et des liaisons sans escale), l’augmentation et la volatilité du prix de kérosène devraient continuer à perturber l’industrie.


 

Prévisions relatives à l’évolution du marché du fret aérien


Selon les prévisions de Boeing, la flotte mondiale d’avions de transport de fret passera de 1 760 à 3 500 appareils. Cette croissance nécessitera 970 appareils neufs (soit 250 milliards de dollars au tarif catalogue actuel) et 1 990 avions de transport de passagers convertis au transport de fret. 690 avions cargo gros porteur (capacité de plus de 80 tonnes) seront construits, contre 280 avions de moyenne capacité (de 40 à 80 tonnes). Aucun avion cargo de dimensions standard (moins de 45 tonnes) ne sera nécessaire, mais 1 240 avions de cette catégorie seront convertis en avions cargo. Le transport de fret aérien va progresser de 5,6 % en moyenne au cours des vingt prochaines années.  (source : Boing)

 

 

La production mondiale d'avions d'affaires

 

source : Gama

Livraisons des grands constructeurs sur 2009
Constructeurs20092008
. Nbre Valeur Nbre Valeur
Bombardier 173 4,873 Md$ 245 6,229 Md$
Cessna 741 2,455 Md$ 1.300 5,555 Md$
Dassault 77 3,063 Md$ 72 2,569 Md$
Embraer 122 1,108 Md$ 38 0,921 Md$
Gulfstream 94 3,967 Md$ 156 5,512 Md$
Hawker-Beech 273 1,989 Md$ 435

2,470 Md$

 

 

 

La quasi-totalité des avions consomment du kérosène : le kérosène est l’un des produits directs de la distillation du pétrole (pour 6 à 10 %)


Les transports consomment 20 % de l’énergie mondiale : cette consommation correspond pour 78 % au transport routier et pour 11 % au transport aérien

 

 La consommation moyenne par passager et 100 km pour les avions en développement sera de 3 l (long courrier) et 5 l (court courrier)

 

 

Le transport aérien est confronté, comme les autres modes de transport, à trois principaux défis : énergétique, environnemental et économique. Ces défis ont été identifiés avant la crise économique actuelle

 

La communauté aéronautique est mobilisée pour relever ces défis à moyen et long terme. Le concept « carbon neutral growth » semble le plus réaliste mais l’augmentation du trafic souhaitée par certains dépendra de la rapidité des progrès technologiques


Des technologies « en rupture » sont recherchées pour le long terme…

 

> Le dossier Transports et écomobilité

 

 

 

 

 

 

 

statistiques mondiales transports

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Message de : lahouari

SALAUT COMENT CAVA je demande contacte au producteur des avion de fabrique a nouveau model d un avion Selon la forme et de la demande restons en contacte 0034695875679
Repères

Statistiques mondiales
temps réel

aviation

 

statistiques aviation

 

Aviation   Selon l'industrie aéronautique, 2% des rejets mondiaux de C02 sont émis par les avions de ligne. Quand, par exemple, on fait un aller retour Paris / New York en avion, en première classe, on émet plus de 2,5 tonnes de CO2. Les aérodromes distribuent plus de 27% des carburants produits dans le monde.

aviation et co2
 

Articles :

Retards dans les aéroports : quel impact écologique ?

Transports aériens : entre huile de friture et énergie solaire

 

statistiques aviation

© 2012 Planetoscope.com